SITE CATHOLIQUE FRANÇAIS       drapeau FR

colere de dieu et punitioon du monde

 

Accueil
Prières
mes Images
Parole de DIEU
Notre Dame de la Salette
Sommaire
le Dessin
Autres sites
Témoignage - la Mort
Anne Catherine Emmerich
Plan du site
Toutes les pages de la Parole


AUTRES PAROLES DE DIEU (5)

barre décorative


Gloire et louange à Dieu seul

Tout est de Dieu, pour Dieu


La Famille - Les Enfants - l' Education - L'Avortement

Depuis deux mille ans nous vivons dans l'ère de la Passion, et tous autant que nous sommes ici-bas, nous naissons avec une dette énorme envers DIEU le Père ! Il nous faut, tout au long de notre vie, la rembourser par un amour sans faille au Corps et au Sang du SEIGNEUR Son Fils, le Verbe. Ce sera notre preuve d'amour à DIEU.

Et DIEU, par Sa Parole, nous enseigne notre conduite en ce qui concerne la famille, nos enfants et leur éducation. Sachons que la bonne et sainte éducation selon les valeurs chrétiennes est primordiale et doit commencer bien avant l'âge de sept ans qui est l'âge où la personnalité de l'enfant est déjà établie selon les spécialistes.

Cet enseignement familial dès le plus jeune âge, se concrétise notamment par un vie saine et sainte des parents qui sont le modèle, les bons repères quotidiens pour l'enfant. Il doit commencer dès le plus jeune âge, notamment avec l'aide de la lecture d'une Bible illustrée (pas avec une console de jeux morbides comme s'est devenue une règle !), auquel s'ajoute ensuite le catéchisme catholique romain, c'est-à-dire obligatoirement l'enseignement impératif des commandements de DIEU (obligations et interdictions), des vertus, des notions du bien et du mal, du beau et du laid, de la crainte de Lui déplaire et surtout de l'amour très fort que l'on doit porter à DIEU sous peine de se préparer une vie de malheurs et une mort pénible.... Il est bien entendu que tout catéchisme qui serait enseigné sans toutes ces règles impératives de base serait une ineptie, une rébellion à DIEU et la perte volontaire des âmes de nos enfants et dont chaque prêtre rendra compte.


Deuteronome, 5, v. 32 et 33 " ...Vous veillerez à agir comme vous l'a ordonné le SEIGNEUR votre Dieu, sans vous écarter ni à droite ni à gauche. Vous marcherez toujours sur le chemin que le SEIGNEUR votre Dieu vous a prescrit, afin que vous restiez en vie, que vous soyez heureux et que vous prolongiez vos jours... "

Au XVIIe siècle, en France, on pouvait lire ce que les enfants pauvres risquaient avant que St Jean-Baptiste de la Salle ne créé La Communauté des Frères des Ecoles Chrétiennes : " Les maux qu'un enfant a à craindre dans son âge .... l'ignorance, la fainéantise, la mauvaise éducation, le libertinage.... Tant que leurs mains ne sont pas assez fortes pour le travail, ils apprennent (de leurs parents) ce qu'ils savent, à jurer, à médire, à dire des injures, à souiller leur langue et leurs oreilles de chansons et de discours obscènes, à jouer, à aimer la crapule, la bonne chère, à hanter la mauvaise compagnie....." (1) Ceci est toujours d'actualité dans beaucoup de familles ! Et il nous faut ajouter encore tous nos "progrès du XXe siècle", apostasie et déchristianisation avec l'enseignement officiel du rejet de DIEU et du mépris de la Chrétienté (principalement de la Catholicité), dévalorisation du travail surtout du travail bien fait, drogue, formatage démoniaque des esprits par la télévision et les médias rebelles à DIEU, jeux vidéos violents et malfaisants, désinformation, agressions verbales et physiques, dégradations continuelles et systématiques des biens d'autrui, vols et racket, viols et tournantes, etc, etc......

(1) vous pouvez lire, par exemple, la " Petite vie de Jean-Baptiste de la Salle " de Michel Fiévet chez Desclée de Brouwer, 1990.

ANCIEN TESTAMENT

1 Samuel, 3, v. 12 à 14 ...Ce jour-là je réaliserai contre Eli tout ce que j'ai dit au sujet de sa maison, de bout en bout. Je lui annonce que je fais justice de sa maison pour toujours à cause de sa faute : il savait que ses fils insultaient Dieu et néanmoins il ne les a pas repris. Voilà pourquoi je le jure à la maison d'Eli : Rien n'effacera jamais la faute de la maison d'Eli, ni sacrifice ni offrande.... les parents semblent donc bien responsables aux yeux de DIEU et une absence d'éducation chrétienne de leurs enfants entraîne la Justice divine sur la famille, la " Justice de DIEU " ici, étant bien la " punition ", contrairement à ce que l'on nous enseigne.

Esaïe, 56, v. 3b à 5 ....et que l'eunuque n'aille pas dire : " Voici que je suis un arbre sec ! " Car ainsi parle le Seigneur : Aux eunuques qui gardent mes sabbats, qui choisissent de faire ce qui me plaît et qui se tiennent dans mon alliance, à ceux-là je réserverai dans ma Maison, dans mes murs, une stèle porteuse du nom ; ce sera mieux que des fils et des filles ; j'y mettrai un nom perpétuel, qui ne sera jamais retranché..... L'absence d'union et de procréation est un bien pour DIEU.....

Genèse, II, v. 24 ....C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère et s'attachera à sa femme et ils deviendront une seule chair..... DIEU n'a pas dit... c'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère et s'attachera à son homme et ils deviendront une seule chair ...ni.... c'est pourquoi la femme quittera son père et sa mère et s'attachera à sa femme et ils deviendront une seule chair.... Tout acte contraire est une horreur, nous dit DIEU.

Qoheleth, 11, v. 9 et 10 ... Réjouis-toi, jeune homme dans ta jeunesse, que ton cœur soit heureux aux jours de ton adolescence, marche selon les voies de ton cœur et selon la vision de tes yeux. Mais sache que pour tout cela, Dieu te fera comparaître en jugement. Eloigne de ton cœur l'affliction, écarte de ta chair le mal, car la jeunesse et l'aurore de la vie sont vanité. Cela devrait être enseigné et expliqué au catéchisme.

12, v. 1 et 2...Et souviens-toi de ton Créateur aux jours de ton adolescence, avant que ne viennent les mauvais jours et que n'arrivent les années dont tu diras : " je n'y ai aucun plaisir ", avant que ne s'assombrissent le soleil et la lumière et la lune et les étoiles et que les nuages ne reviennent, puis la pluie.

Sagesse, 3, v. 11 et 12 ...Car ceux qui dédaignent la Sagesse et sa discipline de vie sont des misérables : vide est leur espérance, inutiles leurs efforts, et leurs travaux ne servent à rien ; leurs femmes sont insensées, leurs enfants méchants, leur descendance maudite.

v. 16 à 19 .....Mais les enfants des adultères ne s'épanouiront pas et la descendance d'une union illégitime disparaîtra. Même s'ils vivent longtemps ils seront comptés pour rien, et, jusqu'à la fin, leur vieillesse sera méprisée. Et s'ils meurent tôt, ils n'auront ni espoir, ni consolation au jour du verdict. Pénible est la destinée d'une race injuste !

4, v. 1 à 6 ....Mieux vaut ne pas avoir d'enfant et posséder la vertu qui laisse un souvenir riche d'immortalité, car elle approuvée par Dieu et par les hommes. Présente, on l'imite, absente, on la regrette ; dans le monde éternel, elle triomphe, ceinte d'une couronne, après avoir vaincu dans un concours aux luttes sans souillures. Mais la nombreuse progéniture des impies sera inutile ; issue de rejetons bâtards, elle ne jettera pas de racines profondes et elle n'établira pas une base solide. Même si, pour un temps, elle pousse des branches, mal assurée, elle sera ébranlée par le vent et déracinée par la bourrasque. Ses rameaux seront brisés avant terme, leur fruit sera perdu, trop vert pour être mangé et bon à rien. Car les enfants nés de sommeils coupables témoignent, lors de l'enquête, de la perversité des parents ( l'enquête étant le Jugement de DIEU ).

Siracide, 3, v. 1 à 16 ....Ecoutez, enfants, les conseils de votre père, et agissez ainsi, afin d'être sauvés : car le Seigneur glorifie le père dans ses enfants, il affermit le droit de la mère sur ses fils. Celui qui honore son père expie ses péchés, il amasse un trésor, celui qui glorifie sa mère. Celui qui honore son père trouvera de la joie dans ses propres enfants, au jour de sa prière il sera exaucé. Celui qui glorifie son père aura longue vie, celui qui obéit au Seigneur donnera satisfaction à sa mère, comme des maîtres, il sert ses parents. En actes et en paroles, honore ton père, afin que sa bénédiction vienne sur toi ; car la bénédiction d'un père affermit la maison de ses enfants, mais la malédiction d'une mère en arrache les fondations. Ne te glorifie pas du déshonneur de ton père ; ce n'est pas une gloire pour toi que le déshonneur de ton père ; car la gloire d'un homme vient de l'honneur de son père et c'est un opprobre pour ses enfants qu'une mère dans le déshonneur. Mon fils, prends soin de ton père dans sa vieillesse et ne l'afflige pas durant sa vie. Même s'il perd la raison, soit indulgent et ne l'insulte pas parce que tu es en pleine force. Car ton aumône envers ton père ne sera pas oubliée, à la place de tes péchés, elle sera pour toi une maison nouvelle. Au jour de ta détresse, on se souviendra de toi ; comme givre au soleil, ainsi fondront tes péchés. C'est un blasphémateur, celui abandonne son père, il est maudit du Seigneur, celui qui irrite sa mère.

16, v. 1 à 3 ....Ne désire pas une foule d'enfants bons à rien, ne te réjouis pas de fils impies. Si nombreux qu'ils soient, ne te réjouis pas à leur sujet s'ils ne possèdent pas la crainte du Seigneur. Ne mets pas ta confiance dans leur vie, ne t'appuie pas sur leur nombre ; un seul vaut mieux que mille et mourir sans enfant vaut mieux que d'avoir des enfants impies.

23, v. 22 à 27 ...Il en va de même pour la femme qui, délaissant son mari, lui suscite un héritier de quelqu'un d'autre : d'abord elle a désobéi à la loi du Très-Haut ; ensuite elle commis une faute contre son mari ; en troisième lieu, elle s'est prostituée dans l'adultère et a suscité des enfants d'un autre homme. Elle-même sera traînée devant l'assemblée et l'on fera une enquête au sujet de ses enfants. Ses enfants ne pourront prendre racine et ses rameaux ne porteront pas de fruits. Une malédiction s'attachera à sa mémoire et son infamie jamais ne sera effacée. Ceux qui restent sauront ainsi que rien ne vaut la crainte du Seigneur et que rien n'est plus doux que d'observer ses commandements. Evidemment ces paroles semble choquer maintenant qu'une multitude de familles décomposées sont renommées malencontreusement avec satisfaction "recomposées".....

26, v. 1 à 4 ...Femme bonne fait un mari heureux et double le nombre de ses jours. Femme vaillante fait la joie de son mari qui passera dans la paix toutes ses années. Femme bonne signifie un bon lot ; c'est la part accordée à ceux qui craignent le Seigneur. Pauvres ou riches, ils ont le cœur content et, en toute occasion, le visage joyeux.

30, v. 1 à 13 ...Celui qui aime son fils lui donne souvent le fouet, afin de finalement trouver sa joie en lui (c'est une image pour montrer que ce sont les enfants qui doivent céder et non les parents et c'est la punition qui prévaut, non les coups, bien sûr). Celui qui élève bien son fils en tirera satisfaction, parmi ses connaissances, il sera fier de lui. Celui qui instruit son fils rendra jaloux son ennemi, et, devant ses amis, il sera radieux à son sujet. Si le père succombe, c'est comme s'il n'était pas mort, car il laisse après lui quelqu'un qui lui ressemble. Durant sa vie il s'est réjoui à le voir et, au moment de mourir, il n'a pas eu de regrets. Il laisse quelqu'un qui le vengera de ses ennemis, et rendra aux amis la reconnaissance qu'il leur doit.. Celui qui gâte son fils devra panser ses blessures, et, au moindre cri, ses entrailles seront bouleversées. Un cheval indompté devient intraitable, et un fils laissé à lui-même devient impossible. Cajole un enfant et il te causera des surprises, joue avec lui et il te contristera. Ne ris pas avec lui pour n'avoir pas à souffrir avec lui ; tu finiras par t'en mordre les doigts. Ne lui laisse pas de liberté pendant sa jeunesse. Meurtris tes reins tant qu'il est enfant ; sinon, devenu rétif, il ne t'obéira plus. Eduque ton fils et travaille à le former pour n'avoir pas à subir l'affront d'une conduite honteuse.
Tout ceci semble bien exagéré de nos jours évidemment, mais nous sommes exactement à l'opposé actuellement en cette époque de l'enfant-roi qui dirige sa vie et sa famille et il y a de plus en plus d'enfants, même très jeunes, qui sont dissolus, méchants, grossiers, rebelles à DIEU évidemment mais aussi à leurs parents, et à tout ce qui peut freiner leurs (bas) instincts. C'est une horreur aux yeux de DIEU. Tous ces dérèglements viennent du rejet de DIEU dans la famille, dans la vie publique et dans la société en général.

41, v. 5 à 7...Les enfants des pécheurs deviennent des enfants abominables qui fréquentent les maisons des impies. L'héritage des enfants des pécheurs va à la ruine. A leur descendance s'attachera sans cesse l'infamie. Un père impie subira les reproches de ses enfants, car c'est à lui qu'ils doivent leur infamie.

NOUVEAU TESTAMENT

Ephésiens, 5, v. 21 à 33 ...Vous qui craignez le Christ, soumettez-vous les uns aux autres ; femmes, soyez soumises à vos maris comme au Seigneur. Car le mari est le chef de la femme, tout comme le Christ est le chef de l'Église, lui le Sauveur de son corps. Mais, comme l'Église est soumise au Christ, que les femmes soient soumises en tout à leur mari. Maris, aimez vos femmes comme le Christ a aimé l'Église et s'est livré lui-même pour elle ; il a voulu ainsi la rendre sainte en la purifiant avec l'eau qui lave, et cela par la Parole ; il a voulu se la présenter à lui-même splendide, sans tache ni ride, ni aucun défaut ; il a voulu son Église sainte et irréprochable. C'est ainsi que le mari doit aimer sa femme, comme son propre corps. Celui qui aime sa femme, s'aime lui-même. Jamais personne n'a pris sa propre chair en aversion ; au contraire, on la nourrit, on l'entoure d'attention comme le Christ fait pour son Eglise ; ne sommes-nous pas les membres de son corps ? C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, il s'attachera à sa femme, et tous deux ne seront qu'une seule chair. Ce mystère est grand : moi je déclare qu'il concerne le Christ et l'Église. En tout cas, chacun de vous, pour sa part, doit aimer sa femme comme lui-même, et la femme, respecter son mari.

6, v. 1 à 4 ...Enfants, obéissez à vos parents, dans le Seigneur, voilà qui est juste. Honore ton père et ta mère, c'est le premier commandement accompagné d'une promesse : afin que tu aies bonheur et longue vie sur terre. Vous, parents, ne révoltez pas vos enfants, mais élevez-les en leur donnant une éducation et des avertissements inspirés par le Seigneur.

St Matthieu, 19, v. 3 à 12 ...Des pharisiens s'avancèrent vers lui et lui dirent pour lui tendre un piège : " Est-il permis de répudier sa femme pour n'importe quel motif ? " Il répondit : " N'avez-vous pas lu que le Créateur, au commencement, les fit mâle et femelle et qu'il a dit : c'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère et s'attachera à sa femme et les deux ne feront plus qu'une seule chair. Ainsi, ils ne sont plus deux, mais une seule chair. Que l'homme donc ne sépare pas ce que Dieu à uni ! " Ils lui dirent : " Pourquoi donc Moïse a-t-il prescrit de délivrer un certificat de répudiation quand on répudie ? " Il leur dit : " C'est à cause de la dureté de votre cœur que Moïse vous a permis de répudier vos femmes ; mais au commencement il n'en était pas ainsi. ( les bonnes mœurs à cette époque de Moïse avaient déjà évolués .....en mal, alors de nos jours...! ) Je vous le dis : si quelqu'un répudie sa femme (divorce de nos jours) - sauf en cas d'union illégale - et en épouse une autre, il est adultère. " Les disciples lui dirent : " si telle est la condition de l'homme envers sa femme, il n'y a pas intérêt à se marier. " Il leur répondit : " Tous ne comprennent pas ce langage, mais seulement ceux à qui s'est donné ( DIEU ne donne pas le discernement à tout le monde ). En effet, il y a des eunuques qui sont nés ainsi du sein maternel ; il y a des eunuques qui ont été rendus tels par les hommes ; et il y en a qui se sont eux-mêmes rendus eunuques à cause du Royaume des cieux ( ils restent chastes et purs ). Comprenne qui peut comprendre ! " Apparemment plus grand monde ne doit comprendre cela en notre époque de sexualité débridée, d'une multitude de mères abandonnées (de plus en plus de géniteurs inconscients et de débauchés et de moins en moins de "pères" ), de divorces (on se marie et on divorce comme on prend une assurance et on la résilie), d'une multitude de familles recomposées c'est à dire obligatoirement et pour toujours "décomposées"....etc. Le mariage est donc un sacrement indissoluble pour DIEU et on ne peut que se séparer. Le divorce est impossible aux yeux du SEIGNEUR. l'Église ne peut donc pas, non seulement marier des divorcés, mais même simplement les bénir. DIEU ne peut Se renier et bénir des adultères, selon les paroles mêmes du CHRIST..... Notre société humaine actuelle courrouce extrêmement DIEU, je dis bien extrêmement !

v. 13 et 14 ...Alors des gens lui amenèrent des enfants pour qu'il leur imposât les mains en disant une prière. Mais les disciples les rabrouèrent. Jésus dit : " Laissez faire ces enfants, ne les empêchez pas de venir à moi, car le Royaume des cieux est à ceux qui sont comme eux. " De nos jours tout est fait dans notre société laïcisée pour empêcher les enfants de venir à DIEU ou pour les en détourner..... La France qui a été Fille aînée de l'Eglise il y a bien longtemps, n'est plus qu'écœurement aux yeux de DIEU, c'est une vérité.....

 St Luc, 9, v. 47 ...Jésus... prit un enfant, le plaça près de lui, et leur dit : "Qui accueille en mon Nom cet enfant, m'accueille moi-même....." On ne doit donc recevoir, élever, éduquer et ne s'occuper en général des enfants, qu'au Nom de Jésus, par Jésus et pour Jésus, DIEU le Fils qui est l'unique Vérité et le seul Chemin qui mène à la Vie.

St Marc, 12, v. 23 à 27 ...A la résurrection, quand ils ressusciteront, duquel d'entre eux sera-t-elle la femme, puisque les sept l'ont eue pour femme ? Jésus leur dit : "N'est-ce point parce que vous ne connaissez ni les Ecritures ni la puissance de DIEU que vous êtes dans l'erreur ? En effet, quand on ressuscite d'entre les morts, on ne prend ni femme ni mari, mais on est comme des anges dans les cieux. Quant au fait que les morts doivent ressusciter, n'avez-vous pas lu dans le livre de Moïse, au récit du buisson ardent, comment DIEU lui a dit : "Je suis le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob ?" Il n'est pas le Dieu des morts, mais des vivants. Vous êtes complètement dans l'erreur." Paroles très importantes de Notre SEIGNEUR !

"Au ciel il n'y a ni mari ni femme mais nous sommes comme les anges....." nous a dit JÉSUS. Par conséquent au Ciel, dans l'Univers Invisible, pas de sexe, pas de couples, pas de vie de famille comme sur Terre ! Les rapports entre les âmes sont complètement changés, c'est une vérité.

A) Dès notre mort terrestre, immédiatement après notre dernier souffle ici-bas, nous ne sommes pas mort mais toujours bien vivants.

B) Etant toujours bien vivants, nous le sommes avec toutes nos facultés intellectuelles, mais comme le corps de chair devenu inutile est resté et livré à la pourriture et que nous en sommes enfin débarrassé, nous sommes "comme des anges dans les cieux", sous forme d'esprits, l'esprit contenant l'âme. De plus, il n'y a plus de famille humaine terrestre, ni femmes ni maris ni enfants et encore moins de sexualité. Le SEIGNEUR n'en dit pas plus sur notre position qui suit le Jugement personnel jusqu'au Jugement dernier, mais nous ne sommes plus "en famille" comme sur terre, c'est la vérité. Nous sommes alors dans l'Univers invisible, le monde de l'esprit et chacun dans "sa sphère", celle que sa conduite lui a réservée.

Dès le Jugement personnel qui suit de peu la mort, nous sommes donc placés dans un état et un lieu en rapport avec nos mérites et notre élévation vers DIEU durant notre incarnation. Rien à voir avec notre situation d'ici-bas ! Alors il peut y avoir de grandes joies, mais aussi et surtout pour beaucoup, des "pleurs et des grincements de dents"...... C'est seulement après le Jugement dernier, à la Fin des Temps, que sera prononcée ou non par DIEU, la seconde mort, la mort définitive et irrémédiable. Cette seconde mort est terrible, car les âmes condamnées connaîtrons le bonheur inouï et la divine Félicité céleste réservés aux bienheureux et aux saints, ce sera affreux pour elles......

I Timothée, 5, v. 1 à 8 ...Ne reprends pas avec dureté un vieillard, mais exhorte-le comme un père. Traite les jeunes gens comme des frères, les femmes âgées comme des mères, les jeunes filles comme des sœurs, en toute pureté. Honore les veuves, celles qui le sont réellement. Si, en effet, une veuve a des enfants ou des petits-enfants, c'est à eux en premier d'apprendre à pratiquer la piété envers leur propre famille et à payer de retour leurs parents. Voilà, certes, qui est agréable aux yeux de Dieu. Quant à celle qui est réellement veuve, qui est demeurée tout à fait seule, elle a mis son espérance en Dieu et persévère nuit et jour dans les supplications et les prières. Par contre, celle qui ne pense qu'au plaisir est morte, quoique vivante. Voilà aussi ce que tu dois prescrire, afin qu'elles soient irréprochables. Si quelqu'un ne prend pas soin des siens, surtout de ceux qui vivent dans sa maison, il a renié la foi, il est pire qu'un incroyant.




L'AVORTEMENT

Il s'agit très largement de la première cause de mortalité en France et en Europe voire dans le monde entier, un massacre, un génocide de générations nouvelles, un encouragement démoniaque au vagabondage sexuel et au rejet de la Vie.
Cet "abattage" de bébés est devenu maintenant quasiment industriel et, paraît-il, "un droit des femmes" !

Horreur et damnation pour DIEU !

Pourtant des études récentes montrent clairement l'importance des relations mère-enfant pendant la grossesse. La mère peut et doit parler à son enfant, lui expliquer déjà beaucoup de choses et ce qui se passe. En cas d'accouchement difficile, avancé, retardé, il a été constaté que l'enfant à qui la maman expliquait la situation, faisait en sorte que tout se passe au mieux ! Des liens très forts entre mère et enfant sont déjà tissés dès la formation dans le sein de la maman......

Il y a deux termes pour désigner cet acte effrayant, l'IVG et l'IMG. Ce dernier terme, interruption médicale de grossesse, permet de tuer un bébé handicapé ou porteur d'une maladie grave, ou supposé tel, quasiment jusqu'à terme !

Jérémie, 1, v. 4 et 5 La parole du SEIGNEUR s'adressa à moi : "Avant de te façonner dans le sein de ta mère, je te connaissais ; avant que tu ne sortes de son ventre, je t'ai consacré ; je fais de toi un prophète pour les nations."

St Luc, 1, v. 13 à 16 Mais l'Ange lui dit : " Sois sans crainte Zacharie, car ta prière a été exaucée. Ta femme Elisabeth t'enfantera un fils et tu lui donneras le nom de Jean. Tu en auras joie et allégresse et beaucoup se réjouiront de sa naissance. Car il sera grand devant le Seigneur ; il ne boira ni vin ni boisson fermentées et il sera rempli de l'Esprit Saint dès le sein de sa mère. Il ramènera beaucoup de fils d'Israël au Seigneur leur Dieu......"

Psaume 139, v. 13 à 16...C'est toi qui a créé mes reins ; tu m'abritais dans le sein maternel. Je confesse que je suis une vraie merveille, tes œuvres sont prodigieuses : oui je le reconnais bien. Mes os ne t'ont pas été cachés lorsque j'ai été fait dans le secret, tissé dans une terre profonde. Je n'étais qu'une ébauche et tes yeux m'ont vu. Dans ton livre ils étaient tous décrits, ces jours qui furent formés quand aucun d'eux n'existait.

Un hymne contre l'avortement qui est pratiqué de nos jours à grande échelle, quasiment industriellement (+ de 200 000 par an en France !), presque de l'abattage comme pour les volailles, souvent pour faire suite à la débauche effrénée, à la liberté sexuelle démoniaque ou tout simplement par confort ; non désiré ou différent des critères recherchés, l'enfant serait plus une gêne qu'autre chose ou dérangerait des projets d'achats ou de vacances ! Et si l'on peut, bientôt, dans le cas où l'enfant ne serait pas absolument parfait, ne sera pas du sexe souhaité, où n'aura pas la couleur des yeux qui plaît !
 
Une recherche récente fait apparaître que la très forte mortalité infantile au XVIII ème siècle est équivalente à celle des avortements de notre époque ! Depuis 1975 on estime le nombre des enfants avortés en France annuellement à plus de 200 000 ! Depuis 1975 il serait de 7 200 000 et sur le plan mondial il dépasse le milliard ! Le plus grand génocide de tous les temps ! L'horreur ! Et pour les avorteurs qui persistent, l'enfer le plus dur leur est assuré dans de terribles et effroyables souffrances, ainsi que ceux qui le prônent et l'encouragent, même souvent jusque dans les écoles !

Il est vrai que pour la science, un bébé dans le sein de sa mère, même quelques heures avant sa naissance, n'est qu'un "amas de cellules", vulgairement un "morceau de viande". Mais DIEU, Lui, nous enseigne qu'avant d'être en formation dans le sein de notre mère, formation qu'Il dirige selon Sa volonté même si elle répond à des critères génétiques et à une situation qu'Il connaît très bien, notre être (esprit et âme), existe déjà ; nous sommes "quelqu'un" avant même de terminer complètement notre formation d'incarné....
DIEU nous instruit également de toute notre importance dans le ventre maternel puisqu'Il peut faire de nous un prophète avant même
d'être sorti du sein nourricier... et si DIEU ne nous a pas destiné à être prophète dès le stade du "fœtus" (2), Il a déjà prévu forcément quelque chose pour nous, que nous soyons d'ailleurs un bébé sain ou non ! Quand DIEU façonne le bébé il sait ce qu'Il fait et si le bébé n'est pas sain, c'est une épreuve qui a été prévue pour le nouvel être et sa famille. La mission des grands Saints de l'Église, comme par exemple, Saint Augustin, Sainte Thérèse de Lisieux et tous les merveilleux autres, était déjà obligatoirement prévue par DIEU avant leur naissance ! Leur vie, qui a guidé l'Église tout au long des siècles, n'était pas un hasard génétique, dans un hasard de rencontre de parents, et dans une région du Monde au hasard ! Affirmer le contraire est une ineptie, voire une monstruosité. Heureusement que leur mère ne s'est pas faite avorter !
L'avortement est le rejet de la volonté divine, du plan de DIEU
, le rejet d'une âme destinée à venir accomplir ses épreuves sur terre dans le but de son élévation vers DIEU. C'est une abomination aux yeux du TOUT-PUISSANT ! On peut même aller jusqu'à dire que ces bébés arrachés du sein de leur mère et jetés souvent à la poubelle crient vengeance.... en quelques décennies, ils sont déjà plus d'un million rien qu'en France.... mais au niveau planétaire leur nombre est effrayant ! Et DIEU entend leurs voix !

(2) fœtus, terme médical barbare employé constamment et volontairement par nos médias et le Législateur par dérision, rejet et mépris de la vie et désignant un bébé, un être humain en formation et s'incarnant selon la volonté divine. Un esprit et une âme sont déjà attachés à ce petit corps en formation et c'est donc un être complet et entier à qui l'on ôte la vie, le plus souvent dans des condition horribles.

Sachons par exemple que l'avortement "par naissance partielle" est pratiqué à partir du cinquième mois de grossesse, et consiste à faire naître partiellement l'enfant par les jambes puis le thorax. On laisse la tête dans l'utérus et on la perfore par le haut de la nuque pour aspirer le cerveau (en vue de faciliter le passage de la tête), avant de l'extraire totalement de l'utérus....... Ou quelquefois ces bébés sont aspirés tellement énergiquement qu'ils partent en morceaux.... Quelle ignoble cruauté, non ? A vrai dire cela n'a même pas de nom......
Vous pouvez également visionner cet émouvant diaporama trouvé sur le Net.

Et pendant que l'on massacre les bébés par milliers en France, des centaines de familles cherchent à adopter des enfants, parfois en allant jusqu'au bout du monde ! Cherchez l'erreur ! C'est vraiment, réellement démoniaque !

Alors, DIEU ....très en colère ou béat d'admiration pour les "progrès" de l'Humanité si folle et orgueilleuse ?

Mais que les femmes qui se sont faites avorter, le regrettent et en souffrent n'oublient pas la Passion de Notre SEIGNEUR chéri pour le rachat des âmes. Il ne tient qu'à elles de revenir dans l'Amour de DIEU pour le Salut de leur âme et de celle du bébé.
Elles obtiendront miséricorde si, pour le reste de leur vie, elles restent profondément et sincèrement attachées et soumises à Notre SEIGNEUR dans le remord et prient aussi pour l'âme de leur bébé rejeté......


AUTRES

Anne Catherine Emmerich, visions de la Genèse ....Lorsque qu'Adam et Eve eurent consommé le fruit, ils furent comme ivres et leur consentement au péché provoqua de grands changements en eux. Car, le serpent étant auprès d'eux, ils étaient pénétrés de son influence, et l'ivraie s'introduisait parmi le bon grain. La circoncision a été établie comme un signe de châtiment et d'expiation ...... Le mariage est un état de pénitence, qui exige le renoncement, la prière, le jeûne, la pratique de l'aumône et dont le but est l'accroissement du Royaume de Dieu (plus rien à voir du tout avec les unions et les naissances de nos jours, ni avec la nouvelle théologie de l'Église concernant le corps et sa merveilleuse sexualité.... )

visions de la Sueur de Sang ...Je vis parmi ces hommes (3) des aveugles qui ne voulaient pas voir la vérité, des paralytiques, des sourds, des muets qui ne voulaient jamais combattre avec le glaive de la Parole, des enfants égarés à la suite de parents et de maîtres mondains et oublieux de Dieu, nourris de convoitises terrestres, enivrés d'une vaine sagesse et dégoûtés des choses divines......

(3) tous les hommes de l'avenir qui ne seront pas sauvés malgré la Passion et que le Christ a pu voir dans Ses souffrances jusqu'à en suer du sang. Une grande partie de l'Humanité en fait partie.

Inutile de préciser que l'avortement ( lire ci-dessus psaume 139 ), les "mères porteuses", l'insémination artificielle (encore plus par de la semence autre que celle du mari !) et toutes ces déviations de la Nature et du plan divin, ne sont que monstruosités aux yeux de DIEU......

Et je rappelle ici un passage de la page Sommaire concernant les braves gens qui font la fierté de la France : .....Comme tout le monde j'aime bien les "braves gens" qui font la fierté de la France, mais DIEU et Sa Parole, les avertissements des Prophètes, l'Évangile et JESUS (" Je suis le Chemin, la Vie et la Vérité, nul ne va au Père si ce n'est par moi ") qui aurait souffert cette horrible mais nécessaire Passion, tout cela pour voir des "braves gens qui ne font pas le mal et même le bien" passer devant les Calvaires et les Croix (quand il en reste encore !) c'est-à-dire devant DIEU Crucifié, comme si c'étaient de simples poteaux électriques (4), ou passer devant une église ou une cathédrale comme si c'était un musée de vieilleries que l'on peut éventuellement visiter les jours de mauvais temps quand les cinémas sont pleins, posséder chez eux nombre de DVD et cassettes vidéo de films violents ou débiles mais surtout pas le Livre du Salut et de la Parole de DIEU et encore moins un Crucifix ! de passer leur temps devant la télévision sans jamais prier ni méditer la Parole, "d'éduquer" les enfants et les petits-enfants en les tenant éloignés le plus possible de DIEU, de s'inquiéter pour eux aussi mais surtout de ne jamais prier pour leur salut et leur protection, de penser à leurs vacances et leur retraite mais pas au salut de leur âme ni à celle de leurs proches, de pleurer sur les dégâts occasionnés à leurs biens mais pas du tout sur ceux de leur âme, de faire mille choses pour le père Noël ou Halloween (des horreurs pour DIEU) ou pour la coupe du monde de football et rien, mais rien du tout, pour le PÈRE, capables d'aimer, oui ......mais jamais DIEU, etc ...etc ? Et vous pensez que le TRÈS-HAUT est béat d'admiration devant ces braves gens, qu'Il laissera faire dans une tolérance perpétuelle, qu'Il restera "lent à la colère" pour cette humanité rebelle qui crache de plus en plus sur la Passion pour le Salut ou, au mieux, l'ignore superbement ? Qui L'ignore, Le combat ! (St Matthieu, 12, v.30 ...Qui n'est pas avec moi est contre moi...) ....à méditer, car il va y avoir des "pleurs et des grincements de dents" comme nous a dit JÉSUS....

(4) St Jean, 14, v. 9b... Celui qui m'a vu a vu le Père...et Jésus en remontant au Père portait toujours les stigmates qu'Il a montrés après sa résurrection.

Pourtant, dans cette France rebelle à DIEU à plus de 80 %, il y a tout de même des personnes qui, dans les sondages, se disent croyants et même, pour beaucoup, catholiques non pratiquants (c'est-à-dire non-catholiques !) et qui nous déclarent de tout leur cœur, saintement et doctement : " oui, doit quand même y'avoir quèque chose au-d'ssus d'nous" .....!


Loué soit Jésus-Christ
Verbe et Rédempteur, Alpha et Oméga
Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie
personne ne va au Père sinon par Moi

Tout est dit ! C'est très simple, clair et précis !
Et l'unique Vérité en JESUS-CHRIST n'est pas intolérance !!!
Elle est Vérité, Amour et Charité pour le salut des âmes du plus grand nombre !

Si la MISÉRICORDE de DIEU est toujours accordée aux âmes sincèrement repentantes, soumises, respectueuses et aimantes, puisque DIEU est Amour, Pardon, Miséricorde mais aussi Justice, le temps de cette Miséricorde et de la Patience divines sur la planète Terre et les nations, lui, est bien terminé......

N'oublions pas non plus que, même si le pardon des péchés nous a été accordé, la justification des péchés, surtout des plus graves, elle, reste toujours à assumer du fait de la réparation due à l'Amour de DIEU dans Sa Justice parfaite, Amour assumé et glorifié jusqu'au  Sang dans la terrible Passion de la Nouvelle Alliance, Amour offensé et surtout blessé par nos fautes.

Le SEIGNEUR demande instamment de prier pour les âmes de tous ceux qui meurent chaque jour et vont mourir dans toutes les catastrophes,  fléaux et grands fléaux qui vont frapper maintenant de plus en plus la planète et les nations....

Ce n'est plus la planète qu'il nous faut sauver maintenant,
mais les âmes !

Nous sommes entrés maintenant dans la troisième période :

1:  CRÉATION

2:  PASSION de DIEU le Fils et Nouvelle et dernière Alliance avec les Hommes

3:  PUNITION de l'Humanité de plus en plus rebelle et ingrate

En 2007, le SEIGNEUR nous dit :
 "Si vous saviez comme les péchés de l'Église sont grands..."

"Je ne Me donne plus  .....ou si peu "

"Combien ne Me reçoivent pas ou croient Me recevoir...."

C'est malheureusement très facile à comprendre en effet, une grande victoire du malin et des forces du Mal, Vatican 2 et ses suites sataniques, ayant fait se retourner les Autels réservés au Culte Divin, les transformant au passage en simples tables ou en pseudo-autels très ordinaires, voire carrément laids, et se débarrassant de "ce qui gênait", le Saint des Saints, le Tabernacle, l'Ecrin recelant DIEU en Son Corps et Son Sang.

Il n'y avait pas de lieu plus Sacré, c'est démoniaque !

DIEU, dans Son Tabernacle, a été chassé de "l'autel" utilisé par le célébrant, pour laisser place à cette nouvelle liturgie dévoyée, à l'envers, et de plus, en langues vernaculaires pour encore mieux séparer les Catholiques les uns des autres et briser cette pauvre Eglise ...

Comment DIEU pourrait-Il encore Se trouver dans les Tabernacles ? !

Comment pourrait-Il donc encore Se donner ? !

C'est une effroyable abomination, un cataclysme dans l'Eglise....


Il nous précise aussi, en ce qui concerne les Messes catholiques traditionnelles et modernes :
"J'ai formé l'Eglise tout au long des siècles pour arriver à cette Messe et ils l'ont foulée aux pieds, ils la déshonorent..."

Il faut donc en conclure que le Seigneur ne Se trouve plus que dans les Tabernacles trônant sur les Autels utilisés pour le Saint Sacrifice de la Messe Traditionnelle. Il peut alors encore Se donner.


En fin 2007, le PÈRE, très en colère, nous dit :
"La Terre où le Sang de Mon Fils n'est même pas respecté est maintenant MAUDITE !"


L'HUMANITÉ NE MÉRITE DONC PLUS SA PLANÈTE, MAUDITE PAR SON CRÉATEUR...

Et la malédiction de DIEU peut être effroyable ! Il a tout créé, Il peut tout détruire, y compris Ses créatures...
Les outrages à la Passion de DIEU le Fils ont rendu la colère de DIEU le Père implacable.
Oui, Il est lent à la colère, mais maintenant elle est bien là, n'en déplaise à beaucoup...!
La Terre ne va donc plus procéder des mêmes lois naturelles et surnaturelles qu'auparavant.
Sa situation est nouvelle et terrible !
La folie du monde, les aberrations de toutes sortes, la violence, le Mal, les persécutions, les fléaux vont croître jusqu'aux "nouveaux Cieux et nouvelle Terre".
Ensuite la vie sera beaucoup plus surnaturelle, simple et merveilleuse dans le total respect de l'Amour du DIEU unique, Trinitaire dans Sa Plénitude.
Le Mal, sous toutes ses formes, aura disparu.
Mais qui sera sauvé ? Combien seront sauvés ?


Il nous faut donc prier maintenant quotidiennement sans relâche pour la conversion de tous ceux qui rejettent et méprisent la Passion du CHRIST, le Verbe Créateur, la Lumière, le Chemin et la Vie, dans Son Amour pour nous. Prions pour tous les pécheurs et tous les non-chrétiens, particulièrement les musulmans....

En juin 2008, le SEIGNEUR nous dit :
"Les grands fléaux sont maintenant à la porte et ils vont entrer..."


En avril 2009 :
"Venez à Moi les bénis de Mon Père..."


En décembre 2010 :
"Quand les fléaux vont commencer, il faudra beaucoup, beaucoup prier..."

à rapprocher de St Marc, 13, v. 18 et 19 : "Priez pour que cela n'arrive pas en hiver. Car ces jours-là seront des jours de détresse comme il n'y en a pas eu de pareille depuis le commencement du monde que DIEU a créé jusque maintenant, et comme il n'y en aura plus."

Actuellement la Très Sainte Vierge est immensément triste devant l'égarement et la perte de beaucoup d'âmes,
et, en novembre 2008, Elle nous disait déjà :

"Si vous saviez combien d'âmes sont précipitées chaque jour en Enfer..."

Avec Elle, on ne peut donc tous qu'être des catholiques très tristes et compatissants car beaucoup d'âmes sont perdues, déjà jugées et condamnées.
Cela ne sert donc à rien de gémir pour le juste châtiment de notre planète maintenant maudite qui va être durement frappée, il nous faut prier et nous humilier, c'est tout...

Le 30 octobre 2009,  je me trouvais dans une Abbaye Bénédictine de France. A 7 h 00 je suis descendu dans la Crypte assister aux dix messes basses simultanées dans les dix chapelles latérales.
Devant la solennité, la sainteté et la beauté de la Liturgie traditionnelle, la grande ferveur et l'humilité des Officiants, l'amour et l'immense respect de l'Eucharistie, face au Tabernacle qui est le Saint des Saints, l'émotion a été telle que j'en ai pleuré. Alors le SEIGNEUR, très nettement, m'a dit :

"Tu vois, c'est à cause d'eux que j'ai retardé, mais maintenant le péché de la Terre est trop grand....."


Le 10 décembre 2011, alors que je visitais un grand parc d'attractions français :

"Je vais faire cesser tout cela.... Ils M'offensent et ils s'amusent !"

Sachons que DIEU ne reviendra pas sur Son Décret de la punition du Monde...


En fin avril 2013, DIEU nous dit :
"Tenez-vous prêts"

Les fléaux très justement mérités de la Grande Tribulation étant très proches, il faut tous nous y préparer dès maintenant, spirituellement, moralement et physiquement....
Tous ceux qui ironisent sur la "Crainte" de DIEU ou n'y croient pas, vont trembler devant le TOUT-PUISSANT.


Toujours en 2013, DIEU nous dit :
"Le démon donne maintenant toute sa puissance...
Résistez... Résistez..."


En fin mars 2015, DIEU nous dit :
"Le nombre des martyrs est atteint"

Ceci concerne évidemment l'Apocalypse de Saint Jean et les Sceaux. Le nombre de Martyrs Chrétiens de ces dernières années est en effet absolument effroyable, satanique et semble ne jamais finir.

Apocalypse, Cinquième Sceau...Quand il ouvrit le cinquième sceau, je vis sous l'autel les âmes de ceux qui avaient été immolés à cause de la parole de Dieu et du témoignage qu'ils avaient portés. Ils criaient d'une voix forte : "Jusques à quand, Maître saint et véritable, tarderas-tu à faire justice et à venger notre sang sur les habitants de la terre ?" Alors il leur fut donné à chacun une robe blanche et il leur fut dit de patienter encore un peu, jusqu'à ce que fût au complet le nombre de leurs compagnons de service et de leurs frères qui doivent être mis à mort comme eux.
La Communauté Céleste elle-même demande la punition du monde !

En 2015, nous sommes donc arrivés à l'aube du Sixième Sceau de l'Apocalypse de St Jean.
Les évènements vont s'aggraver très rapidement.

Apocalypse, Sixième Sceau ...Et je vis : quand il ouvrit le sixième sceau, il se fit un violent tremblement de terre. Le soleil devint noir comme une étoffe de crin et la lune entière comme du sang. Les étoiles du ciel tombèrent sur la terre, comme des fruits verts d'un figuier battu par la tempête. Le ciel se retira comme un livre qu'on roule, toutes les montagnes et les îles furent ébranlées, les rois de la terre, les grands, les chefs d'armée, les riches et les puissants, tous, esclaves et hommes libres, se cachèrent dans les cavernes et les rochers des montagnes. Ils disaient aux montagnes et aux rochers : " tombez sur nous et cachez-nous, loin de la face de celui qui siège sur le trône et loin de la colère de l'Agneau ! Car il est venu le grand jour de leur colère, et qui peut subsister ? " Lire aussi les Evangiles - St Luc, 21, v. 25 à 27- St Marc, 13, v. 14 à 27 - et Sagesse, 5, v. 15 à 23

En début juin 2015, la Très Sainte Vierge nous dit :
"Je ne peux plus retenir le bras de Mon Fils et la colère du Père va éclater..."


Le 24 août 2015, DIEU nous dit :
"Je vais reprendre une grande partie de l'Humanité qui ne mérite plus sa planète, cette planète que J'ai formée de Mes mains et que Je lui ai attribuée..."


Le 28 septembre 2015, la Très Sainte Vierge nous dit :
"Maintenant tout va aller très vite..."


Le 18 novembre 2015, la Très Sainte Vierge nous dit:
"La terre va changer..."


En décembre 2015, le SEIGNEUR nous dit :
"Tout ne peut être effacé que par la souffrance et Je suis le modèle même..."

Le 12 avril 2017, DIEU nous dit :
"Je vais agir violemment..."


Le 13 mai 2017, DIEU nous dit :
"La Tribulation est commencée..."

Et la Très Sainte Vierge nous précise que tout va s'accroître rapidement...
Il n'y a plus d'autre avertissement pour cette humanité rebelle et perdue...

Le 23 mai 2017, DIEU nous dit :
"Ma colère peut agir de bien des manières et les gens vont être désorientés..."


Que l'Honneur, le Respect et l'Amour dûs à DIEU, dans toute Sa plénitude, par les nations et les hommes, Lui soient rendus maintenant, ....de gré ou de force. La monstruosité des offenses faites au Tout-Puissant est si grande que le temps en est venu...


PSAUME 9

Les nations ont sombré dans la fosse qu'elles avaient creusée,
leur pied s'est pris au filet qu'elles avaient caché...
Debout,SEIGNEUR ! Que l'homme ne triomphe pas !
Que les nations soient jugées devant Ta Face !
SEIGNEUR, répands sur elles la terreur, et que les nations se reconnaissent mortelles.

Il est encore maintenant plus indispensable et urgent de prier chaque jour pour les âmes de toutes les personnes qui vont mourir dans les fléaux qui frappent et vont frapper notre planète maudite par le TOUT-PUISSANT et repentons-nous sincèrement et humblement pour le salut de notre âme.....

La Passion et le Sang du Fils ont éteint la grande colère de DIEU sur l'humanité il y a deux mille ans, mais, malgré ce Sacrifice Divin, les hommes, depuis, continuent leurs offenses et, depuis le XXe siècle, de plus en plus ouvertement et avec des moyens de plus en plus puissants, rapides et planétaires. Actuellement, avec les progrès techniques accroissant abominablement la dégénérescence spirituelle de l'Homme et la puissance du démon, devant les guerres que les nations mènent contre Lui, la colère du TOUT-PUISSANT est de nouveau à son comble.

Le Christ ne reviendra pas cette fois pour assumer un nouveau Sacrifice pour notre salut.

S'il y a nouveau sacrifice pour Lui, c'est, par obéissance au Père et comme cela nous a été annoncé, revenir en JUGE pour juger le monde et séparer les brebis des boucs, l'ivraie du bon grain, pour le bonheur ou le malheur, la récompense ou la punition des âmes (seule l'âme est importante et c'est elle qui ira au Paradis ou en Enfer).
Oui, nous allons payer nos fautes et boire la coupe jusqu'à la lie. Mais les âmes des amoureux de DIEU, de ceux qui L'aiment sincèrement et plus que tout dans la Plénitude de Sa Trinité, seront sauvées..... Ces élus peuvent redresser la tête et ne pas craindre...

Et n'oublions pas que la Miséricorde infinie de DIEU nous est toujours offerte ; il n'y a qu'à tendre la main du cœur et de l'âme pour la saisir par le Christ Jésus dans Sa Passion d'Amour de la Nouvelle Alliance, encore faut-il le faire....

Maudit es-tu, Satan, pour avoir tenté et entraîné tant d'hommes à leur perte !

Maudit es-tu, Satan, car tu es déjà vaincu et condamné par Notre SEIGNEUR, le CRUCIFIE !

Maudit es-tu, Satan, car ton royaume va disparaître !

Malheur à vous, forces des Ténèbres, malheur à vous, hordes de démons,

car votre heure est arrivée ! C'est l'étang de feu et de soufre qui vous attend !

Le texte très important de ce cadre est répété sur plusieurs pages du site afin que des lecteurs occasionnels ne visitant qu'une ou certaines autres pages, puissent en avoir connaissance également.

Rappel : Ce site catholique français a été créé sous la conduite impérative du SEIGNEUR à laquelle je n'ai pu me dérober, mis en place en avril 2002 et enrichi occasionnellement, toujours selon Sa volonté. Le site n'est pas conçu pour plaire et flatter comme c'est la coutume, ni pour faire peur ; il n'est pas un site du désespoir ni de la discorde mais une mise en garde en vue du salut, pour la gloire et l'amour de DIEU, selon Sa Parole..... Ce n'est pas une étude poussée mais une simple réflexion, une méditation, et surtout une ultime et suppliante mise en garde de DIEU afin de sauver le plus grand nombre d'âmes. Rien dans ce site ne doit vous éloigner de DIEU, mais vous en rapprocher, pendant qu'il en est encore temps, oui !

haut de page