SITE CATHOLIQUE FRANÇAIS       drapeau FR

bannière

 

Accueil
Prières
mes Images
Parole de DIEU
Notre Dame de la Salette
Sommaire
le Dessin
Autres sites
Témoignage - la Mort
Anne Catherine Emmerich
Plan du site
Toutes les pages de la Parole


AUTRES PAROLES DE DIEU (6)


barre décorative

l'Église Catholique

et la Mission de l'Église


Gloire et Louange

tout est de DIEU


Ce site catholique français a été créé sous la conduite "impérative" du SEIGNEUR, mis en place le 22 avril 2002 après maints rappels, le temps pressant,  et enrichi occasionnellement, toujours selon Sa volonté. Je ne voulais pas du tout entreprendre ce travail mais j'ai dû plier et obéir. La construction de ce site est pour moi, non un plaisir ou un défoulement, mais une croix...

Nous vivons ici-bas dans le royaume visible et ténébreux des anges déchus, de Satan, du péché sous toutes ses formes faisant suite au péché originel, de la chair faible et non de l'esprit, de la non-paix, du bonheur quasi impossible comme l'a dit la Très Sainte Vierge à Ste Bernadette, de la souffrance, de la perte des âmes qui rejettent la Vérité et la Lumière...
Nous sommes là pour prouver notre amour à DIEU dans Sa Plénitude et dans la Nouvelle Alliance du Christ dans Sa Passion.
Seuls les Chrétiens possèdent la Vérité et le Salut pour la Vie éternelle d'où l'importance de l'évangélisation et de l'enseignement, même parmi les loups comme nous a dit DIEU le Fils, le Verbe, le Sauveur, le Messie.
Nous devons donc mener obligatoirement un dur combat quotidien contre le Malin et ses forces démoniaques, de plus en plus puissantes et agissantes.
Ces puissances infernales ont déjà beaucoup affaibli l'Église Catholique, l'égarant dans le modernisme du monde et des mœurs dégénérés et dans l'irrespect de la ste Liturgie et de l'Eucharistie, Corps et Sang dans le Saint Sacrifice de la Messe.
La tiédeur, cette horreur pour DIEU après la Passion effroyable librement consentie pour la Nouvelle Alliance, l'hésitation, le doute concernant l'unique Vérité révélée, la déliquescence de l'Église et de son Clergé dans la perte du Sacré et de la beauté respectueuse de la liturgie traditionnelle, ses continuelles compromissions et ses "recherches de la vérité" avec le monde et d'autres religions non chrétiennes, voire même avec des idéologies et des valeurs anti-chrétiennes, le non-respect du Corps et du Sang dans l'Eucharistie, sont autant d'abominations.....
La coupe des offenses a maintenant débordé, la patience de DIEU est éteinte et ne retient plus le bras de Sa colère.
La grande Tribulation et les fléaux arrivent, petits puis grands....

L'Église est Une, Sainte, Catholique (universelle), Apostolique et Évangélisatrice dans l'amour. Elle est l'Église Messianique, Monothéiste Trinitaire, c'est-à-dire un seul DIEU dans toute Sa merveilleuse Plénitude.
Elle est née dans le Sang de DIEU le Fils versé pour la Nouvelle et dernière Alliance et pour le salut des âmes qui le désireront et le mériteront.

Elle reconnaît donc DIEU dans toute la magnificence de Sa Divine Plénitude contrairement aux autres religions dites monothéistes qui veulent ignorer, renient, voire combattent et outragent cette merveilleuse et adorable Trinité du Tout - Puissant et donc obligatoirement le salut des âmes par la Très Douloureuse Passion de DIEU le Fils nécessaire au salut....
Elle n'a donc pas à être comparée à ces autres religions même si elle plonge ses racines dans l'une d'entre elles puisque le Nouveau Testament est l'achèvement et l'accomplissement de l'Ancien. Elle devrait plutôt annoncer la Bonne Nouvelle à ces âmes égarées !

L'Église du CHRIST est actuellement le véritable ISRAEL, le peuple élu - St Matthieu, 21, v. 33 à 45. Nos très malheureux "frères aînés juifs" sont maintenant renégats car renier la Plénitude de DIEU et le salut dans la Passion sont les pires offenses que l'on puisse faire maintenant à DIEU....

Qui renie DIEU le Fils renie DIEU le Père et  court à sa perte certaine.
Personne ne retourne à DIEU le Père si ce n'est par DIEU le Fils envoyé surnaturellement pour le salut des hommes. DIEU s'est enfin montré aux hommes !

Jésus, aux Juifs d'alors ( ...et de maintenant ! et obligatoirement aussi aux religions non-chrétiennes et à tous ceux qui ne croient pas en Jésus le Christ, DIEU le Fils ) : 
"..Vous êtes d'en bas ; moi je suis d'en haut ; vous êtes de ce monde, moi je ne suis pas de ce monde. C'est pourquoi je vous ai dit que vous mourrez dans vos péchés. Si, en effet, vous ne croyez pas que JE SUIS, vous mourrez dans vos péchés...." St Jean, 8, v. 23 et 24

"JE SUIS" est le Nom de DIEU, donné par DIEU Lui-même à Moïse.
Ces paroles ont été prononcées avant la Passion, mais depuis cet Evènement-clé de l'histoire du monde, elles ont pris leur totale dimension et scellent définitivement le destin de toutes les générations humaines...
L'Église ne doit pas cesser de le crier haut et fort, sur les places, partout !
...mais on n'entend rien, rien du tout ou même le contraire maintenant !
Alors la multitude meure dans les péchés et est précipitée en Enfer, c'est effroyable !


Il ne semble pas y avoir de rapport entre DIEU, le Dieu Trinitaire des Chrétiens et Allah le Dieu des Musulmans, "L'Inconnaissable" pour qui, de plus, le mot "amour" semble totalement inconnu, tout comme ceux de tolérance, pardon, etc....
Pourtant tous les hommes ont le même DIEU mais  ils ne le connaissent pas et même, ne veulent pas Le connaître.
.....Jésus, DIEU le Fils : "Qui M'a vu a vu le Père...." ; "Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés...", etc... Il nous demande de porter la Bonne Nouvelle du Salut, de baptiser et même d'aimer notre ennemi, mais pas d'exterminer les autres religions, plein de haine et d'intolérance, en assassinant, violant, massacrant, brûlant les lieux de cultes et les maisons, comme apparemment le prône, l'exige même, le Coran...  !
NON ! Vraiment aucun rapport dans la connaissance de DIEU.

L'Église n'est pas issue d'une "religion du Livre" mais de la Parole de DIEU transmise aux hommes et le CHRIST l'a bâtie et conduite tout au long des siècles dans le Saint Esprit, comme annoncé à St Pierre (Matthieu, 16, v. 18), et ce, malgré et dans la faiblesse des hommes et les manœuvres du démon qui l'ont souvent blessée il est vrai.
Elle doit être inébranlable et fière de détenir LA SEULE VÉRITÉ qu'elle doit dispenser sans relâche à tous.

Elle est là pour rétablir l'honneur et l'amour dûs à DIEU à la suite de la très douloureuse Passion pour notre Salut.
Elle doit porter la Parole pour le salut à tous les peuples car il n'y a pas de paix hors du CHRIST ! Pourtant combien d'égarés, si nombreux dans l'Église moderne et à tous les niveaux, prient pour la paix du monde et des nations, sans aucune autre précision, c'est-à-dire pour la paix des Droits de l'homme francs-maçonniques, sans le CHRIST ! Quelle honte !

L'Église Catholique n'est donc pas en recherche avec d'autres religions de quoi que ce soit, elle possède déjà TOUT !
Elle n'a donc pas à "partager" en affadissant la Vérité, elle doit uniquement enseigner et baptiser, ferme dans sa doctrine traditionnelle. Elle n'est pas là pour constater béatement ce qui nous est éventuellement commun avec les ennemis du CHRIST, mais doit uniquement leur porter la bonne nouvelle ! Et les Evangiles n'ont pas à être édulcorés, aménagés pour plaire au plus grand nombre et s'aligner sur l'extrême et mortelle dégénérescence de nos sociétés démoniaques actuelles.


Le catholique fidèle au CHRIST doit être un missionnaire, pas un tiède (vomi de DIEU) ni un diplomate : "Je vous envoie parmi les loups (....annoncer le Bonne Nouvelle) ! Celui qui sera baptisé sera sauvé...."
C'est ce qu'on été tous nos merveilleux martyrs. Chez eux il n'y avait pas de pleutres, de tièdes, de désobéissants au Christ, de mondains comme de nos jours...
 Et ils portaient et arboraient fièrement le Crucifix sur leur soutane jusqu'à la mort, eux ! Tout le contraire d'une grande part de l'Eglise moderne égarée de nos nations occidentales....


L'Église n'est pas là pour plaire au monde !

Elle doit être le contraire du monde dégénéré actuel et est donc particulièrement haïe, combattue et même férocement persécutée par des peuples qui ont la haine du CHRIST et de la Croix.
Elle est malheureusement combattue aussi de l'intérieur par ce modernisme égaré suicidaire. Elle se laisse souvent diriger par les tièdes et les laïcs à qui elle veut plaire, dénaturant alors le sens du Beau, du Sacré, du Respect qui revient de droit à DIEU. L'Église n'est pas une démocratie !

Elle appartient au CHRIST, DIEU le Fils qui est la Vérité et le seul et unique Chemin pour le salut dans la Vie éternelle, ainsi qu'au Sacré, à la Pureté et la Sainteté, au Royaume à venir, et devrait en être digne. Mais elle est très malade et tiède et offense beaucoup DIEU...

Et de même que le Tout-Puissant a éloigné les hommes les uns des autres en leur donnant diverses langues depuis la Tour de Babel, de même, après la Passion, dans l'Église, Il leur a donné de nouveau une langue commune pour Le servir et L'adorer ...le Latin.
Le Latin et la Messe traditionnelle, celle qui a été élaborée tout au long des siècles pour la Gloire de DIEU dans Son Sacrifice, n'ont jamais été supprimés par le concile Vatican II, heureusement, car c'est la seule Messe qui plaît à DIEU ! On devrait pouvoir, comme auparavant, participer en toute connaissance à la Ste Messe dans toutes les nations de la Terre et ce, par le Latin, langue universelle de l'Église et de la Liturgie. Malheureusement le démon a remporté une victoire immense après Vatican II et a réussi à séparer les hommes dans l'Église et la Ste Messe, tout en faisant éjecter le Tabernacle (le Saint des Saints) de l'Autel (abomination s'il en est !), retournant aussi ce dernier, et transformant le Saint Sacrifice de la Messe merveilleuse engendrée par DIEU tout au long des siècles en un repas convivial déshonorant toute la Liturgie et offensant énormément DIEU... Mon DIEU, que tout cela cesse, par pitié ! Nouveaux Cieux, Nouvelle Terre ?

Saint Pie X avait d'ailleurs parfaitement pressenti et redouté cette dégénérescence de l'Église, ces ravages causés par le modernisme décadent qui, déjà, apparaissait.

Rappel : Ce site catholique français a été créé sous la conduite impérative du SEIGNEUR à laquelle je n'ai pu me dérober, mis en place en avril 2002 et enrichi occasionnellement, toujours selon Sa volonté. Le site n'est pas conçu pour plaire et flatter comme c'est la coutume actuelle, ni pour faire peur ; il n'est pas un site du désespoir ni de la discorde mais établi pour la Gloire et l'Amour de DIEU, selon Sa Parole..... Ce n'est pas une étude mais une simple réflexion, une méditation avec l'Esprit Saint, et surtout une ultime et suppliante mise en garde de DIEU afin de sauver le plus grand nombre. Rien dans ce site ne doit vous éloigner de DIEU, mais vous en rapprocher, pendant qu'il en est peut-être encore temps !

Et l'unique Vérité dans le Christ, DIEU le Fils et la Nouvelle Alliance
n'est pas intolérance pour les autres !
Elle est amour et salut !

Elle est charité chrétienne et amour du prochain pour le salut des âmes !

"Vos pensées ne sont pas Mes pensées, vos chemins ne sont pas Mes chemins !"

Ô mon DIEU, que Ta volonté soit faite et non celle des hommes.....

Ô mon DIEU, fais cesser tous les outrages au Corps et au Sang du SEIGNEUR....

Cette page pourra vous paraître très sévère, très dure, "mais elle est à prendre ainsi nous dit le SEIGNEUR, qu'elle plaise ou non", car la colère gronde et le temps presse ! Le temps de la flatterie, de l'autosatisfaction, des satisfecit de politesse et de bienséance, de la tiédeur et de l'irrespect, est terminé ! Tous les Catholiques et Ministres de l'Église sont concernés....

Depuis deux mille ans nous vivons dans l'ère de la Passion, et tous autant que nous sommes ici-bas, nous naissons avec une dette énorme envers DIEU ! Il nous faut, tout au long de notre vie, la "rembourser", la mériter, la justifier par un amour sans faille au Corps et au Sang du SEIGNEUR, Son Fils, le Verbe. Ce sera notre preuve d'amour à DIEU pour le salut de notre âme dans la vie éternelle grâce au rachat dans la Passion. Nous devons absolument mériter notre rachat.

L'état de délabrement de l'Église Catholique moderne dans son mépris du Corps et du Sang, de la Sainte Liturgie et du Sacré, est une grande souffrance continuelle.

Tout est de DIEU, par DIEU, pour DIEU dans Sa Plénitude...

Tous les hommes ne sont ici-bas que pour L'aimer, Lui plaire, Le servir et le Lui prouver...

Et si la Miséricorde infinie de DIEU est toujours accordée aux âmes sincèrement repentantes, humbles, soumises et aimantes, puisque DIEU est Amour, le Temps de la Miséricorde et de la Patience divines sur le Monde et les nations, sur la planète, lui, est bien terminé.......

Le SEIGNEUR, dramatiquement, avec une immense tristesse, et dans la colère du Père, nous dit maintenant : 

"Si vous saviez comme les péchés de l'Église sont grands !"

Et la Très Sainte Vierge :
"Si vous saviez combien d'âmes sont précipitées chaque jour en Enfer..."

Ce n'est plus la planète qu'il nous faut sauver aujourd'hui, mais les âmes !

Réveillez-vous.... Repentez-vous.... Humiliez-vous....
Rendez à DIEU l'amour que vous Lui devez.....

PAS D'AMOUR UNIVERSEL POUR DIEU DANS LA PLENITUDE DE SA TRINITE
=
PAS DE PAIX MAIS FLEAUX ET CALAMITES POUR TOUTES LES NATIONS !

C'est d'une simplicité enfantine !

.....cela ne sert donc à rien de gémir pour un juste châtiment, il nous faut maintenant prier et nous humilier, c'est tout !

Deux mille ans après la Passion effroyable du Christ, de DIEU fait Homme (JE SUIS ... la VIE éternelle, la seule VÉRITÉ et le seul CHEMIN), l'athéisme, l'apostasie et la diversité des cultes et religions hors de l'Église du Christ et de Sa Parole, sont mépris, offenses et trahisons quotidiennes à DIEU..... La Colère Divine est à son sommet, la coupe de la fureur de DIEU est pleine et les hommes vont la boire maintenant jusqu'à la lie ; la destruction du Monde est déjà commencée. Le TOUT-PUISSANT ne reviendra pas sur Son décret et l'Humanité, sous sa forme actuelle, est condamnée maintenant à disparaître puis à renaître, pour le salut ou pour la mort définitive. Que chacun choisisse bien sa voie, l'heure est venue..... C'est la vérité.

Ézéchiel, 33, v. 7 à 9 "tu écouteras la parole qui sort de ma bouche et tu les avertiras de ma part. Si je dis au méchant : " Méchant, tu mourras certainement ", mais que toi, tu ne parles pas pour avertir le méchant de quitter sa conduite, lui, le méchant, mourra de son péché, mais c'est à toi que je demanderai compte de son sang. Par contre, si tu avertis le méchant pour qu'il se détourne de sa conduite, et qu'il ne veuille pas s'en détourner, il mourra de son péché, et toi, tu sauveras ta vie..."

Lévitique, 19, v 17 : "N'aie aucune pensée de haine contre ton frère mais n'hésite pas à le réprimander pour ne pas de te charger d'un péché à son égard..."

St Matthieu, 10, v 27 et 28 : "Ce que je vous dis dans l'ombre, dites-le au grand jour ; ce que vous entendez dans le creux de l'oreille, proclamez-le sur les terrasses.
Ne craignez pas ceux qui tuent le corps, mais ne peuvent tuer l'âme ; craignez bien plutôt celui qui peut faire périr âme et corps dans la géhenne..."

Lamentations, 2, v.14 "Tes prophètes ont eu pour toi des visions vaines et trompeuses ; ils n'ont pas mis à nu tes crimes pour t'exciter à la pénitence ; ils ont inventé pour toi des oracles de mensonge et de séduction."

Jérémie, 6, v. 13 à 15 ...Tous, petits et grands, sont âpres au gain. Tous prophètes et prêtres ont une conduite fausse. Ils ont bien vite fait de remédier au désastre de mon peuple, en disant : "Tout va bien ! tout va bien !" Et rien ne va .....Eh bien ! Ils s'écrouleront comme tous les autres, ils trébucheront quand je sévirai contre eux, dit le SEIGNEUR

v. 19 ...Terre, écoute : Moi, je vais faire venir sur ce peuple le malheur, fruit de ses machinations. Ils ne font pas attention à mes paroles et mes directives, ils les méprisent.....

23, v. 16 à 20 ...Ainsi parle le SEIGNEUR le Tout-Puissant : "Ne faites pas attention aux paroles des prophètes qui vous prophétisent ; ils vous leurrent ; ce qu'ils prêchent n'est que vision de leur imagination, cela ne vient pas de la bouche du SEIGNEUR. Ils osent dire à ceux qui méprisent la parole du SEIGNEUR : " pour vous tout ira bien ! " A quiconque persiste dans son entêtement : " le malheur ne viendra pas sur vous ". Qui est celui qui se tient au conseil du SEIGNEUR ? Qu'il regarde, qu'il écoute sa parole ! Qui est attentif à ma parole ? Qui entend ? La tempête du SEIGNEUR, la fureur éclate, un cyclone tourbillonne : il tourbillonne sur la tête des coupables. La colère du SEIGNEUR ne s'apaisera pas qu'il n'ait exécuté et réalisé son programme bien arrêté. Plus tard, vous en aurez la pleine intelligence." 

St Luc, 21, v. 28 "...Quand ces évènements commenceront à se produire, redressez-vous et relevez la tête, car votre délivrance est proche..." Jésus s'adresse alors à Ses amis, Ses disciples qu'Il aimait et qui l'aimaient, le suivaient et l'écoutaient et par conséquent à ceux qui L'aimeront et Le suivront ensuite dans Son Église jusqu'à notre époque actuelle de la grande colère de DIEU. Alors il est grand temps, devenons Ses disciples et relevons la tête..... ! Et bien malheureux sont et seront tous les autres !


Symbole de Nicée-Constantinople : ...Je crois en l'Église, UNE, sainte, catholique et apostolique .... Le Christ, dans Ses souffrances effroyables, a enfanté une Église, Son Église, pas plusieurs...
St Matthieu
, 16, v.18
" ...Et moi, je te le déclare : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église, et la puissance de la mort n'aura pas de force contre elle... "
L'Église a été engendrée, bâtie, construite par Jésus, et c'est donc bien Son œuvre, Sa création, en quelque sorte Son enfant. Il s'est incarné dans notre pauvre chair pour lui donner la vie, la bâtir, la construire et en même temps lui montrer la voie, Lui qui est "la Vie, le Chemin et la Vérité". A ce dernier propos, mentionnons que Ponce Pilate, qui n'a pas compris, comme d'ailleurs beaucoup d'autres actuellement, a demandé au Christ : " Qu'est-ce que la vérité ? " alors qu'il aurait dû Lui demander, par exemple : " Es-tu vraiment la Vérité comme tu le dis ? ". Jésus, le Christ, le Messie, "DIEU qui a montré sa Face", est Lui-même la Vérité, l'unique Vérité...

Depuis que le Sang de DIEU a été répandu pour le rachat, seuls les Chrétiens possèdent la Vérité et la Vie au bout du seul Chemin possible ......mais qui le proclame haut et fort actuellement dans l'Eglise défigurée qui n'est que compromission et "partage des vérités" ?

C'est même le contraire qui nous est enseigné ! c'est très en vogue et recherché dans l'Église actuellement de "dialoguer et partager" avec toutes les religions du monde (et même avec toutes les philosophies et idéologies) pour "rechercher ensemble la vérité" ?
Quelle honte ! Comme si la Vérité était à chercher alors qu'elle est LE CHRIST !

Depuis deux mille ans nous connaissons La Vérité ! 

C'est pour cela que la christianophobie et plus précisément la christophobie dans la déchristianisation très active et démoniaque de la France est si active en notre époque de complète pourriture morale. Et si nous devons aimer de tout notre cœur tous nos frères de la Terre, il nous est dispensé malheureusement actuellement un nouvel et pervers "œcuménisme" duquel il ressort que, non seulement ce qui concerne les religions chrétiennes, ce qui est normal, mais aussi les deux autres religions "monothéistes" qui renient DIEU dans Sa Plénitude (Trinité), DIEU Crucifié, la Nouvelle et dernière Alliance entre DIEU et les hommes, la Parole de DIEU fait Homme qui est la seule Voie, la Vérité et la Vie, mais même maintenant, "toutes les religions humaines en général", voire toutes les philosophies, conduiraient toutes au salut universel et à la paix, chacune à sa manière, et formeraient comme une espèce de "métissage des cultures et des spiritualités" où la Religion Catholique serait diluée, comme notre Bien-Aimé Pape Jean-Paul II nous l'a enseigné plus ou moins dans ses catéchèses et surtout outrageusement à Assise ! (lire le commentaire plus bas (2)). En même temps, au plus haut niveau, on demande instamment aux catholiques (et d'abord au Clergé) de pratiquer la charité sans faire de prosélytisme, c'est-à-dire la charité laïque et républicaine rebelle à DIEU, donc tout simplement de renier leur Foi (quand il leur en reste encore un tout petit peu) et leur mission de Serviteurs de DIEU, mission primordiale en ces temps d'apostasie et de dérision de la Chrétienté, surtout de la catholicité, (jamais des autres religions, puisqu'elle seule mène au salut ! En France on ironise seulement des Catholiques ! les autres religions sont soigneusement épargnées par nos médias dégénérés et démoniaques)

Chez les Catholiques modernes, il est religieusement correct actuellement de ne trouver à toutes les religions, philosophies et idéologies du monde que des points communs ! Rien qui nous séparerait ! Pour détruire en douceur mais très sûrement l'Église Catholique, on ne peut guère faire pire !

L'Église Catholique est maintenant trop timorée et affaiblie dans son continuel dialogue dans le "partage", la "tolérance" "la connaissance de l'autre" et surtout la compromission, trop malade et souillée par le monde pour affirmer péremptoirement qu'elle détient l'unique Vérité, la Vérité. A-t-elle encore la Foi ? Sert-elle encore réellement le Christ ?

De même les Prêtres ne portant plus l'habit, "déguisés en non-Prêtres", en "anonymes", en "citoyens laïcs"et les Religieux et Religieuses qui agissent ainsi, les uns et les autres ne portant pas non plus d'ailleurs le Saint Crucifix bien visible, sont une honte dans l'Église et causent de grandes souffrances au SEIGNEUR !
Tous les membres du Clergé, tous les Religieux et Religieuses, doivent glorifier DIEU à tous moments par leur simple présence, leur seule apparence, partout, sinon le Fils de l'Homme au jour du Jugement, Lui aussi aura honte d'eux.... Et là, il y aura des pleurs et des grincements de dents !

De fait, on voit maintenant en France beaucoup, beaucoup plus de femmes musulmanes entièrement voilées que de soutanes et de religieuses en habit ! L'Islam prend la place laissée vide... Quelle honte ! Quelle horreur pour tous nos martyrs !
Beaucoup des Ministres de l'Église, de toute la hiérarchie, en rendront compte le moment venu ; ce sera les pleurs et les grincements de dents et beaucoup de premiers qui paradent et se glorifient mutuellement actuellement, seront derniers dans de très grandes souffrances.
Sachons que les Catholiques tièdes ou égarés souffriront beaucoup aussi car ils auront plus reçus que les autres...

Et nous devons tous être très tristes et pleins de compassion devant les offenses effroyables, innombrables et continuelles qui frappent Notre SEIGNEUR et nous devons craindre la colère du Père dans Sa Justice, il est grand temps !

En effet DIEU a enseigné à Ste Catherine de Sienne, Dr de l'Église, dans "le Dialogue" qu'il punissait encore plus depuis la Passion, ce qui n'est que justice, aussi bien les non-croyants que les croyants tièdes, les vivants et les morts :
"Cependant ils n'acquittent pas cette dette d'amour envers moi et de dilection vis à vis du prochain, avec une vraie et réelle vertu ; et par cette négligence, parce qu'ils me doivent beaucoup d'amour, ils tombent dans un plus grand péché. Aussi dois-je, par justice divine, leur imposer un châtiment plus grave en leur infligeant l'éternelle damnation. Un faux chrétien encourt une peine plus dure qu'un païen ; par divine justice il est plus brûlé par le feu qui ne consume jamais, c'est-à-dire qu'il est plus torturé, et dans cette torture il se sent dévoré par le ver de la conscience. Ce feu néanmoins ne consume pas, parce que les damnés, quel que soit le tourment qu'ils endurent, ne perdent jamais leur être. Je te le dis, ils demandent la mort, mais ils ne peuvent l'obtenir, parce qu'ils ne peuvent prendre l'être...... Le péché est donc plus puni depuis la Rédemption du Sang qu'il ne l'était auparavant, parce que les hommes ont plus reçu. Il ne semble pas qu'ils s'en aperçoivent et qu'ils aient conscience de leurs propres maux : ils se sont faits mes ennemis, à Moi qui les avaient réconciliés par le sang de mon Fils !"

Sans commentaire ! Mais nos Prêtres, eux,  devraient nous commenter ces paroles chaque dimanche au lieu de les ridiculiser en suivant le monde et le démon....

La Religion des Chrétiens est la seule au monde qui, en plus de détenir la Vérité du DIEU Trinitaire, nous permet d'appeler le TOUT-PUISSANT, mais avec grand respect, "Père" ou même "Papa" puisque nous sommes "Ses enfants" ou même bien plus intimement "DIEU chéri", "Amour de ma vie" ...etc, puisque tous les noms d'amour pur et respectueux sont permis, et qui nous enseigne "Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés" et même d'aimer nos ennemis c'est-à-dire de prier pour ceux qui nous haïssent et nous persécutent.... De même quand on s'adresse à DIEU le Fils, par exemple en Le nommant "Jésus d'Amour" ou "Jésus chéri" on s'adresse obligatoirement aussi au Père puisqu'il s'agit d'un seul et même DIEU et quand on offense le CHRIST on offense obligatoirement le TOUT-PUISSANT....
Alors que l'on cesse de comparer les Chrétiens aux fidèles des autres religions, fussent-elles "monothéistes", mais prions au contraire pour que leurs yeux s'ouvrent enfin à la Vérité et leurs oreilles à la Parole !
Evangélisation dans la charité chrétienne, oui, mais pas dilution et délitement de l'Église Catholique dans le rejet du CHRIST et Son Sang ! C'est une abomination aux yeux de DIEU.

On dit que l'Église, c'est-à-dire l'ensemble des âmes qui sont tout à DIEU, entièrement et plus que tout à DIEU, est le Corps Mystique du Christ, comme nous dit St Paul, mais aussi son épouse ou encore notre sainte mère. J'aime beaucoup l'Église, toute malade qu'elle soit (ce qui m'est une très grande souffrance continuelle), et il est très agréable de penser qu'elle est aussi comme la Fille du Christ. En effet, elle est née et a pris corps de la chair et du Sang du Christ, dans des souffrances effroyables, librement consenties. Le SEIGNEUR a donc vraiment enfanté, donné naissance et vie, à Son peuple, Son troupeau de brebis, Ses enfants dont Il est le Berger, à Son Église qui doit grandir dans la Foi, la Pureté, la Sainteté et se fortifier pour la gloire de DIEU et le salut du Monde.
Le Christ est à la tête de Son Église, Il marche devant elle, Il est son Guide. Les croyants en DIEU dans la Plénitude de Sa Trinité, forment donc en quelque sorte les "pierres vivantes" de l'édifice qu'est l'Église, ils sont les membres de son corps, les brebis du troupeau, qu'Il séparera des boucs.
St Pierre lui, considère l'Église comme étant le Temple spirituel de DIEU dont nous sommes les pierres vivantes.

I Pierre
, 2, v. 4 et 5 ...Approchez-vous de lui, pierre vivante rejetée par les hommes, mais choisie et précieuse devant Dieu. Vous-mêmes, comme des pierres vivantes, entrez dans la construction de la Maison habitée par l'Esprit, pour constituer une sainte communauté sacerdotale, pour offrir des sacrifices spirituels agréables à Dieu par Jésus Christ...

Notons que pour DIEU lui-même comme Il l'explique à Ste Catherine de Sienne, Dr de l'Église, dans son "Dialogue", le Corps Mystique de l'Église n'est pas l'ensemble des Chrétiens, c'est-à-dire l'Église Universelle, mais le Clergé : "....Le Corps universel, à savoir la Religion chrétienne, et même le corps mystique de la sainte Église, c'est-à-dire mes ministres, s'engraissent de son péché...."

De même DIEU lui dit aussi, en ce qui concerne l'Epouse : "...Comme l'épouse qui met au monde un enfant vivant, le présente tout vivant à son époux, ainsi m'offrent-ils (les parfaits) leurs œuvres de vie, à Moi qui suis l'époux de l'âme." Mais Il lui dit également qu'Il considère l'Église comme son Epouse : "Sans cesse, faites monter vers moi l'encens de prières parfumées pour le salut des âmes ; car je veux faire miséricorde au monde. Avec ces prières, avec ces sueurs, avec ces larmes, je veux laver le visage de l'Epouse, la sainte Église. Déjà je te l'ai montrée sous la forme d'une femme dont la face est salie et comme lépreuse. Ces souillures, ce sont les péchés des ministres et de tous ceux de la religion chrétienne qui se nourrissent au sein de cette épouse."
Depuis cet enseignement les siècles sont passés et, en France en tout cas, de nos jours on ne prie plus avec sueurs et larmes pour le salut des âmes depuis longtemps ! quelles soient sur terre ou au Purgatoire, et d'ailleurs on ne nous parle  même plus de notre âme de nos jours ! non, on prie pour la paix laïque et citoyenne dans le monde avec ou sans le Christ, on s'en fiche complètement car on a oublié dans l'Église actuelle que la "paix sans le Christ", hors de la Foi dans le Chemin et la Vérité c'est la paix de Satan ! On prie aussi beaucoup pour la citoyenneté, le "partage dans l'évangélisation ?", le social, les fameux Droits de l'Homme? établis dans les flots de sang de la Révolution française et dans le rejet national de DIEU? (jamais des devoirs envers DIEU !), etc. et l'Église, l'Epouse, est devenue défigurée et lépreuse effectivement " et la miséricorde divine sur les nations est terminée.....!

L'Epouse du Christ selon St Jean semble être aussi la Jérusalem céleste, qui est bien une cité, un lieu et non l'Église. En effet, l'Ecriture nous dit :

Apocalypse , 21, v. 1 et 2 ".....Alors je vis un ciel nouveau et une terre nouvelle , car le premier ciel et la première terre ont disparu et la mer n'est plus. Et la cité sainte, la Jérusalem nouvelle, je la vis qui descendait du ciel, d'auprès de Dieu, comme une épouse qui s'est parée pour son époux..... v. 9 à 11 "...Alors l'un des sept Anges qui tenaient les sept coupes pleines des sept derniers fléaux vint m'adresser la parole et me dit : Viens je te montrerai, la fiancée, l'épouse de l'Agneau. Il me transporta en esprit sur une grande et haute montagne , et il me montra la cité sainte, Jérusalem, qui descendait du ciel d'auprès de Dieu, elle brillait de la gloire même de Dieu....."
Et quand St Jean nous dit : 1, v. 4 "......Jean aux sept Eglises qui sont en Asie...." il faut savoir que, lorsque le Christ s'adresse aux sept Eglises d'Asie qui représentaient l'Église naissante des premiers siècles et "le temps étant proche et mille ans sont comme un jour", il s'adresse également à l'Église d'aujourd'hui.
Depuis cette prophétie pourtant, beaucoup de ces pays chrétiens, comme par exemple l'Egypte, la Syrie, l'Irak, la Turquie, le Mahgreb, la Palestine, etc, tout le bassin méditerranéen en fait, ont été conquis dans la violence, l'esclavage et le sang par nos frères musulmans, et leurs peuples chassés ou réduits à un esclavage très dur ou bien massacrés.
N'oublions jamais nos saints
comme St Antoine le Grand l'Egyptien, St Grégoire de Nazianze (Dr de l'Église, archevêque de Constantinople), St Jean Chrysosthome (Dr de l'Église, archevêque de Constantinople), St Jean Damascène, St Jean d'Egypte, St Ephrem (Dr de l'Église), St Augustin, St Hilarion né au sud de Gaza et initiateur et organisateur de la vie monastique en Palestine et beaucoup d'autres....
Combien de Saints sont morts dans des tortures effroyables pour avoir renoncé à embrasser le Coran ! Ce que le Pape Jean Paul II a fait avec vénération et soumission dans une Mosquée devant les caméras du monde entier ! lire plus bas en (3)

Ces Eglises ont donc été décimées et cela continue encore malheureusement de nos jours et nous devons prier constamment pour nos chers frères Chrétiens de tous les pays où ils sont très minoritaires, méprisés et souvent persécutés, frères qui persévèrent malgré tout dans la Foi et sont dignes de notre plus profond respect et de notre aide et dont en France, on semble se désintéresser totalement (par contre nos médias et les hordes de touristes, soit-disant chrétiens, quand ce n'est pas l'Église elle-même, montrent beaucoup d'intérêt et de sollicitude pour leurs persécuteurs !!!).
En juin 2011 le sociologue italien Massimo Introvigne nous alerte, si besoin était : "toutes les 5 minutes, un Chrétien est tué dans le monde. Il faut hurler ces chiffres au monde et que le massacre cesse". Et il ne faut pas oublier non plus les blessés, les églises et les maisons brûlées, les jeunes femmes enlevées, violées et converties de force...

Ce doit être pour cela qu'à la Messe on nous demande de prier pour diverses minorités, pour de nombreuses personnes, mais peu pour les chrétiens malheureux, persécutés ou massacrés dans tel ou tel pays.... Rarement un mot de compassion pour eux !
Ce serait intolérant pour leurs persécuteurs !
Mais si c'est pour nos frères chrétiens opprimés qu'il nous faut enfin prier et que nous devons aider, il nous faut obligatoirement prier aussi pour leurs persécuteurs (nos malheureux frères musulmans pour que l'Amour descende en leurs cœurs et en chasse leur terrible haine envers le CHRIST, la Croix et les Chrétiens), c'est-à-dire pour leur conversion, pour la Foi Chrétienne dans ces pays, c'est ce qui plaît à DIEU et c'est une des missions principales des Communautés religieuses et des groupes de prières.....
Pensons également aux massacres entre Mahométans de diverses tendances, massacres continuels à coups de bombes, presque quotidiens, ressemblant à une "Saint Barthélémy" perpétuelle.
Deux mille ans après la Passion, mentionnons que seulement 2 % de Chrétiens survivent actuellement ou plutôt tentent de survivre, sur ce qui a été, il y a bien longtemps, la "Terre Sainte" et c'est une offense effroyable à DIEU (n'oublions pas que nous vivons toujours dans l'ère de la Passion dans la Nouvelle Alliance, et pour tous les siècles et il n'y avait pas de quoi fêter avec fierté le " Jubilée de l'an deux mille ", mais plutôt de se mettre des sacs sur la tête et porter le deuil.... ! ).
 
De nos jours la "Terre Sainte", terre de "lait et de miel", ne l'est plus et cette terre de sang et de haine est abandonnée de DIEU
.

St Jean, 16, v. 2 et 3 "...Bien plus, l'heure vient où quiconque vous fera mourir croira rendre un culte à Dieu. Et ils agiront ainsi, parce qu'ils n'ont connu ni le Père ni moi." Prions pour que cesse peut-être un jour les persécutions et la haine contre le CHRIST et les Chrétiens. Et cessons cette erreur abominable de prier pour la Paix dans le monde sans le Christ ! Prions plutôt pour la conversion des âmes éloignées de DIEU dans la Plénitude de Sa Très Sainte Trinité ! Il est et reste de toute façon un même et unique DIEU !

St Paul nous dit que nous sommes les membres du corps du Christ et le dictionnaire nous enseigne que les membres sont destinés "à l'exercice des fonctions de relation". St Paul nous enseigne donc que les chrétiens sont ici-bas pour développer et exercer les relations de DIEU dans Sa Trinité avec le Monde, en union étroite, intime avec Lui, c'est-à-dire évangéliser en pratiquant un prosélytisme actif respectant le libre-arbitre évidemment, en portant la Parole pour le salut des âmes, ouvrir les cœurs à leur Créateur, guérir les malades, chasser les démons, bref exercer la mission de disciple. Et le vrai disciple est étroitement uni à DIEU, habité par DIEU et Son Esprit. Il ne peut pas être un simple acteur social et humanitaire...

1 Corinthiens, 6, v. 15 Ne savez-vous pas que vos corps sont les membres du Christ ? Prendrai-je les membres du Christ pour en faire des membres de prostituée ? v. 17 Mais celui qui s'unit au Seigneur est avec lui un seul esprit. v. 19 ou bien ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint Esprit qui est en vous et qui vient de Dieu.

Romains, 12, v. 4 et 5 "....En effet, comme nous avons plusieurs membres en un seul corps et que ces membres n'ont pas tous la même fonction, ainsi, à plusieurs, nous sommes un seul corps en Christ, étant tous membres les uns des autres, chacun pour sa part." Nous sommes donc un seul corps en Christ, c'est à dire uni à Lui, nourri par Lui, vivant par Lui, nous le Peuple de DIEU rassemblé dans l'Église qui en est le Corps Mystique. Bien sûr nous ne sommes pas le corps réel du Christ qui est maintenant un corps glorieux régnant dans la Lumière et la Majesté du Père. Par contre l'Hostie, dans l'Eucharistie devient vraiment le Corps et le Sang du Christ ; ce merveilleux et grand Sacrement doit être tout empreint de pureté, de sainteté et d'une immense compassion tant des prêtres que des fidèles (lire la page terrible concernant  l'Eucharistie !).

Nous sommes le peuple de DIEU dans la sainte Église soumise au Christ, le vrai et le nouveau Peuple de DIEU, le seul qui a reconnu le Messie annoncé. Nous devons aimer DIEU, Lui plaire, L'honorer, Le servir, c'est le premier des commandements. Le Christ lui-même nous désignait aussi par paraboles nous nommant le bon grain, le sel, le ferment, la bonne terre, la belle vigne... etc. l'Église, qui est si intimement liée au SEIGNEUR que Jésus a dit à Saul sur le chemin de Damas : "Pourquoi me persécutes-tu ?", doit tendre à croître, s'épanouir et devenir unique, pure, sainte, parfaite ; mais elle paraît au contraire bien malade, et vous pourrez en lire quelques petits exemples si vous poursuivez cette page.....
Ephésiens
, 5, v. 25 à 27
...Maris, aimez vos femmes comme le Christ a aimé l'Église et s'est livré lui-même pour elle. Il a voulu ainsi la rendre sainte en la purifiant avec l'eau qui lave, et cela par la Parole ; il a voulu se la présenter à lui-même splendide, sans tache ni ride, ni aucun défaut ; il a voulu son Église sainte et irréprochable. .....On en est très, très loin, voire à l'opposé comme vous le savez déjà et comme vous allez malheureusement pouvoir le lire maintenant....

l'Église, doit être Une, mais actuellement elle est toujours malheureusement constituée de deux "poumons", l'occidental et l'oriental ; elle doit être et rester incorruptible, forte, inébranlable au fil des siècles, des modes et des mœurs ; toutefois si elle n'a pas à s'imposer au Monde, elle doit évangéliser de manière active et c'est ce qui permet à DIEU de conduire à Lui les âmes qui lui sont destinées. De toute façon, par son libre-arbitre, l'Homme peut refuser DIEU dans la Plénitude de Sa Trinité, refuser l'Évangile du CHRIST et choisir le malheur et le suicide de l'âme....

St Jacques, 1, v. 27 ...La religion pure et sans tache devant Dieu le Père, la voici : visiter les orphelins et les veuves dans leur détresse,  se garder du monde pour ne pas se souiller. ....visiter oui ...mais obligatoirement en tant que Disciples du CHRIST évidemment et avec le Crucifix et la St Bible, pas comme assistante sociale ou animateur de rue laïques ! lire ici.
l'Église n'est pas une simple O N G humanitaire, comme elle semble se présenter souvent elle-même et avec fierté en plus ; elle n'est pas non plus un mouvement socio-culturel, pas plus qu'une philosophie ou une idéologie ; elle doit accomplir son œuvre de mission, l'évangélisation, c'est-à-dire porter la Parole de DIEU au plus grand nombre afin de ramener les brebis égarées et leur assurer le salut, c'est la première des charités. Elle doit aussi faire des disciples, des prosélytes, comme le Christ l'a fait, elle doit agrandir le troupeau du Berger ; elle est d'abord là pour dispenser le salut
<

St Jacques, 4, v.19 et 20 ...Mes frères, si l'un de vous s'est égaré loin de la vérité et qu'on le ramène, sachez que celui qui ramène un pécheur du chemin où il s'égarait lui sauvera la vie et fera disparaître une foule de péchés.
St Marc
, 16, v.15 et 16
...Et il leur dit : "allez par le monde entier, proclamez l'Évangile à toutes les créatures. Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé, celui qui ne croira pas sera condamné..."
2 Timothée
, 4, v.1 et 2 ....Je t'adjure en présence de Dieu et du Christ Jésus, qui viendra juger les vivants et les morts , au nom de sa manifestation et de son Règne : proclame la Parole, insiste à temps et à contre-temps, reprends, menace, exhorte, toujours avec patience et souci d'enseigner. Viendra un temps, en effet, où certains ne supporteront plus la saine doctrine....
Romains
, 1, v. 1 à 6a
...Paul, serviteur de Jésus Christ, appelé à être apôtre, mis à part pour annoncer l'Évangile de Dieu. Cet Evangile, qu'il avait déjà promis par ses prophètes dans les Ecritures saintes, concerne son Fils, issu selon la chair de la lignée de David, établi, selon l'Esprit Saint, Fils de Dieu avec puissance par sa Résurrection d'entre les morts, Jésus Christ notre Seigneur. Par lui nous avons reçu la grâce d'être apôtre pour conduire à l'obéissance de la foi, à la gloire de son nom, tous les peuples païens.... on est loin de l'évangélisation catholique de ces dernières décennies dite "silencieuse" qui est le refus et le rejet de la mission d'évangéliser, le reniement des commandements du Christ, la honte de Lui appartenir ou la peur d'être chrétien, tout simplement. Il paraît qu'il ne faut pas arborer son amour pour le Christ, ni sa religion, mais laisser les gens quitter le Monde dégénéré d'eux-mêmes et venir éventuellement à nous, pour commencer alors, sur leur demande expresse, l'évangélisation ! On s'entend même dire par des "catholiques" que nous ne sommes pas là pour christianiser le Monde ! Le contraire de la mission ordonnée par Jésus ! Il est vrai que des catholiques dits pratiquants ne croient même plus ou à peine à la Résurrection du Christ et à Sa présence au milieu de nous (quand nous sommes dignes qu'Il y soit, c'est-à-dire pas souvent....)

La "foi" des "fidèles" ces dernières décennies est devenue plus que tiède et dévoyée notamment par cette nouvelle liturgie moderne qui leur a été imposée et qui est une horreur au yeux du SEIGNEUR.

DIEU punira tous ces tièdes et ces Prêtres égarés plus durement comme Il l'a expliqué à Ste Catherine de Sienne dans "le Dialogue" :

"Cependant ils n'acquittent pas cette dette d'amour envers moi et de dilection vis à vis du prochain, avec une vraie et réelle vertu ; et par cette négligence, parce qu'ils me doivent beaucoup d'amour, ils tombent dans un plus grand péché. Aussi dois-je, par justice divine, leur imposer un châtiment plus grave en leur infligeant l'éternelle damnation. Un faux chrétien encourt une peine plus dure qu'un païen ; par divine justice il est plus brûlé par le feu qui ne consume jamais, c'est-à-dire qu'il est plus torturé, et dans cette torture il se sent dévoré par le ver de la conscience. Ce feu néanmoins ne consume pas, parce que les damnés, quel que soit le tourment qu'ils endurent, ne perdent jamais leur être. Je te le dis, ils demandent la mort, mais ils ne peuvent l'obtenir, parce qu'ils ne peuvent prendre l'être...... Le péché est donc plus puni depuis la Rédemption du Sang qu'il ne l'était auparavant, parce que les hommes ont plus reçu. Il ne semble pas qu'ils s'en aperçoivent et qu'ils aient conscience de leurs propres maux : ils se sont faits mes ennemis, à Moi qui les avaient réconciliés par le sang de mon Fils !"
Sans commentaire ! Et pourtant nos Prêtres, dans l'erreur totale, volontairement, nous enseignent constamment que DIEU ne peut pas punir ! Si DIEU est Amour, Il est aussi Justice, et cette dernière sera maintenant implacable, car DIEU s'est révélé à l'Humanité dans le Sang de Son Fils.

Donc l'Église ne peut être tiède, comme celle de Laodicée (encore moins rebelle comme celle de France en ce moment) :

Apocalypse, 3, v. 16 " ...mais parce que tu es tiède et non froid ou bouillant, je vais te vomir par ma bouche. " Alors quelle surprise d'entendre un prêtre dans son homélie enseigner aux fidèles qu'il ne faut pas faire de prosélytisme pour ne pas attiser la colère des autres religions !
St Jean, 15
, v.18 et 19
" ...Si le monde vous hait, sachez qu'il m'a haï le premier. Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui lui appartiendrait ; mais vous n'êtes pas du monde : c'est moi qui vous ai mis à part du monde et voilà pourquoi le monde vous hait. " Combien de catholiques se considèrent-ils aujourd'hui comme n'appartenant pas au monde, alors que nous est prêché continuellement la "sainte tolérance générale", quand ce n'est pas l'abominable "de toute façon on se retrouvera tous là-haut ensemble" ? Et St Paul dont les enseignements font l'objet très souvent de la seconde lecture à la Messe moderne nous déclare en :

2 Corinthiens, 6, v. 14 à 18 ...Ne formez pas d'attelage disparate avec les incrédules ; quelle association peut-il y avoir entre la justice et l'impiété ? Quelle union entre la lumière et les ténèbres ? Quel accord entre Christ et Béliar ? Quelle relation entre le croyant et l'incrédule ? Qu'y a-t-il de commun entre le temple de Dieu et les idoles ? Car nous sommes, nous, le temple du Dieu vivant, comme Dieu l'a dit : " Au milieu d'eux j'habiterai et je marcherai, je serai leur Dieu et ils seront mon peuple. Sortez donc d'entre ces gens-là, et mettez-vous à l'écart, dit le Seigneur ; ne touchez à rien d'impur. Et moi je vous accueillerai. Je serai pour vous un père et vous serez pour moi des fils et des filles " dit le Seigneur tout-puissant.

St Jean, 17, v. 6 à 9 " ...J'ai manifesté ton nom aux hommes que tu as tirés du monde pour me les donner. Ils étaient à toi, tu mes les as donnés et ils ont observé ta parole ....Je prie pour eux ; JE NE PRIE PAS POUR LE MONDE, mais pour ceux que tu m'as donnés.... "

Tous les hommes sont à DIEU mais seuls seront sauvés ceux qui ont été tirés du Monde pour être remis au CHRIST.... c'est-à-dire les Apôtres, les disciples au moment de ces paroles puis ceux qui seront sauvés après la Passion, c'est-à-dire les disciples qui auront été tirés du Monde et passeront par la porte étroite, mais pas la multitude....! C'est pourtant écrit !

Donc l'Église n'est pas et ne peut pas être du Monde et ne doit jamais le devenir. 1 Jean, 2, v.15 "...N'aimez pas le monde ni ce qui est dans le monde, si quelqu'un aime le monde, l'amour du Père n'est pas en lui..." C'est clair et net.
L'Église n'a donc pas a être transformée, "actualisée", ce qui la dénaturerait, l'affaiblirait. Par exemple, en s'adaptant aux mœurs actuelles pour "gagner" des fidèles ou, malheureusement, par dégénérescence dans un nivellement par le bas, elle se perdrait irrémédiablement. Pourtant le Monde l'a blessée et elle souffre. Que dire quand, dans une revue mensuelle paroissiale "catholique" de la région parisienne, en sous-titre de première page et en caractères gras, on peut lire que "l'orgasme est la voie du bonheur ...!" et qu'une grande page entière est réservée à la mondialisation et aux entreprises multinationales, etc ! Un bulletin paroissial n'est pas un journal politico-syndical gauchiste ni un traité de sexologie
(*). Si l'Église catholique, dans ses revues et journaux, veut s'intéresser à la mondialisation, qu'elle abandonne le Monde et la mondialisation laïque rebelle à DIEU et s'intéresse donc à la mondialisation de l'évangélisation de la Parole de DIEU, de la Foi en Christ qui apporte la Paix, des commandements de DIEU, du catholicisme, de l'amour et du respect que l'on doit à DIEU dans la Plénitude de Sa Trinité, de l'immaculée Mère de DIEU, de la pureté, de la chasteté, de la virginité, de toutes les vertus, de la componction, de la communion des Saints dans la Communauté Céleste, de la compassion et de l'aide active aux Chrétiens persécutés ou massacrés (totalement écartés par les médias français majoritairement gauchistes, de la crainte de DIEU, de la charité chrétienne, etc.. bref de tout ce qui est sacré, propre, beau, pur et saint ; il y a de quoi faire sans s'occuper du Monde, ce qui est d'ailleurs interdit par DIEU et provoque sa juste colère.
Que penser, en effet, quand, sur le site de la Conférence des Evêques de France, on peut lire que les sujets traités sont, par exemple :
" ...les évêques demandent aux hommes politiques de replacer le "citoyen" au cœur de l'union européenne ; ...réflexion sur la situation économique et financière dans le contexte d'une économie de marché mondialisée ; ...la "citoyenneté" mondiale éduquant toute personne à l'unité commune de son destin, par l'utilisation d'une grammaire universelle de la charité au service des personnes les plus démunies ; ...il nous faut devenir "citoyens du monde ", etc ......
Aucun rapport avec la mission d'évangélisation ordonnée par le SEIGNEUR pour la Foi et le Salut des âmes ! De même aucune réaction face aux attaques virulentes continuelles contre la catholicité ou la chrétienté en France et ailleurs, contre DIEU et le CHRIST, contre les chrétiens persécutés ou assassinés dans le Monde, contre l'avortement, toutes les déviances morales et sexuelles, nos églises et chapelles brûlées ou leurs autels et objets de cultes détruits et profanés, rien...... pas un mot ! Nos Evêques, bénis soient-ils, feraient mieux de protéger l'Église et de s'occuper de transmettre aux familles et surtout aux enfants la Foi dans l'obéissance à DIEU et remplir les séminaires ; DIEU ne les a pas choisis pour former des citoyens mais des catholiques, des amoureux de DIEU et des Prêtres ! Quelle tristesse ! l'Église catholique (peut-elle encore se nommer ainsi ?) semble bien malade, on penserait même mourante ; elle semble aussi complètement aveugle, les yeux grands ouverts sur le Monde mais fermés complètement sur les signes des temps et sa mission ; comment le "Corps Mystique du CHRIST" peut-il être dans cet état ? (DIEU dans son long "Dialogue" avec Ste Catherine de Sienne, Dr de l'Église, entend par Corps Mystique de l'Église, l'ensemble du Clergé et des Ministres, pas les fidèles.)

(*) Je ne savais pas encore en écrivant ces lignes que le Bien-Aimé Jean-Paul II, justement, avait beaucoup travaillé sur cet enseignement de l'acte sexuel et du plaisir de qualité (l'orgasme réussi dans la copulation) qui mène à la "sainteté" chez les couples mariés..... !!! lire la rubrique Chasteté - Pureté. Et notre âme, reflet de DIEU, qui nous a été remise par le Créateur, pure et lumineuse, que fait-on pour qu'elle retrouve sa splendeur originelle ou la conserve ? Ah, on copule..... Tiens donc !

Quelles victoires de Satan ! La honte et la colère de DIEU sont sur ceux qui blessent son Église. En octobre 1997, la basilique Saint François à ASSISE, en Italie, a été frappée à plusieurs reprises au cours d'un séisme et il s'agit d'un avertissement de DIEU à l'Église car la colère de la Nature relève directement de l'Autorité Divine, même si on nous ressasse le contraire et même si elle répond à des lois physiques, engendrées d'ailleurs par l'action divine - le SEIGNEUR aurait pu épargner la basilique d'une simple Parole, mais cela, personne n'en a parlé !  - ou peut-être d'un avertissement au Clergé qui la guide. l'Église, engendrée du Christ, doit être et rester pure, sans tache et "les portes de l'Enfer ne prévaudront point contre elle". Elle peut toutefois être malade, blessée et elle l'est très réellement.
Il nous faut donc prier beaucoup pour l'Église Catholique qui est attaquée de maintes façons, de l'extérieur et, suicidairement, de l'intérieur, en Occident et ailleurs, pour qu'elle ne soit pas balayée par d'autres religions ou idéologies politiques, qu'elle ne soit pas noyée ou diluée dans une espèce de philosophie du "Grand Tout", du "Grand Un" ou d'un "transcendantal universel" et dans la pluralité des religions, qu'elle ne s'identifie pas aux autres religions monothéistes par ce nouvel œcuménisme dont j'ai parlé plus haut, puisqu'elle est la seule du Christ, depuis la Passion, garante de la Vie, de la Voie et de la Vérité qui est le Salut éternel des âmes (nous vivons uniquement dans l'ère de la Passion depuis 2000 ans) et qu'elle garde son identité du Sacré. Il nous faut beaucoup prier également pour tout le Clergé, pour nos prêtres que nous aimons malgré tout, qui ont donné toute leur vie à DIEU et qui sont soumis à de puissantes attaques du Monde et des forces du Mauvais.
Un bon prêtre, comme, par exemple, le Saint Curé d'Ars ou le Padré Pio, met le démon en furie, un mauvais est son esclave et le rejoindra. Dans chaque paroisse les fidèles doivent donc tous prier très fort pour leur prêtre, pour sa Foi, pour sa pureté, sa sainteté, sa force face au Mauvais et au Monde dégénéré et perverti. Un prêtre, qui a donc donné sa vie entièrement à DIEU, est investi de la Puissance Divine, pour le salut de ses paroissiens par l'enseignement et les Sacrements, et il est extrêmement responsable devant DIEU :
 
St Luc, 12, v. 47 et 48 
"...Ce serviteur qui connaissait la volonté de son maître et qui pourtant n'a rien préparé ni fait selon cette volonté recevra bien des coups ; celui qui ne la connaissait pas et qui a fait de quoi mériter des coups en recevra peu. A qui l'on a beaucoup donné, on redemandera beaucoup ; à qui l'on a beaucoup confié, on réclamera davantage". Cette parole fait partie d'un texte qui nous parle du retour du Christ, de la Parousie, mais il s'adresse dès maintenant à tous et bien sûr principalement aux Prêtres, qui, dès après leur mort terrestre, devront rendre compte de leur Ministère au Christ, sans attendre cette Parousie ; c'est le premier jugement et la première mort (la seconde mort ordonnée par DIEU lors du Jugement dernier est définitive - lire aussi La Mort -) Et n'oublions pas non plus d'aimer nos Prêtres, ils ont aussi besoin d'amour, non seulement celui de DIEU, mais aussi de celui des fidèles placés sous leur responsabilité, c'est-à-dire leur famille.

On est en train de chercher à détruire de tous cotés l'Église catholique, même de l'intérieur, et chaque jour nous en apporte des preuves. Par exemple, un matin avant la messe, sur une radio "chrétienne" de France un prêtre "catholique" a enseigné qu'il ne fallait pas croire tous les textes des Evangiles, comme, par exemple, les rois mages, il n'a pas cité les autres.... mais que l'Évangile de ce jour-là, lui semblait vrai....(sic) ! (1) Galates, 1, v. 6 à 8 "..J'admire avec quelle rapidité vous vous détournez de celui qui vous a appelés par la grâce du Christ, pour passer à un autre évangile. Non pas qu'il y en ait un autre ; il y a seulement des gens qui jettent le trouble parmi vous et qui veulent renverser l'Évangile du Christ. Mais si quelqu'un, même nous ou un ange du ciel, vous annonçait un évangile différent de celui que nous vous avons annoncé, qu'il soit anathème !" A la messe, ensuite selon nos livrets, on nous faisait prier "pour que les communautés chrétiennes, d'ici et d'ailleurs, s'ouvrent à l'Esprit et s'écartent de tout conformisme" ! Donc la religion catholique doit perdre son identité.... Et quand on entend sur cette même radio un prêtre "catholique", aumônier de prison, déclarer fièrement, le malheureux, qu'il lui arrive de distribuer des livres du Coran....! (à comparer très douloureusement avec Ste Thérèse de l'Enfant Jésus, qui était tout à son Jésus chéri et priait pour un condamné à mort qui s'est converti et a embrassé 3 fois le Crucifix avant son exécution !) et cet autre prêtre "catholique", le dimanche de la fête du CHRIST-ROI qui nous déclare que l'idéologie communiste est généreuse ! (....Les messages de Notre Dame de Fatima piétinés, les persécutions effrayantes contre l'Église, les prêtres torturés, l'encyclique de Pie XI en 1937 déclarant que l'idéologie communiste est porteuse des germes du génocide -effectivement on recenserait actuellement cent millions de morts au minimum de par le monde !), et cet évêque qui explique à une Mahométane convertie qui vient d'être baptisée qu'elle ne doit surtout pas perdre sa culture musulmane car la Religion Catholique n'est "qu'un plus" ! etc....
Le CHRIST crucifié de nouveau chaque jour par Ses Prêtres, membres principaux de son Corps Mystique ! (lire la Sueur de Sang car le Seigneur a vu tout cela dans Sa terrible agonie !). C'est effroyable à pleurer, comme au pied de la Croix ... L'Antéchrist est vraiment en marche et le chemin lui est préparé, que dis-je, il vient, il est déjà parmi nous :

1 Jean, 2, v. 18 et 19a ".....mes petits enfants, c'est la dernière heure. Vous avez entendu annoncer qu'un antichrist vient ; or dès maintenant beaucoup d'antichrists sont là ; à quoi nous reconnaissons que c'est la dernière heure. C'est de chez nous qu'ils sont sortis..."
l'Église catholique semble effectivement bien faible et malade, et enfante encore de nos jours des antichrists qui paradent et sont encensés, c'est dramatique.....

Et que penser de la grande mode actuelle dans l'Église Catholique qui veut que l'on soit béat d'admiration devant les Religieux ou Religieuses qui reconnaissent avoir perdu la Foi, soigner des pauvres et des malades sans leur apporter le Crucifix et la Ste Bible, la Parole du Christ et le Salut éternel par le seul chemin qui est Jésus et même, douter de la réalité de l'existence de DIEU, considérant que toutes les religions mènent au salut ! Quelle honte, que l'Église est très malade ! La personne, qui qu'elle soit, qui perd la Foi ne l'avait tout simplement pas assez forte avant, tout comme son amour pour DIEU et le démon a pu agir en elle ! Elle n'avait pas la Foi, la vraie, cette Foi ancrée jusque dans la moelle des os que rien ne peut ternir et qui surmonte tout, épreuves, souffrances, mort de soi-même ....et des autres ! Ces personnes ont seulement besoin de prières de compassion, d'aide et de soutien pas de félicitations ! C'est l'Esprit qui donne la Foi et nous devons Le prier sans cesse ! Pratiquez donc les Litanies du Saint Esprit.

Oui.... l'Antéchrist est vraiment en marche et n'a même pas besoin de se montrer, il a une grande armée avec lui, et les nations galopent à sa suite, les cheveux au vent, fières et prétentieuses. Quant à l'Eglise Catholique qu'elle surveille bien le chemin qu'elle suit..... Il n'y en a qu'UN et il est étroit !

"...Entrez par la porte étroite. Large est la porte et spacieux le chemin qui mène à la perdition, et nombreux ceux qui s'y engagent ; combien étroite est la porte et resserré le chemin qui mène à la vie, et peu nombreux ceux qui le trouvent. " St Matthieu, 7, v. 13 et 14
...Alors, tout le monde est déjà sauvé comme on nous l'enseigne continuellement ? Eh bien , non ! Seulement les amoureux, les passionnés de DIEU dans sa Plénitude (Trinité), ceux qui se purifieront au feu du CHRIST, qui laveront leur vêtement dans le Sang de l'Agneau. Mais pour éviter cela aux tièdes et aux mous ou aux rebelles qui ne viendront pas éventuellement la rejoindre, l'Église des dernières décennies a cru bon formater elle-même le chemin à grands coups de son bulldozer fou et l'élargir en l'alignant sur les mœurs actuelles du monde dégénéré et perdu et se perdant elle-même, au nom de la toute-puissante "sainte tolérance humaniste universelle", ennemie du seul salut par le Sang de la Passion, et en acceptant quasiment tout dans les maisons de DIEU..... Mais l'Église, en défrichant et arasant ainsi notre parcours qui aurait pu nous mener à DIEU, a perdu et quasiment détruit le chemin étroit et éprouvant pour nos âmes qui doivent pourtant absolument l'emprunter pour se purifier au feu et pouvoir s'élever de notre vivant ici-bas ; après il est trop tard. ....C'est l'unique chemin qui conduit au salut, par, pour et dans le CHRIST et Sa Passion, il n'y en a pas d'autre ! Alors quant à trouver en plus la porte étroite sans le chemin qui y mène ! Ils seront en effet peu nombreux ceux qui le trouveront !

Nos Prêtres, directement en contact avec la population, les familles, les enfants, sont le ciment de l'Eglise ; sans eux, l'édifice s'écroule. Mais pour cela les Prêtres, représentants du SEIGNEUR près de nous tous, donnant les Sacrements, évangélisant, doivent être absolument purs de corps, d'esprit, de cœur, être saints, irréprochables, appartenant uniquement, entièrement et totalement à DIEU, eux qui nous enseignent les paroles du Sauveur : "Soyez parfaits comme votre Père est Parfait".

Prions, prions pour nos Prêtres et nos Evêques, dans chaque paroisse prions constamment pour eux, aimons-les et demandons pour eux tous l'aide de l'Esprit Saint et les bénédictions du TOUT-PUISSANT. Plaçons chaque Paroisse sous l'Amour, la Sainteté et la Pureté de la Très Sainte Vierge et du CHRIST-DIEU. Aimons aussi et prions avec toute la Communauté Céleste, tous nos amis les Saints, implorons aussi la protection des Saints Anges de DIEU.

Comme déjà dit plus haut la religion catholique n'est pas semblable aux autres religions et n'a pas à leur être comparée. Elle est l'Église du CHRIST ; l'Église est "catholique", du grec catholicos qui signifie "universel", "total". Nous devons aimer nos frères égarés des autres religions non-chrétiennes mais pas leurs religions... ! Malheureusement, dans le cadre de ce nouvel œcuménisme pervers déjà cité, il nous a été enseigné toutes ces dernières années, notamment à ASSISE par Jean Paul II, que l'Église est universelle, œcuménique, composée en fin de compte de toutes les religions et philosophies humaines, même non-chrétiennes, dans lesquelles il suffit de puiser, puisque toutes seraient bonnes, et qu'elles nous apporteraient paix et salut ! l'Église Catholique ne serait en fait qu'un composant parmi d'autres, une vérité parmi d'autres, dans cette espèce de sagesse transcendantale humaniste universelle à la gloire de l'homme et non plus de DIEU. C'est une hérésie !
Pourtant l'Église a déjà donné son avis éclairé et sage sur les rencontres œcuméniques :


S.S PIE XI, encyclique "Mortalium Animos"
..." De telles entreprises ne peuvent en aucune manière être approuvées par les catholiques, puisqu'elles s'appuient sur la théorie erronée que les religions sont toutes plus ou moins bonnes et louables, en ce sens que toutes également, bien que de manières différentes, manifestent et signifient le sentiment naturel et inné qui nous porte vers Dieu et nous pousse à reconnaître avec respect sa puissance. En vérité, les partisans de cette théorie s'égarent en pleine erreur, et de plus, en pervertissant la notion de la vraie religion, ils la répudient et ils versent par étapes dans le naturalisme et l'athéisme. La conclusion est claire : se solidariser des partisans et propagateurs de telles doctrines, c'est s'éloigner complètement de la religion divinement révélée. " C'est simple, clair et net !

Même les fameuses J M J, Journées mondiales pour la jeunesse, qui sont censées enflammer le Monde par la Foi, refusent d'honorer leur identité de "Catholiques" ou même simplement de "Chrétiennes" .....J M J C devraient-elles être ! A moins qu'elles ne soient pas réellement et totalement catholiques ou alors honteuses de l'être ? Pourquoi de nos jours le doux mot de "Catholique" ou de "Chrétien" est-il renié, caché par ceux qui devraient le clamer, s'en réjouir ? Pour la même raison qu'ils cachent et ont honte également, semble-t-il, du Crucifix que même le Clergé ne porte plus.

Le Crucifix, petit ou grand, ne doit pas quitter un seul jour tout Catholique digne de ce nom.....

Pourtant beaucoup de nos Prêtres et Prélats, horreur et damnation, ne le portent plus....! Une croix, minuscule et à moitié cachée peut-être, ou très souvent non latine, (la croix non latine, sur laquelle DIEU Crucifié ne peut même pas être représenté pour Sa Gloire et pour une continuelle compassion pour Ses souffrances est une absence de Croix, une fausse croix chrétienne et un mépris de la Passion dans l'amour du Monde.....), mais le Crucifix, la Croix et le Divin Crucifié, horreur, répugnance, surtout pas ! Un vieux Prêtre à qui l'on demandait pourquoi il ne portait jamais la moindre Croix (même pas question du Crucifix bien sûr !), a répondu sèchement : "Mon patron l'a portée une heure, çà suffit !". Quelle tristesse effroyable devant ce blasphème, quel égarement, quel manque total d'amour et de charité pour Notre SEIGNEUR et quelle colère du Père !

Ce n'est pas la Croix seule qui nous sauve et nous rachète (si nous le désirons et agissons en conséquence bien évidemment), mais c'est bien le Crucifié Lui-même ! Elle L'élève pour qu'Il glorifie le Père et enfante dans le Sang l'Église naissante et pour que nous puissions mieux Le regarder et compatir douloureusement....
Le SEIGNEUR commence même de nous racheter depuis avant la Croix, déjà depuis la terrible Sueur de Sang et même depuis Sa naissance surnaturelle dans la chair pour la Passion dans la Crèche.
La Croix seule sans DIEU le Fils crucifié sur elle, sans l'Agneau Divin, ne représente pas plus que le terrible flagellum, la Couronne d'épines, les clous, les crachats, les violences continuelles, le faux jugement ou les outrages, etc... et particulièrement de nos jours quand elle est minuscule ou non latine, et, disons-le carrément, quasiment honteuse d'exister.... Elle a été utilisée pour de très nombreux condamnés qui n'étaient pas DIEU le Verbe, DIEU la Vie, DIEU la Vérité et DIEU le Chemin !
La Croix ne peut donc être représentée que portant DIEU Sauveur...

On tente aussi par tous les moyens, de nos jours, de nous faire croire que la religion catholique ne serait constituée que de textes plus ou moins véridiques et arrangés, écrits longtemps après les faits relatés (2), issus d'une espèce de merveilleuse histoire et avec toutefois quelques bons enseignements à prendre, et l'Église elle-même, semble y prendre part ! Quand je parle de suicide ! J'ai entendu dire que certains avaient dû quitter le Séminaire en France pour ne pas perdre la Foi ! Pourtant ce sont les Evangiles qui ont bâti l'Église, pas l'inverse...

Et pensons que, lorsqu'on renie les bases et les fondements de sa propre religion, outre le drame qu'on la détruise petit à petit, on déclenche contre soi le profond mépris des autres religions, même si cela n'est pas montré aux dignitaires de l'Église lors des "rencontres" ou des nombreux voyages médiatiques pontificaux ; par exemple dans certains pays on méprise les religieux ou religieuses catholiques qui n'ont pas le goût ou le courage de porter l'habit, comme c'est devenu une très mauvaise habitude en France, voire plutôt une règle... alors que ce devrait être une joie immense pour quelqu'un qui s'est donné à DIEU ! Porter l'habit religieux, après avoir prononcé ses vœux, quelle joie dans l'amour et la lumière de DIEU !
La plupart des Prêtres en France sont devenus totalement anonymes, comme honteux du Christ. Il faut leur être présenté pour les reconnaître comme tel ce qui est terrible et
est une abomination pour DIEU (même si on ne porte plus la soutane on peut porter un vêtement religieux noir avec un col romain et le crucifix bien visible) Bien sûr nos bons prêtres nous disent que leurs paroissiens les connaissent et qu'ils n'ont pas besoin de porter l'habit et le Crucifix et, qu'en fin de compte, ils sont des gens comme tout le monde ! S'ils sont reconnus de leurs paroissiens, bien sûr, ils ne sont pas des gens comme tout le monde ! Ou alors ils ne sont que de simples fonctionnaires de l'Église, pas des Représentants de DIEU. Ils représentent pourtant DIEU CRUCIFIÉ, le Salut par l'Évangile et les Sacrements. Quant on voit dans la rue un Prêtre catholique "déguisé en simple passant, en non-prêtre", lui, le Représentant glorieux et puissant de DIEU, administrateur des Très Saints Sacrements, évangélisateur du seul Salut possible, comment peut-on adhérer et respecter cette religion frileuse et anonyme ? (**) Tous les Religieux et Religieuses doivent donc arborer sur leur vêtement religieux le Crucifix constamment sous peine d'être reniés par le Sauveur lors de leur jugement, car beaucoup seront écartés du Salut. Pensons à Mère Yvonne-Aimée de Jésus qui, victime d'une agression effroyable dans ses missions, a pu, lui a dit le Seigneur, sauver ainsi plusieurs dizaines d'âmes de prêtres.

(**) Si un jour je croise dans la rue un prêtre totalement anonyme (déguisé en "non-Prêtre) et que je ne puis donc le reconnaître comme tel, et si le soir à la prière, le SEIGNEUR me demande : "As-tu rencontré aujourd'hui l'un de Mes Prêtres ?". Je lui répondrai : "Non, SEIGNEUR, je n'ai pas vu de Prêtre aujourd'hui". Le SEIGNEUR me répondra peut-être : "Alors c'est qu'il n'était pas l'un de mes Prêtres, puisqu'il se cachait de Moi et que, si tu avais eu besoin de lui à ce moment là, tu n'aurais pu lui parler, te confier à lui et l'Esprit n'aurait pu agir par lui...." Je ne vous dis pas la tristesse du SEIGNEUR et la colère du Père quand Ses Prêtres se cachent de Lui...... Prions, prions sans cesse, pour eux.....

Mais apparemment, le principal souci actuel du Clergé catholique est de plaire aux hommes, au monde, aux peuples et aux idéologies à la mode..... DIEU passe après, très loin derrière ! Et pour plaire, il faut être conciliant en tout, s'aligner sur le monde et ses mœurs, sur les tendances du jour couramment admises par les intellectuels et les savants, voire même n'importe quelle minorité, être tolérant à tout prix et partager, enseigner les Droits de l'Homme et du citoyen mais surtout pas les devoirs envers DIEU (sous peine de châtiment), édulcorer l'Évangile si besoin afin de ne pas heurter les tièdes (en horreur à DIEU) et les hésitants.....

Pourtant l'Église Catholique doit être triomphante, forte, sûre d'elle, heureuse et non peureuse ou honteuse ; seuls les Chrétiens peuvent dire au TRÈS-HAUT, au Tout-Puissant : Abba, Père, Papa.... c'est merveilleux, non ? On comprend la colère du Père et on se demande comment, dans certaines paroisses où exerce ces "nouveaux Prêtres modernistes-progressistes", on peut encore garder la Foi. Certains prêtres semblent en effet avoir perdu la Foi, celle qui, dans leur sacerdoce, leur permet et leur impose de conduire au salut dans la sainteté les âmes qui leur sont confiées ; ils sont devenus comme des espèces de gérants de paroisses, de fonctionnaires de l'Église, de sociologues, voire de "managers et animateurs" d'équipes diverses, comme dans les entreprises, sauf qu'ici nul n'est tenu à des résultats, en tout cas pas ceux que le SEIGNEUR attend et dont Il demandera pourtant des comptes pour chaque âme qui aurait pu être sauvée et qui ne l'a pas été.....

Et répétons-le, prions, prions pour nos Prêtres et pour que nos Prêtres prient.... Actes, 6, v. 2 à 4 ...Les Douze convoquèrent alors l'assemblée plénière des disciples et dirent : "Il ne convient pas que nous délaissions la parole de Dieu pour le service des tables. Cherchez plutôt parmi vous, frères, sept hommes de bonne réputation, remplis d'Esprit et de sagesse, et nous les chargerons de cette fonction. Quant à nous, nous continuerons à assurer la prière et le service de la parole." Dont acte !

Et il nous faut citer un passage de la page concernant la Foi :    ...Mais de nos jours s'est installée une "fausse foi", pleine de doute, tortueuse, repoussant le Vrai, le divin, avec le surnaturel et le merveilleux qui vont obligatoirement avec, s'appuyant sur le Monde, sa Science et ses philosophies humanistes dans une nouvelle Théologie plus ou moins dévoyée. C'est affreux et courrouce extrêmement le Père ! Il est à noter que certaines personnes entrées au Séminaire ont dû le quitter pour ne pas perdre la Foi ! Par exemple, et entre autres, il y serait enseigné que la Résurrection et l'Ascension de Notre SEIGNEUR n'ont pas existé réellement, visiblement ! Il s'agit là du rejet de la vraie Foi et du péché jamais pardonné contre la puissance de l'Esprit Saint !
Il est donc sensé de croire que de nombreux "Prêtres" issus de ces Séminaires sans Foi et rebelles à DIEU ne sont pas réellement ordonnés aux yeux de DIEU.... Leur ministère et leurs sacrements seraient nuls, tout simplement, ce qui fait dire au SEIGNEUR que "les péchés de l'Église sont très grands" et "qu'Il ne se donne plus" dans l'Eucharistie ! l'Église serait alors réellement mourante et pas simplement malade. Et comme elle ne peut mourir, il ne reste plus à DIEU qu'à punir et faire cesser les abominations en agissant dès maintenant !

(1) Pour suivre l'enseignement catholique radiodiffusé, en France, avec la suppression, entre autre, du texte sur les Rois Mages (ou les Mages), il nous faut donc déjà retirer de nos Bibles, dans St Matthieu, 2, v. 1 à 12 et puis aussi le massacre des Innocents v. 16 à 18, puisque c'est par les révélations des Rois Mages qu'Hérode l'a décidé. Quant aux autres textes à supprimer de la Bible, je n'en sais pas plus actuellement. Mais il nous faudra très certainement un jour en retirer tout ce qui concerne la colère de DIEU bien sûr, dans l'Ancien et le Nouveau Testament ainsi que la Genèse puisque des Prêtres nous disent que "croire qu'Adam et Ève ont vraiment existé et que les forces du Mal sont réelles c'est être un mauvais Chrétien" (sic) et que la plupart de nos Prêtres sont persuadés que nous ne sommes guère qu'un singe amélioré issu d'une évolution génétique due au plus grand des hasards à partir de ce qu'on ne sait trop quoi..... ! et alors notre Bible ne sera plus qu'un tout petit livre de poche dans lequel il faudra tout de même encore faire soigneusement le tri, afin d'être certain que personne ne retrouve jamais la Foi perdue, celle que le SEIGNEUR n'est pas certain du tout de trouver à son retour !

(2) Lire le livre de Mme Marie-Christine CERUTI-CENDRIER, professeur titulaire en Théologie, " Les Evangiles sont des reportages ", éditions Pierre TEQUI, 1997

(3) Quels changements avec notre époque ! St François d'Assise est allé prêcher l'Évangile jusqu'auprès du Sultan d'Egypte ; St François-Xavier jusqu'à Ceylan et au Japon est allé prêcher l'Évangile et où il convertit 70 000 idolâtres, sans compter tous les martyrs assassinés, décapités, torturés au Nom de Jésus et de l'Évangile et toujours de nos jours. Au V ème siècle, le très grand Pape Saint Grégoire le Grand, qui avait, lui, le souci du salut des âmes, écrivait : " Comme là-bas dans un coin perdu du monde, le peuple des Angles (les Anglais) en est resté à prier des pierres et des bouts de bois, je me suis résolu à envoyer un moine leur prêcher l'Évangile. "

Aussi ai-je été terrassé, que dis-je, anéanti, comme beaucoup d'autres, de voir à la télévision, devant toute la planète, notre bien-aimé Pape Jean-Paul II, "Apôtre du Christ", au cours de l'un de ses très nombreux "voyages très médiatiques", à l'intérieur d'une mosquée, volontairement et avec soumission embrasser le Livre du Coran, même si le Livre de nos frères musulmans doit être respecté bien sûr, et même si malheureusement la Ste Bible de la Parole Divine, elle, n'est pas respectée par eux, est interdite ou brûlée et les Chrétiens persécutés et assassinés, leurs filles enlevées, violées puis converties de force, leurs églises et maisons détruites et où le commandement impératif de DIEU "tu ne tueras pas" semble être rejeté violemment par beaucoup.
 
Pour ceux qui n'ont pas vu en direct à la télévision cette apostasie librement acceptée, ou ne veulent même pas le croire (il y en a !), vous pouvez en voir une photographie sur ce site par exemple. Vous pouvez la voir ici aussi.

N'oublions pas non plus que nos malheureux frères musulmans, au nom de leur Coran justement, se massacrent entre eux  quotidiennement à coups de bombes sur les marchés ou à la sortie des mosquées tuant hommes, femmes et enfants, transformant notre très courte St Barthélémy chrétienne, en une "St Barthélémy musulmane" mondiale et quotidienne !

Le Pape Jean-Paul II, par ce baiser de soumission qui est une apostasie officialisée, qui a engagé son âme bien sûr (et l'Église Catholique ?) a douloureusement trahi sa mission et renié la Parole et la divinité du Christ qui lui commande de prêcher le salut dans une unique Vérité, et par ce signe hautement symbolique, s'est soumis à l'Islam et lui a fait officiellement allégeance.....
 
Quelle gifle à la Bible de la Parole Divine, à la Trinité, à l'Incarnation de DIEU, quel mépris impensable pour nos innombrables Missionnaires et Martyrs des siècles passés qui ont donné leur sang pour  ne pas renier le Rédempteur par cet acte et quel geste pour le moins "déroutant !" pour nos frères anciens musulmans qui sont devenus croyants, ont embrassé la Foi du CHRIST et choisi le Salut au risque de leur vie pour eux et leur famille...
Une terrible rumeur a circulé alors et beaucoup d'anciens musulmans convertis ont cru que le Pape Jean-Paul II s'était, lui,  converti à l'Islam ! Quelle horreur !
Cette rumeur a couru a jeté un grand trouble chez nos frères anciens musulmans convertis si respectables et que l'on doit soutenir et protéger constamment. Cette trahison a été tout simplement abominable.
Et inutile de dire que ceci aurait été un signe d'apaisement !

Et que dire quand ce même malheureux Pape Jean Paul II apparemment égaré, s'est fait poser sur le front  avec une joie non dissimulée un signe d'appartenance à une divinité Hindoue ! Le comble du reniement, une insulte publique et planétaire au Sang qui coule du Corps Divin torturé sur la Croix du Salut. Tout cela en plus de l'apostasie d'Assise...
Beaucoup ont eu très mal à l'Évangile, très mal pour nos Martyrs, très mal pour les Chrétiens constamment persécutés et assassinés et je sais qu'un fort remous a ébranlé la Communauté Céleste

En effet la communauté Céleste, elle-même, est lassée et demande à DIEU la punition du Monde, c'est la vérité.
 
Au Ciel, dans la Pureté, la Sainteté, la Vénération de DIEU et la Compassion sur Ses souffrances dans la Passion et sur les outrages que l'Humanité lui fait subir depuis, la perception des évènements est bien différente de celle de l'Église "d'ici-bas" noyée dans le Monde, le laxisme, la politique, la tolérance générale et l'œcuménisme universel, l'apostasie, bref, la dégénérescence de l'Homme. La multitude et la gravité des offenses quotidiennes de l'Humanité faites à DIEU, sont sources dans la sphère céleste, d'effroi, de compassion et de souffrances... La "communion des Saints" du Symbole des Apôtres est constamment bafouée par l'Église d'ici-bas !
A rapprocher de l'Apocalypse de St Jean, cinquième sceau ...Quand il ouvrit le cinquième sceau, je vis sous l'autel les âmes de ceux qui avaient été immolés à cause de la parole de Dieu et du témoignage qu'ils avaient portés. Ils criaient d'une voix forte : " Jusques à quand, Maître saint et véritable, tarderas-tu à faire justice et à venger notre sang sur les habitants de la terre ? " Alors il leur fut donné à chacun une robe blanche et il leur fut dit de patienter encore un peu, jusqu'à ce que fût au complet le nombre de leurs compagnons de service et de leurs frères qui doivent être mis à mort comme eux......
Et ensuite ? Eh bien, nous allons le voir maintenant puisque la punition du Monde est commencée..... !


St Matthieu, 16, v. 18 et 19 ...."Et moi, je te le déclare : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église, et la puissance de la mort n'aura pas de force contre elle. Je te donnerai les clefs du Royaume des cieux ;
tout ce que tu lieras sur la terre sera lié aux cieux, et tout ce que tu délieras sur la terre sera délié aux cieux
."

Suite à ces faits et aux paroles du SEIGNEUR, deux questions viennent obligatoirement à l'esprit :

Quand le Pape Jean Paul II, successeur de Saint Pierre, Chef de l'Église Catholique, a embrassé volontairement et avec soumission le Livre du Coran dans une mosquée faisant ainsi acte officiel d'allégeance au contenu de ce Livre, à son enseignement et à son Prophète, il s'est lié à l'Islam, mais a-t-il lié l'Église Catholique... ?

Quand le Pape Jean-Paul II s'est fait marquer avec joie et très officiellement sur le front du signe d'appartenance à une idole hindoue, il s'est lié également, mais a-t-il lié aussi l'Église Catholique à cette ou ces idoles ?

Si la réponse est non, c'est que les sédévacantistes ont raison, l'élection de ce Pape n'était pas valide...
Ou bien ce Pontife ne jouissait peut-être plus à ces moments de toutes ses facultés et cela n'a pas pu nuire réellement à l'Église, qui alors n'avait plus de Pasteur digne de ce nom.

Si la réponse est oui, selon les Paroles du SEIGNEUR....... Qu'en est-il de l'Église dite Catholique actuellement, déjà très malade depuis Assise où toutes les religions se valent et mènent au salut ??? Comme a dit un "Evêque ?" à une adulte convertie, anciennement musulmane : " ne perdez surtout pas votre culture musulmane, la religion catholique n'est qu'un plus" !

Et il nous faut prier beaucoup pour les Chrétiens persécutés et pour la conversion de nos frères et sœurs musulmans dont certains, haineux et ignorant l'Amour, les persécutent et les assassinent quotidiennement.



L'Eucharistie

Cette rubrique a été transférée sur cette autre page



La Mission de l'Eglise

Mais non... Ce n'est pas "l'évangélisation moderniste" de l'Institut "catholique" de Paris qui assure une formation aux Imams de France, ni même ce jeune Prêtre, qui, n'ayant pas assez de ses quelques paroisses et de son Sacerdoce pour le salut et la Foi des âmes qui lui sont confiées, pour la Prière, l'Oraison et la Méditation, la visite aux malades et aux mourants, l'Evangélisation et le Catéchisme, etc. obtient de son Evêque l'autorisation d'exercer un artisanat dans le bâtiment, déléguant aux laïcs le catéchisme, les enterrements, etc. ; ce n'est pas non plus le rejet du Crucifix un peu partout et que  même les membres du Clergé ne portent plus... ; ce n'est pas non plus quand des missionnaires adulées et honorées, très méritantes laïquement et citoyennement parlant d'ailleurs, nous enseignent que "toutes les religions se valent (elles s'adressent à des non Chrétiens) et qu'on se retrouvera tous là-haut de toute façon "
Non !
Cela se nomme rejet du CHRIST et de Sa Passion dans la Nouvelle Alliance de DIEU avec les hommes. Tout ce rejet de la Foi ne mérite que la damnation dans la colère de DIEU !
Non....  la Mission de l'Église c'est bien autre chose !

"...Il n'y a aucun salut ailleurs qu'en Lui (Jésus) car aucun autre nom sous le ciel n'est offert aux hommes, qui soit nécessaire à notre salut." Actes, 4, v.12

"JE SUIS LE CHEMIN, LA VERITE ET LA VIE. Personne ne va au Père si ce n'est par moi". St Jean, 14, v. 6


"...Je suis avec vous depuis si longtemps, et cependant, Philippe, tu ne m'as pas reconnu ! Celui qui m'a vu a vu le Père. Pourquoi dis-tu : "Montre-nous le Père ?" St Jean, 14, v 9

"Allez par le monde entier, proclamez l'Évangile à toutes les créatures. Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé, celui qui ne croira pas sera condamné..... St Marc, 16, v.15

Qui n'est pas avec moi est contre moi, et qui ne rassemble pas avec moi disperse.  St Matthieu, 12, v. 30  

Le CHRIST est haï, méprisé et volontairement rejeté, malgré l'évangélisation, par une très grande partie de l'Humanité. C'est dramatique !

La mission principale de l'Eglise  est d'annoncer le Royaume de DIEU, faire grandir et préparer le peuple de DIEU à y entrer pour la Vie Eternelle, par le CHRIST dans la Nouvelle et seule Alliance possible aux hommes et par la petite porte étroite.
DIEU doit être connu dans la Plénitude de Sa Trinité, honoré et aimé plus que tout par tous les hommes.

Nous sommes ici-bas dans le royaume de la chair et de Satan destiné à la destruction. Le CHRIST-DIEU enseigne à Ponce-Pilate que Son Royaume n'est pas de ce monde et envoie Ses Disciples annoncer le Royaume des Cieux. Le salut et le bonheur ne se trouvent donc que dans le Ciel, près de DIEU où nous serons esprits "comme des Anges" et notre âme éternellement en contemplation de DIEU dans un bonheur ineffable. Et comme l'a dit la Très Ste Vierge à Ste Bernadette, "le bonheur n'est pas de ce monde".
Pensons également à 2 Pierre, 3, v.7 à 12 où il nous est dit que la terre et les cieux visibles doivent disparaître à grands fracas, tenus en réserve pour le feu et la perdition des impies. l'Église doit donc porter l'espérance du bonheur au Ciel, cela se nomme"la Foi". Pour cela elle possède l'Évangile nourri par le Sang de la Passion, Sang renouvelé à chaque Eucharistie dans ce Sacrement merveilleux et extraordinaire qui nous unit aux souffrances du CHRIST.
Mais attention, si l'Eglise échoue,  peu seront sauvés et le SEIGNEUR à Son retour ne trouvera peut-être même plus la Foi sur cette terre, comme Il le craignait....
et l'on peut constater tout au long de cette page que nous sommes très mal partis en ce qui concerne le salut du plus grand nombre et l'on peut malheureusement penser effectivement que peu seront sauvés....

La première mission de l'Eglise, de nos Religieux et Religieuses, surtout missionnaires, et même de tout Catholique, la première des Charités chrétiennes, par amour, est donc le salut des âmes pour la vie éternelle.

Si le travail profane des ONG et bénévoles divers, partout dans le monde, est merveilleux : distribution de nourriture, santé et soins du corps, création de dispensaires, d'écoles laïques, etc.... le travail essentiel de nos missionnaires catholiques, lui, est de sauver les âmes, porter La Parole,  évangéliser, baptiser, offrir abondamment Bibles et Crucifix, images et médailles pieuses, bâtir des églises et chapelles, confesser le SEIGNEUR JESUS constamment, en Son Nom guérir et chasser les démons, offrir en Sacrifice dans la Ste Messe Son Corps et Son Sang... DIEU demandera compte de tout cela à chacun de Ses Ministres. Si DIEU le Fils a multiplié les pains et les poissons pour nourrir de nombreuses personnes, c'était bien qu'elles étaient venues uniquement pour écouter Sa Parole, L'entendre évangéliser, annoncer le Royaume, la Vie, la Vérité et le seul Chemin et se faire baptiser dans le Jourdain. Et depuis deux mille ans il nous faut ajouter dans la Mission : ...et compatir profondément à Sa Passion pour le rachat de tous ceux qui croiront sincèrement, amoureusement en Lui....

St Marc, 16, v. 15 et 16 ...Et il leur dit : " allez par le monde entier, proclamez l'Évangile à toutes les créatures. Celui qui croira (en Moi qui suis dans le Père et dans le Père qui est en Moi) et sera baptisé sera sauvé, celui qui ne croira pas sera condamné... "
St Matthieu, 28
, v.19 et 20
"... Allez donc : de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, leur apprenant à garder tout ce que je vous ai prescrit." C'est la mission principale de l'Église que lui a donnée le CHRIST et le contraire de " l'évangélisation silencieuse " car tous ceux qui ne croiront pas en l'Évangile et ne seront pas baptisés ne seront pas sauvés, c'est-à-dire, actuellement, une grande partie de l'Humanité. Le Christ a donné à Ses Disciples le commandement d'annoncer l'Évangile et de former des disciples, pas d'annoncer que toutes les religions se valent et que tout le monde est sauvé ! Cette révolte effrayante est impardonnable car elle entraîne la perte de millions d'âmes dans le péché contre l'Esprit, puisqu'il y a rejet des œuvres du Christ, vous savez, ce péché qui n'est pardonné ni en ce monde ni dans l'autre !

St Jean, 3, v. 16 " ...Dieu en effet à tant aimé le monde qu'il a donné son Fils, son unique, pour que tout homme qui croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle. Croire au Fils Jésus, le Messie, c'est croire en DIEU dans sa Plénitude - c'est-à-dire en sa Trinité - et c'est, toute notre vie, L'aimer très fort, chercher à Lui plaire, Le servir et continuellement compatir aux souffrances effroyables de Sa très douloureuse Passion. Et je me répète, et l'on ne répètera jamais assez que tous ceux qui ne croiront pas en JESUS, le CHRIST, le MESSIE, DIEU au sein de DIEU, sont définitivement perdus et ne seront pas sauvés ; on voit l'importance de la Mission de l'Eglise dans la conversion du plus grand nombre possible d'âmes. Nos Missionnaires qui ne l'assument pas auront des comptes à rendre et il y aura des pleurs et des grincements de dents après leur mort car beaucoup des premiers, même honorés ici-bas, seront, de "l'autre coté", les derniers.
Le Seigneur n'a pas dit : "Pour que tout homme qui croit en Lui ait la santé, le bonheur, du travail peinard avec 35h ou encore moins si possible, un logement, des enfants, de l'amour conjugal, le RMI, des vacances, une voiture, la télévision, un pouvoir d'achat qui grimpe sans cesse, une mort dans la "dignité", etc...." Le Seigneur Lui-même n'avait pas un endroit où reposer Sa tête et l'on connaît Sa Mort et celle de Ses Disciples ! Cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas aider nos frères défavorisés évidemment, mais leur âme est plus importante que tout le reste réuni ! Et puis DIEU nous donne par surcroît lorsqu'on Lui est réellement soumis.....

St Matthieu, 10, v. 42 " ...Quiconque donnera à boire à l'un de ces petits, ne serait-ce qu'un verre d'eau fraîche, parce qu'il est mon disciple, en vérité, je vous le dis, il ne perdra pas sa récompense." Donc faire des disciples, pratiquer le prosélytisme, c'est le premier devoir de charité de l'Eglise

L'Evangélisation dans la compassion pour le prochain, c'est tout simplement la Charité Chrétienne

Pour la Mission de l'Église et le salut des âmes dans la grande Tribulation qui commence, DIEU n'a pas besoin actuellement d'assistantes sociales, d'infirmières ou d'éducateurs et d'animateurs "laïques", pas plus que de  partenaires sociaux, de "managers" ou de syndicalistes, de Prêtres déguisés en non-prêtres, mais de vrais Prêtres, de Missionnaires et de Disciples évangélisateurs pour le Salut du plus grand nombre possible d'âmes ....pendant qu'il en est encore temps ! Malheureusement beaucoup meurent actuellement dans les catastrophes et massacres sans le Salut de la Passion du CHRIST pour leur âme.... C'est pour cela que la Très Sainte Vierge nous dit si tristement que beaucoup d'âmes sont précipitées chaque jour en Enfer...

La pire des morts est la mort spirituelle qui mène à l'Enfer (même si nos Prêtres n'y croient plus !), à la perte des âmes, à l'éloignement éternel de DIEU. Elle n'est même pas comparable à la mort physique, qui, à coté, semble si peu de chose.... Sauver et guérir les corps en laissant les âmes courir à leur terrible perte, sans essayer au moins de les sauver par la Parole et le Crucifix, pour un Religieux ou une Religieuse, est le dernier des outrages au Christ, même si, Ô douleur, cela plaît beaucoup maintenant dans la nouvelle Église, ou tout se dilue et est devenu "tolérance et partage" et ou "dialogue" a perdu tout son sens et exclu totalement et formellement évangélisation, enseignement du salut, prosélytisme et annonce du Royaume dans l'Unique Vérité....
De toute façon un Chrétien n'est pas là pour dialoguer et se compromettre mais pour témoigner de sa Foi dans l'Évangile et annoncer le salut dans la seule Vérité pour ceux qui l'accepteront. Les autres sont déjà jugés et condamnés.

St Luc, 15, v. 4 à 7 " ...Lequel d'entre vous, s'il a cent brebis et qu'il en perde une, ne laisse pas les quatre-vingt-dix-neuf autres dans le désert pour aller à la recherche de celle qui est perdue jusqu'à ce qu'il l'ait retrouvée ? ........ Réjouissez-vous avec moi, car je l'ai retrouvée, ma brebis qui était perdue ! Je vous le déclare c'est ainsi qu'il y aura de la joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se convertit....." On peut se demander s'il y a encore beaucoup de joie au ciel de nos jours, puisque la démission actuelle constatée surtout depuis mai 68 et les suites de Vatican II, implique systématiquement pour l'Église catholique, non-évangélisation, non-prosélytisme, tolérance en tout et à tout et par conséquent désobéissance au SEIGNEUR.....!

Pourtant, la principale MISSION de l'Église est bien l'évangélisation. Alors au Nom de quel DIEU, de quel SAUVEUR, de quel CHRIST, de quel MESSIE, dans certains pays où se rendent nos missionnaires, l'Église elle-même ordonne-t-elle de ne pas faire de prosélytisme ! Alors que l'Église est justement présente pour former le plus possible de prosélytes, évidemment dans le respect du libre-arbitre de chacun, certains Religieux catholiques doivent cacher totalement leur appartenance au Christ, ne porter aucun Crucifix, ni l'habit, ni la Bible, encore moins distribuer en grand nombre l'Évangile du Salut, faire simplement acte de présence, qui, paraît-il, pardon Ô mon DIEU "...suffirait bien amplement !" De très malheureuses Religieuses .....on souffre beaucoup pour elles, au lieu de donner des cours de catéchisme, offrir images et médailles pieuses, etc, ne seraient autorisées qu'à donner seulement des cours de cuisine et de couture ! Je ne me souviens pas pourtant que Notre SEIGNEUR chéri ait ordonné à Ses disciples et Apôtres de prêcher et d'annoncer le seul Salut possible dans le Royaume pour tous les hommes et d'enseigner impérativement l'immense respect dû à Son Sang, par des recettes de cuisine et des cours d'aiguilles à tricoter en osant taire Son Nom....

En France, certains musulmans voulant se convertir se plaignent d'être "repoussés !" par des "Prêtres dits catholiques" qui ne comprennent pas leur démarche de Salut ! Nos Prêtres sont tellement imbibés depuis le pontificat de Jean-Paul II du fait que la Religion Catholique n'est qu'une vérité parmi beaucoup d'autres qu'il en ont perdu la Foi !
Ce n'est même plus la tiédeur que DIEU abhorre, c'est l'apostasie chez Ses Ministres !
Il faudrait peut-être que les anciens musulmans qui se sont convertis, bénis soient-ils les bienheureux, évangélisent maintenant les Prêtres de France..... et les fidèles qui sont à leur charge et qui sont détournés ainsi de la Vérité.... Horreur et damnation ! Prions beaucoup pour nos Frères anciens musulmans convertis, accueillons-les de tout notre cœur, et aidons-les car ils sont victimes ensuite de menaces de toutes sortes et de brimades de la part des musulmans, voire de leur propre famille comme nous l'a annoncé Notre SEIGNEUR.

Alors beaucoup de catholiques et même des Prêtres, des Religieux et des Missionnaires, s'occupent des pauvres en France ou dans le monde, sans leur porter la Parole du Christ dans l'Évangile (encore moins le Crucifix qui devrait être offert en grand nombre !), c'est à dire la Vie, le seul Chemin, le Salut ; et ceci, bien sûr, au nom de la tolérance humaniste universelle, de la laïcité et de la tolérance ; ils pratiquent, dit-on, "l'évangélisation silencieuse" , c'est-à-dire le refus d'évangéliser, le rejet de la Parole de DIEU et du salut pour nos frères et sœurs perdus, le reniement au Christ ; d'autres, c'est horrible et très difficilement croyable, auraient même été jusqu'à dire à des fidèles d'autres religions, que "leur religion vaut bien la nôtre et que de toute façon on se retrouvera tous là-haut ensemble" Blasphème et damnation ! On soigne la chair vouée à la corruption, on remplit le garde-manger et on laisse, tout béat de contentement et de satisfaction du devoir accompli, car on en est fier en plus, les âmes courir à leur perte irrémédiable ! Je n'ose penser que tout ceci soit réel et que nous en soyons arrivés à un tel degré de reniement au Christ et de rejet du Salut par la Passion...... Par contre on comprendrait encore bien mieux la puissante et active colère actuelle de DIEU.....

Il nous faut donc bien reconnaître malheureusement que dans l'Église Catholique de ces dernières décennies, l'aide aux pauvres, d'ici ou d'ailleurs, et aux peuples dans le besoin, synonyme de compassion et partage, impose le plus souvent le non-partage de l'Évangile et du Crucifix, et le mutisme le plus total à ce sujet ! Une horreur incommensurable et impardonnable pour DIEU.... peut-être même le péché contre l'Esprit qui n'est jamais pardonné puisque l'on fait fi des œuvres et miracles effectués par Notre SEIGNEUR dans et par l'Esprit.

La simple pratique de la Mission de Disciple dans l'annonce du Salut des âmes, par l'Évangile et le Crucifix, simplement par amour et par charité chrétienne, est devenue maintenant synonyme d'intolérance ! Quelle horreur ! Quelle honte pour l'Eglise et notre nation !

Et le Christ nous l'a affirmé, en tant que Juge, Il aura honte également de ces faux disciples lors du Jour du Jugement, même s'ils ont "fait du bien" et beaucoup de premiers ici-bas seront derniers !

Et voici la Mission donnée et ordonnée à l'Église par le Christ :

St Luc, 24, v. 46 ...et il leur dit : " C'est comme il a été écrit : le Christ souffrira et ressuscitera des morts le troisième jour, et on prêchera en son nom la conversion et le pardon des péchés à toutes les nations, à commencer par Jérusalem "
St Matthieu
, 10, v. 1 à 15
Ces douze, Jésus les envoya en mission avec les instructions suivantes : "Ne prenez pas le chemin des païens et n'entrez pas dans une ville de Samaritains ; allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d'Israël. (ceci ayant été fait peu après la Passion, il s'agit de porter ensuite la Parole à l'ensemble des Nations, et cela a déjà été accompli également maintenant) En chemin proclamez que le Règne des cieux s'est approché. Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons (*) ....Dans quelque ville ou village que vous entriez, informez-vous pour savoir qui est digne de vous recevoir. En entrant dans la maison, saluez-la ; si cette maison en est digne, que votre paix vienne sur elle ; mais si elle n'en est pas digne, que votre paix revienne à vous. (donc totalement inutile de prier pour la paix dans des pays où l'Évangile et le Crucifix sont connus mais repoussés haineusement et farouchement !) Si l'on ne vous accueille pas et si l'on écoute pas vos paroles (et en plus, depuis la Passion, si l'on vous interdit de porter le Crucifix, l'habit et la Sainte Bible), en quittant cette maison ou cette ville secouez la poussière de vos pieds. En vérité je vous le déclare : au jour du jugement, le pays de Sodome et Gomorrhe sera traité avec moins de rigueur que cette ville" (....ou cette région ou cette nation. Donc, ou bien la Parole de DIEU et de Son Christ est accueillie, ou bien l'on s'en retourne !).

(*) Il faudrait peut-être se demander pourquoi plus personne ne semble en être digne de nos jours ? Pourquoi nos Prêtres, Evêques, Cardinaux ne guérissent plus, ne chassent plus les démons (mis à part encore quelques vrais exorcistes très peu nombreux), etc...

Citons St Paul dans 2 Thimothée, 4, v. 17 ...Le Seigneur, lui, m'a assisté ; il m'a revêtu de force, afin que par moi le message fût pleinement proclamé et qu'il fût entendu de tous les païens.
Ste Thérèse de l'Enfant Jésus et de la Sainte Face,
ste Patronne des Missionnaires, Dr de l'Église
"....Ah ! malgré ma petitesse, je voudrais éclairer les âmes comme les Prophètes, les Docteurs, j'ai la vocation d'être Apôtre.... Je voudrais parcourir la terre, prêcher ton nom et planter sur le sol infidèle ta Croix glorieuse, mais Ô mon Bien-Aimé, une seule mission ne me suffirait pas, je voudrais en même temps annoncer l'Évangile dans les cinq parties du monde et jusque dans les îles les plus reculées.... Je voudrais être missionnaire non seulement pendant quelques années, mais je voudrais l'avoir été depuis la création du monde et l'être jusqu'à la consommation des siècles... Mais je voudrais par-dessus tout Ô mon Bien-Aimé Sauveur, je voudrais verser mon sang pour toi jusqu'à la dernière goutte....." On est loin de l'évangélisation par la recette de la soupe aux choux, de la broderie au point de croix et du Crucifix laissé au vestiaire, en supposant qu'il y en ait un dans ce vestiaire.....! Et pourtant, en France même, on en est quasiment arrivé à ce dernier stade de reniement !

St Matthieu, 24, v.14 "....Et cet Evangile du Royaume sera proclamé dans tout le monde habité, en témoignage pour toutes les nations et alors viendra la fin."
Il est à noter que la mission d'évangélisation semble être maintenant accomplie, même si, justement, dans l'Eglise Catholique moderniste, on enseigne le contraire évidemment....
Depuis le début du Christianisme nos saints Missionnaires et Martyrs ont été prêcher dans des pays et des contrées où le CHRIST était inconnu, et ce, au péril de leur vie. De nos jours, grâce à leur dévouement et à leur sacrifice, toutes les nations connaissent l'unique Vérité pour le Salut, mais certaines d'entre elles, en toute connaissance de cause, ont développé un antagonisme farouche inextinguible, voire une haine, contre le Christ, DIEU fait Homme, et surtout Son Église et les Chrétiens.
Maintenant le TOUT-PUISSANT peut donc séparer le bon grain de l'ivraie et l'évangélisation dans ces régions déjà évangélisées semble bien évidemment ne plus pouvoir être continuée ; un "simple acte de présence" de l'Église catholique n'est plus alors qu'une mission d'ONG, une soumission et une allégeance à une autre religion, un reniement au Christ, rien de plus......

Charles de Foucauld

Toutefois, certains religieux ou religieuses catholiques restent peut-être encore vraiment attachés au Christ selon leurs vœux, au Crucifix sur l'habit avec le chapelet, à la Sainte Bible que l'ont tient en main, à la fierté et à la joie de montrer qu'ils appartiennent au Christ, comme l'ont été de tout temps nos très Saints et merveilleux Missionnaires, qui portaient et utilisaient constamment ces saints objets, les arboraient avec fierté, respect et amour, tout comme Charles de Foucauld au Maghreb avec, sur sa poitrine, le grand Cœur Divin rouge-sang surmonté de la Croix, mais qui sont interdits totalement de nos jours dans ces régions où le SEIGNEUR, DIEU au sein de DIEU, Sa Croix et Ses disciples sont haïs et persécutés..... Si ces saintes personnes ne veulent pas mourir en martyrs, comme Charles de Foucauld et beaucoup d'autres, car elles risquent effectivement leur vie tant la haine contre l'Église et les Chrétiens est grande, qu'elles quittent donc ces régions en y laissant, comme l'a demandé notre SEIGNEUR, "la poussière de leurs pieds en quittant la ville !", et la Justice Divine se chargera de la suite à donner à ces peuples, soyez-en certain.....
Un Missionnaire ne doit pas abandonner ses signes distinctifs et obligatoire de Représentant du SEIGNEUR. Dans ces régions les ONG sur place et toutes les organisations humanitaires, les aides internationales et les touristes (normalement non-chrétiens), suffiront de toute façon très amplement. Nos saints missionnaires, nos pêcheurs d'hommes, nos sauveurs d'âmes, pourront revenir en France, libérés de leurs entraves, et enfin, avec joie, porter l'habit, le Crucifix apparent, la Bible à la main et le chapelet à la ceinture, évangéliser en annonçant la Parole, distribuant sans cesse l'Évangile et ramener ainsi peut-être la Foi dans le CHRIST avec Sa paix dans nos villes, nos banlieues et nos cités, n'est-ce-pas ? Un peu comme œuvrent actuellement les merveilleux Moines Franciscains du Bronx avec leur robe de bure, leur grand Crucifix pendant sur le coté et le Saint Nom du CHRIST JÉSUS constamment sur les lèvres, bénis sont-ils.

Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus et de la Sainte Face : "....C'était pour moi un grand bonheur d'aller avec les religieuses à tous les offices ; je me faisais remarquer au milieu de mes compagnes par un grand Crucifix que Léonie m'avait donné et que je passais dans ma ceinture à la façon des missionnaires..." Souvenons-nous de St François d'Assise allant par les rues, le Crucifix à bout de bras en criant : "l'Amour n'est pas aimé !" Quant à la toute petite et merveilleuse minorité des Chrétiens persécutés survivant dans les pays rebelles au Christ, ils devraient être accueillis à bras ouverts par les nations chrétiennes (la France qui a "chassé officiellement et cruellement DIEU" depuis la Révolution Française, et a même été jusqu'à renier récemment ses racines chrétiennes, ne semblant vraiment plus en faire partie).

Cette mission d'évangélisation et de salut commence à la maison par l'évangélisation familiale, dès le plus jeune âge, notamment avec l'aide de la lecture d'une Bible illustrée (pas avec une console électronique de jeux débiles, ou morbides et destructeurs comme c'est devenue une règle !), auquel s'ajoute ensuite l'évangélisation de l'Église par le catéchisme catholique romain, c'est-à-dire obligatoirement l'enseignement impératif des commandements de DIEU (obligations et interdictions), des vertus, des notions du bien et du mal, du beau et du laid, du péché, de la crainte de déplaire à DIEU et surtout de l'amour très fort que l'on doit Lui porter sous peine de se préparer une vie de malheurs et une mort pénible.... Il est bien entendu que tout catéchisme qui serait enseigné sans toutes ces règles impératives de base serait une ineptie, une rébellion à DIEU, la perte volontaire des âmes de nos enfants et dont chaque prêtre et catéchiste rendra compte. Deuteronome, 5, v. 32 et 33 "...Vous veillerez à agir comme vous l'a ordonné le SEIGNEUR votre Dieu, sans vous écarter ni à droite ni à gauche. Vous marcherez toujours sur le chemin que le SEIGNEUR votre Dieu vous a prescrit, afin que vous restiez en vie, que vous soyez heureux et que vous prolongiez vos jours..."

Ecoutons ce qu'enseignait le Curé d'Ars, le modèle des Prêtres, St Jean-Marie Vianney : "....Il est tout à fait impossible d'aimer Dieu et de lui plaire sans être nourri de la parole divine. Ce n'est pas peu de chose que la parole de Dieu ! "Allez et enseignez..." ; celui qui écoute la parole de Dieu avec un vrai désir d'en bénéficier est plus agréable à Dieu que celui qui le reçoit dans la sainte Communion. Je crois qu'une personne qui n'entend pas la parole de Dieu comme il faut, ne se sauvera pas. Notre Seigneur qui est la Vérité même, ne fait pas moins de cas de sa parole que de son corps....." La Parole Divine est bien notre principale nourriture et très nombreux seront ceux qui, probablement, ne se sauveront pas.....

Un religieux qui s'occuperait de personnes, de malades, d'affamés, de malheureux, de groupes divers ou de jeunes sans tenter de sauver leurs âmes à tout prix par la Parole de DIEU, sans porter fièrement le Crucifix, la Ste Bible à la main, enseignant sans cesse la Parole de DIEU, "à temps et à contre-temps" comme nous dirait St Paul, qui sauverait et nourrirait les corps, dirigerait laïquement, en laissant l'âme à la perdition, est devenu un infirmier ou un travailleur social laïque, un muet de DIEU ; il n'appartient plus au service de DIEU et à la mission d'évangélisation du Christ ; et en plus, ce religieux aura à rendre compte après sa mort, pour son malheur, de chaque âme laissée volontairement à la perdition ! Et l'Église Catholique avec son Clergé deviendrait alors une simple espèce d'O.N.G laïque, rien de plus... Hébreux, 13, v. 17a "....Obéissez à vos dirigeants (spirituels) et soyez leur dociles, car ils veillent personnellement sur vos âmes, puisqu'ils en rendront compte...."
1 Corinthiens, 9, v. 14 à 16 "....De même le Seigneur a ordonné à ceux qui annoncent l'Évangile de vivre de l'Évangile..... Personne ne me ravira ce motif d'orgueil ! Car annoncer l'Évangile n'est pas un motif d'orgueil pour moi, c'est une nécessité qui s'impose à moi : malheur à moi si je n'annonce pas l'Évangile !"

....Et DIEU nous dit maintenant : "...malheur aux prêtres qui le font pas ...!"
St Luc
, 11, v. 23
" ...Qui n'est pas avec moi est contre moi et qui ne rassemble pas avec moi disperse... "
Ezechiel
, 33, v. 7 à 9 " ....tu écouteras la parole qui sort de ma bouche et tu les avertiras de ma part. Si je dis au méchant (...à l'impie, au rebelle) : " Méchant, tu mourras certainement ", mais que toi, tu ne parles pas pour avertir le méchant de quitter sa conduite, lui, le méchant, mourra de son péché, mais c'est à toi que je demanderai compte de son sang. Par contre, si tu avertis le méchant pour qu'il se détourne de sa conduite, et qu'il ne veuille pas s'en détourner, il mourra de son péché, et toi, tu sauveras ta vie..... " Ces paroles de DIEU à Ézéchiel s'adressent aussi, c'est certain, à nos Prêtres d'aujourd'hui qui auront, peut-être pour certains (beaucoup ?), des comptes à rendre dans les grincements de dents....

DIEU donne énormément à un Prêtre. De simple créature, il devient un représentant du Christ à qui tout pouvoir a été donné ! Mais si DIEU donne beaucoup à Son Prêtre, Il lui demande aussi beaucoup et le charge d'une très grande responsabilité dont il devra rendre compte ! Le Prêtre doit prier constamment, particulièrement l'Esprit Saint, pour être capable de repousser les attaques démoniaques et toute sa paroisse doit prier constamment pour lui..... Au regard de DIEU, seul le Prêtre peut valider et honorer tous les Sacrements, marier, baptiser, etc.... Mais un simple baptisé peut baptiser en cas de mort imminente sans Prêtre disponible.....

Le Prêtre, est le ciment indispensable de l'Eglise, le sang du Corps Mystique ; s'il y a défaillance des Prêtres, soit en nombre soit surtout en qualité de pureté et de puissance dans une Foi indéracinable et un grand respect de DIEU et du Sang, c'est la perte de l'Eglise ! Et comme l'Eglise du Christ, engendrée dans le Sang Divin, ne peut mourir, c'est la colère de DIEU dans la punition du monde qui fera cesser l'abomination.....

Il me faut également citer une parole de DIEU reçue à l'église en ce qui concerne le rite de la liturgie, de l'Autel et la position des officiants et des fidèles. DIEU demande, donc ordonne, que tous soient tournés vers le Christ en Croix qui doit se trouver derrière l'Autel et au-dessus du Tabernacle. Il a dit très exactement et fortement :

"Que tous soient tournés vers Ma Gloire" le "tous" étant les fidèles et aussi le ou les Ministres du Culte.

Effectivement le Christ en Croix a glorifié le Père et a été glorifié par le Père. De plus, par exemple, pendant la messe, lors de la prière eucharistique, et pendant la Consécration, presque tous les fidèles, lorsque le prêtre, tourné vers eux, prononce les paroles, pensent qu'il s'adresse à eux ! Cette prière eucharistique est uniquement adressée au Père, au TRÈS-HAUT, à qui on rappelle les Paroles émouvantes de Son Fils. Pensons à : "A Toi, DIEU, le Père Tout-Puissant", "en Te rendant grâce", etc... Même si ces paroles nous rappellent la Cène du Jeudi Saint et les paroles de Jésus et nous y fait participer, l'officiant s'adresse au Père, uniquement au Père ; il ne peut donc pas être tourné vers les fidèles en les regardant, le dos au Christ en Croix qui trône dans Ses Souffrances pour nous derrière l'Autel.... On ne tourne pas le dos à une personne à qui l'on s'adresse par simple politesse, alors s'il s'agit de DIEU et de la Liturgie du Sacrifice et du Sang ! C'est une très grande offense qui est pratiquée maintenant un peu partout et avec joie et en chantant en plus.....

Et n'oublions pas, il faut le répéter sans cesse, de prier pour nos Prêtres.... Le démon s'acharne sur eux car, pour lui, un Prêtre perdu, détourné, tiédi, dispersé, (et mon DIEU qu'il y en a beaucoup) ce sont des dizaines ou des centaines d'âmes, ou plus, à la dérive et perdues ! Et que les Prêtres eux-mêmes, prient, prient et prient sans cesse et à genoux ou face contre terre les bras en croix !

St Luc, 12, v. 51 à 53 "Pensez-vous que ce soit la paix que je sois venu mettre sur la terre ? Non, je vous le dis, mais plutôt la division. Car désormais, s'il y a cinq personnes dans une maison, elles seront divisées : trois contre deux et deux contre trois. On se divisera père contre fils et fils contre père, mère contre fille et fille contre mère, belle-mère contre belle-fille et belle-fille contre belle-mère." C'est la définition de "l'œcuménisme" que nous donne Jésus, par l'évangélisation de la Vérité ! Il n'y a qu'un Chemin, qu'une Vérité pour la Vie, pas deux, pas trois, pas un petit peu par-ci, un petit peu par-là ; on mélange toutes les religions du Monde et on détruit la Chrétienté, mais c'est justement espéré par beaucoup ! Quant à déposer une prière dans le mur des Lamentations où nos malheureux et très aimés frères juifs prient le Père dans l'Ancienne Alliance et rejettent toujours comme un vulgaire malfaisant et délinquant le Fils, le CHRIST-MESSIE, DIEU au sein de DIEU, l'unique SAUVEUR dans Son Incarnation et Son Martyre dans la Nouvelle Alliance, est-ce de l'évangélisation et le Salut par la Parole du Christ ? Jésus a annoncé que le Temple serait détruit "il ne restera pas pierre sur pierre" .... L'ancien Temple ayant été effectivement détruit par les Romains selon l'Ordonnance divine, ses ruines n'intéressent plus DIEU, puisque c'est JÉSUS, le nouveau Temple. Prier sur ces ruines c'est ignorer Jésus de la Nouvelle Alliance. Les Lieux Saints Chrétiens (tant qu'ils existent encore....) où Jésus est aimé sont réservés pour Le prier. Quelles étranges "démarches" de la part de notre Bien-Aimé Jean-Paul II, qui a pourtant fait de si belles choses, et qui ne semble plus croire en la Vérité Unique....

Nos saints Pontifes sembleraient avoir abandonné leur rôle principal de Successeurs de Saint Pierre, d'Apôtres du Salut par la Parole Divine, de Pasteurs des Chrétiens, d'évangélisateurs des Peuples, de Guides sur l'unique Chemin qu'est le Christ, pour s'orienter dans une espèce de diplomatie politique internationale de Chef d'État du Vatican appelant apparemment compromissions ou renoncements ; ils frappent même monnaie et leur effigie ornent les pièces d'euros du Vatican .....comme celles de César ! Et les étoiles sur ces pièces de monnaie ne sont pas celles des Apôtres comme celles qui auréolent la Très Sainte Vierge, mais celles des nations européennes soumises odieusement au Prince de ce monde ! Quel symbole effrayant, quelle horreur !
Et le grand Saint Pierre lui, n'allait visiter les nations rebelles au Christ que pour y prêcher l'Évangile du Maître, de notre Maître à tous, dans l'humilité la plus totale et la simplicité, sans voiture blindée, sans fastes ni adulation des foules (par exemple, au cours de ses voyages, on aurait pu penser souvent que Jean-Paul II éclipsait complètement DIEU....)

Galates, 1, v.10 "...Car, maintenant, est-ce que je cherche la faveur des hommes ou celle de Dieu ? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes ? Si j'en étais encore à plaire au hommes, je ne serais plus serviteur de Christ." Mais qu'est devenu l'Évangile ? Mais qu'est devenue l'Église catholique ? Qu'est devenu le Corps Mystique du Christ ? Qu'est devenue la Mission de l'Église ? Qu'est-ce qui peut avoir changé l'Église à ce point.... Vatican II et ses suites, le démon ou les deux ? Il est à noter qu'il ne s'agit pas ici de "juger" le Pape Jean-Paul II ou qui que ce soit d'ailleurs, seul DIEU qui sonde les reins et les cœurs le fait, mais d'agir un petit peu, et à la demande du SEIGNEUR, un peu comme tous ces gens qui défilent dans les rues en France en criant : "Plus jamais çà !"

N'oublions pas non plus la "révélation" du 3ème secret de Fatima en juin 2000 par Sa Sainteté Jean-Paul II qui semblerait pour le moins très étrange au vu de la teneur des messages précédents de Notre Dame (lire par exemple, entre autres, le livre édifiant "le 3ème secret de Fatima publié par le Vatican est un faux" de Laurent Morlier, éditions DFT)
Et, en ce qui concerne l'attentat
contre notre bien-aimé Pape qui nous a tant ému évidemment, n'oublions pas non plus que s'il avait été vraiment protégé par la Très Sainte Vierge, il n'aurait pas été atteint du tout par un projectile.....
Quand notre Sainte Mère protège quelqu'un, celui-ci est indemne de tout mal .....sauf si une mise en garde de DIEU ou une épreuve est nécessaire à la personne concernée... Alors notre Très Sainte Mère peut, effectivement et elle le fait très souvent, implorer DIEU pour adoucir l'épreuve. A comparer avec le
Psaume 9, v. 5 à 8 "Tu ne craindras ni la terreur de la nuit, ni la flèche qui vole au grand jour, ni la peste qui rôde dans l'ombre, ni le fléau qui ravage en plein midi. S'il en tombe mille à ton côté et dix mille à ta droite, toi, tu ne seras pas atteint. Ouvre seulement les yeux et tu verras comment sont payés les infidèles....... "
Et si notre Bien-Aimé Jean-Paul II avait dû être un martyr comme certains l'ont pensé, ce qui aurait pu être le cas bien sûr, il serait mort sur la place même, sur le lieu où Saint Pierre, haï du monde tout comme notre SEIGNEUR et non adulé, a été martyrisé pour la Vérité et la Gloire de DIEU...... Si DIEU n'avait pas voulu que le Pape Jean-Paul II soit blessé, rien n'aurait pu l'atteindre et toutes manœuvres en ce sens auraient été vouées irrémédiablement à l'échec !  La question serait plutôt : pourquoi DIEU l'a-t-il permis ? Quant à la "papamobile" blindée, c'est le rejet de la confiance, de la Foi et de l'espérance placées en DIEU et de la mission des disciples envoyés parmi les loups.... 

Et de toute façon si quelque chose prévu ou autorisé par DIEU doit arriver, rien ne saurait l'éviter ! Et si DIEU veut protéger une personne et ne veut pas que quelque chose se passe, cela ne se produira pas !

C'est un grand malheur, dont très peu de catholiques ressentent l'extrême gravité, que toutes ces offenses continuelles relatées tout au long de cette page et tout ceci porte un nom, même plusieurs : Blasphèmes, Apostasie, Reniement au Christ et à la Parole, Mépris de la Passion et du Sang, Rejet de la Foi, Refus de l'Evangélisation, Perte des âmes, et au mieux tiédeur effroyable, celle qui fait grande horreur à DIEU... l'Église catholique semble donc y contribuer elle-même perdant petit à petit mais sûrement ses repères et ses valeurs ! Bref, l'horreur et le courroux de DIEU... Et le SEIGNEUR nous fait savoir que les péchés de l'Église sont encore beaucoup plus grands qu'on ne les voit..... Alors les péchés du monde entier ....! La colère de DIEU va peser sur nous maintenant de plus en plus fortement et se terminer par la destruction de notre Monde.... DIEU a besoin de Prêtres, d'Apôtres et de Disciples évangélisateurs à l'âme pure et aimante, et, comme déjà dit, pas seulement d'assistantes sociales, de partenaires sociaux et économiques, d'animateurs et de managers, et pas de Judas Iscariote, ni de mous, de tièdes, de mondains, de pseudo-catholiques, de muets du Christ, de honteux du Crucifix ; après la Passion tous les tièdes sont une offense et une horreur à DIEU ! Lui n'a pas été mou et tiède pour nous dans Sa Passion et Son Sang ! Mais notre Clergé en France ne semble pas le savoir puisqu'il s'est élevé avec les médias dans un incompréhensible et virulent rejet du film de Mel Gibson "la Passion du CHRIST" avant même sa sortie en France ! Notons au passage que ce film est une inspiration divine donnée pour les âmes endormies pour la Grande Tribulation qui déjà commence.....

Actuellement beaucoup de Ministres du Culte Catholique moderne sont en état de damnation éternelle... voir cette vidéo

Et je rappelle ici un passage de la page Sommaire

Deux mille ans après la PASSION, une grande partie de l'Humanité est devenue une abomination aux yeux de DIEU et le Monde un cloaque d'impureté, un désert spirituel, une montagne d'indifférence, d'ingratitude et d'irrespect à DIEU dans Sa Plénitude et dans Sa Passion. Les vapeurs délétères de l'ingratitude de l'homme et de l'irrespect envers DIEU et la puanteur de la Terre se sont élevées jusqu'à Son trône. La colère de DIEU est si forte que le TRES-HAUT va maintenant précipiter les évènements qui doivent arriver selon Sa Justice.... Notre Monde est maintenant condamné, il sera détruit.... Commençons à porter le deuil de toutes les personnes qui vont disparaître dans toutes ces catastrophes que nous avons appelées par nos dérèglements et qui vont nous frapper maintenant avec Justice....

DIEU nous fait savoir que Sa colère et la punition du Monde, des Nations et des Hommes est actuelle, active et puissante et qu'elle ira à son terme. C'est aussi une tristesse infinie et une grande souffrance pour le SEIGNEUR qui, pourtant, a été jusqu'à donner sa vie, et de quelle manière ! Le SEIGNEUR, maintenant, sait combien peu seront heureux au Ciel, même chez beaucoup de catholiques ou qui pensent l'être mais qui sont loin d'avoir une âme pure et ne L'aiment pas et ne Le respectent pas comme ils devraient, et même chez beaucoup de Ses Prêtres qui le déçoivent..... Il est de plus en plus douloureux de ressentir cette tristesse du SEIGNEUR qui pèse chaque jour davantage sur notre âme.....

Le SEIGNEUR insiste de plus en plus fermement sur l'imminence et la gravité des évènements qui vont frapper le Monde, les Nations, l'Humanité.......

Et il nous faut prier beaucoup pour les Chrétiens persécutés et pour la conversion de nos frères et sœurs musulmans dont certains, haineux et ignorant l'Amour, les persécutent et les assassinent quotidiennement, les autres se taisant.



LA COUPE DE LA COLÈRE DE DIEU EST PLEINE...

ELLE COMMENCE A DÉBORDER !

ET ELLE VA SE VIDER ENTIÈREMENT...

L'HUMANITE NE MERITE PLUS SA PLANETE...
coupe déborde

Loué soit Jésus-Christ
Verbe et Rédempteur, Alpha et Oméga
Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie
personne ne va au Père sinon par Moi

Tout est dit ! C'est très simple, clair et précis !
Et l'unique Vérité en JESUS-CHRIST n'est pas intolérance !!!
Elle est Vérité, Amour et Charité pour le salut des âmes du plus grand nombre !

Si la MISÉRICORDE de DIEU est toujours accordée aux âmes sincèrement repentantes, soumises, respectueuses et aimantes, puisque DIEU est Amour, Pardon, Miséricorde mais aussi Justice, le temps de cette Miséricorde et de la Patience divines sur la planète Terre et les nations, lui, est bien terminé......

N'oublions pas non plus que, même si le pardon des péchés nous a été accordé, la justification des péchés, surtout des plus graves, elle, reste toujours à assumer du fait de la réparation due à l'Amour de DIEU dans Sa Justice parfaite, Amour assumé et glorifié jusqu'au  Sang dans la terrible Passion de la Nouvelle Alliance, Amour offensé et surtout blessé par nos fautes.

Le SEIGNEUR demande instamment de prier pour les âmes de tous ceux qui meurent chaque jour et vont mourir dans toutes les catastrophes,  fléaux et grands fléaux qui vont frapper maintenant de plus en plus la planète et les nations....

Ce n'est plus la planète qu'il nous faut sauver maintenant,
mais les âmes !

Nous sommes entrés maintenant dans la troisième période :

1:  CRÉATION

2:  PASSION de DIEU le Fils et Nouvelle et dernière Alliance avec les Hommes

3:  PUNITION de l'Humanité de plus en plus rebelle et ingrate

En 2007, le SEIGNEUR nous dit :
 "Si vous saviez comme les péchés de l'Église sont grands..."

"Je ne Me donne plus  .....ou si peu "

"Combien ne Me reçoivent pas ou croient Me recevoir...."

C'est malheureusement très facile à comprendre en effet, une grande victoire du malin et des forces du Mal, Vatican 2 et ses suites sataniques, ayant fait se retourner les Autels réservés au Culte Divin, les transformant au passage en simples tables ou en pseudo-autels très ordinaires, voire carrément laids, et se débarrassant de "ce qui gênait", le Saint des Saints, le Tabernacle, l'Ecrin recelant DIEU en Son Corps et Son Sang.

Il n'y avait pas de lieu plus Sacré, c'est démoniaque !

DIEU, dans Son Tabernacle, a été chassé de "l'autel" utilisé par le célébrant, pour laisser place à cette nouvelle liturgie dévoyée, à l'envers, et de plus, en langues vernaculaires pour encore mieux séparer les Catholiques les uns des autres et briser cette pauvre Eglise ...

Comment DIEU pourrait-Il encore Se trouver dans les Tabernacles ? !

Comment pourrait-Il donc encore Se donner ? !

C'est une effroyable abomination, un cataclysme dans l'Eglise....


Il nous précise aussi, en ce qui concerne les Messes catholiques traditionnelles et modernes :
"J'ai formé l'Eglise tout au long des siècles pour arriver à cette Messe et ils l'ont foulée aux pieds, ils la déshonorent..."

Il faut donc en conclure que le Seigneur ne Se trouve plus que dans les Tabernacles trônant sur les Autels utilisés pour le Saint Sacrifice de la Messe Traditionnelle. Il peut alors encore Se donner.


En fin 2007, le PÈRE, très en colère, nous dit :
"La Terre où le Sang de Mon Fils n'est même pas respecté est maintenant MAUDITE !"


L'HUMANITÉ NE MÉRITE DONC PLUS SA PLANÈTE, MAUDITE PAR SON CRÉATEUR...

Et la malédiction de DIEU peut être effroyable ! Il a tout créé, Il peut tout détruire, y compris Ses créatures...
Les outrages à la Passion de DIEU le Fils ont rendu la colère de DIEU le Père implacable.
Oui, Il est lent à la colère, mais maintenant elle est bien là, n'en déplaise à beaucoup...!
La Terre ne va donc plus procéder des mêmes lois naturelles et surnaturelles qu'auparavant.
Sa situation est nouvelle et terrible !
La folie du monde, les aberrations de toutes sortes, la violence, le Mal, les persécutions, les fléaux vont croître jusqu'aux "nouveaux Cieux et nouvelle Terre".
Ensuite la vie sera beaucoup plus surnaturelle, simple et merveilleuse dans le total respect de l'Amour du DIEU unique, Trinitaire dans Sa Plénitude.
Le Mal, sous toutes ses formes, aura disparu.
Mais qui sera sauvé ? Combien seront sauvés ?


Il nous faut donc prier maintenant quotidiennement sans relâche pour la conversion de tous ceux qui rejettent et méprisent la Passion du CHRIST, le Verbe Créateur, la Lumière, le Chemin et la Vie, dans Son Amour pour nous. Prions pour tous les pécheurs et tous les non-chrétiens, particulièrement les musulmans....

En juin 2008, le SEIGNEUR nous dit :
"Les grands fléaux sont maintenant à la porte et ils vont entrer..."


En avril 2009 :
"Venez à Moi les bénis de Mon Père..."


En décembre 2010 :
"Quand les fléaux vont commencer, il faudra beaucoup, beaucoup prier..."

à rapprocher de St Marc, 13, v. 18 et 19 : "Priez pour que cela n'arrive pas en hiver. Car ces jours-là seront des jours de détresse comme il n'y en a pas eu de pareille depuis le commencement du monde que DIEU a créé jusque maintenant, et comme il n'y en aura plus."

Actuellement la Très Sainte Vierge est immensément triste devant l'égarement et la perte de beaucoup d'âmes,
et, en novembre 2008, Elle nous disait déjà :

"Si vous saviez combien d'âmes sont précipitées chaque jour en Enfer..."

Avec Elle, on ne peut donc tous qu'être des catholiques très tristes et compatissants car beaucoup d'âmes sont perdues, déjà jugées et condamnées.
Cela ne sert donc à rien de gémir pour le juste châtiment de notre planète maintenant maudite qui va être durement frappée, il nous faut prier et nous humilier, c'est tout...

Le 30 octobre 2009,  je me trouvais dans une Abbaye Bénédictine de France. A 7 h 00 je suis descendu dans la Crypte assister aux dix messes basses simultanées dans les dix chapelles latérales.
Devant la solennité, la sainteté et la beauté de la Liturgie traditionnelle, la grande ferveur et l'humilité des Officiants, l'amour et l'immense respect de l'Eucharistie, face au Tabernacle qui est le Saint des Saints, l'émotion a été telle que j'en ai pleuré. Alors le SEIGNEUR, très nettement, m'a dit :

"Tu vois, c'est à cause d'eux que j'ai retardé, mais maintenant le péché de la Terre est trop grand....."


Le 10 décembre 2011, alors que je visitais un grand parc d'attractions français :

"Je vais faire cesser tout cela.... Ils M'offensent et ils s'amusent !"

Sachons que DIEU ne reviendra pas sur Son Décret de la punition du Monde...


En fin avril 2013, DIEU nous dit :
"Tenez-vous prêts"

Les fléaux très justement mérités de la Grande Tribulation étant très proches, il faut tous nous y préparer dès maintenant, spirituellement, moralement et physiquement....
Tous ceux qui ironisent sur la "Crainte" de DIEU ou n'y croient pas, vont trembler devant le TOUT-PUISSANT.


Toujours en 2013, DIEU nous dit :
"Le démon donne maintenant toute sa puissance...
Résistez... Résistez..."


En fin mars 2015, DIEU nous dit :
"Le nombre des martyrs est atteint"

Ceci concerne évidemment l'Apocalypse de Saint Jean et les Sceaux. Le nombre de Martyrs Chrétiens de ces dernières années est en effet absolument effroyable, satanique et semble ne jamais finir.

Apocalypse, Cinquième Sceau...Quand il ouvrit le cinquième sceau, je vis sous l'autel les âmes de ceux qui avaient été immolés à cause de la parole de Dieu et du témoignage qu'ils avaient portés. Ils criaient d'une voix forte : "Jusques à quand, Maître saint et véritable, tarderas-tu à faire justice et à venger notre sang sur les habitants de la terre ?" Alors il leur fut donné à chacun une robe blanche et il leur fut dit de patienter encore un peu, jusqu'à ce que fût au complet le nombre de leurs compagnons de service et de leurs frères qui doivent être mis à mort comme eux.
La Communauté Céleste elle-même demande la punition du monde !

En 2015, nous sommes donc arrivés à l'aube du Sixième Sceau de l'Apocalypse de St Jean.
Les évènements vont s'aggraver très rapidement.

Apocalypse, Sixième Sceau ...Et je vis : quand il ouvrit le sixième sceau, il se fit un violent tremblement de terre. Le soleil devint noir comme une étoffe de crin et la lune entière comme du sang. Les étoiles du ciel tombèrent sur la terre, comme des fruits verts d'un figuier battu par la tempête. Le ciel se retira comme un livre qu'on roule, toutes les montagnes et les îles furent ébranlées, les rois de la terre, les grands, les chefs d'armée, les riches et les puissants, tous, esclaves et hommes libres, se cachèrent dans les cavernes et les rochers des montagnes. Ils disaient aux montagnes et aux rochers : " tombez sur nous et cachez-nous, loin de la face de celui qui siège sur le trône et loin de la colère de l'Agneau ! Car il est venu le grand jour de leur colère, et qui peut subsister ? " Lire aussi les Evangiles - St Luc, 21, v. 25 à 27- St Marc, 13, v. 14 à 27 - et Sagesse, 5, v. 15 à 23

En début juin 2015, la Très Sainte Vierge nous dit :
"Je ne peux plus retenir le bras de Mon Fils et la colère du Père va éclater..."


Le 24 août 2015, DIEU nous dit :
"Je vais reprendre une grande partie de l'Humanité qui ne mérite plus sa planète, cette planète que J'ai formée de Mes mains et que Je lui ai attribuée..."


Le 28 septembre 2015, la Très Sainte Vierge nous dit :
"Maintenant tout va aller très vite..."


Le 18 novembre 2015, la Très Sainte Vierge nous dit:
"La terre va changer..."


En décembre 2015, le SEIGNEUR nous dit :
"Tout ne peut être effacé que par la souffrance et Je suis le modèle même..."

Le 12 avril 2017, DIEU nous dit :
"Je vais agir violemment..."


Le 13 mai 2017, DIEU nous dit :
"La Tribulation est commencée..."

Et la Très Sainte Vierge nous précise que tout va s'accroître rapidement...
Il n'y a plus d'autre avertissement pour cette humanité rebelle et perdue...

Le 23 mai 2017, DIEU nous dit :
"Ma colère peut agir de bien des manières et les gens vont être désorientés..."


Que l'Honneur, le Respect et l'Amour dûs à DIEU, dans toute Sa Plénitude, par les nations et les hommes, Lui soient rendus maintenant, ....de gré ou de force. La monstruosité des offenses faites au Tout-Puissant est si grande que le temps en est venu...


PSAUME 9

Les nations ont sombré dans la fosse qu'elles avaient creusée,
leur pied s'est pris au filet qu'elles avaient caché...
Debout,SEIGNEUR ! Que l'homme ne triomphe pas !
Que les nations soient jugées devant Ta Face !
SEIGNEUR, répands sur elles la terreur, et que les nations se reconnaissent mortelles.

Il est encore maintenant plus indispensable et urgent de prier chaque jour pour les âmes de toutes les personnes qui vont mourir dans les fléaux qui frappent et vont frapper notre planète maudite par le TOUT-PUISSANT et repentons-nous sincèrement et humblement pour le salut de notre âme.....

La Passion et le Sang du Fils ont éteint la grande colère de DIEU sur l'humanité il y a deux mille ans, mais, malgré ce Sacrifice Divin, les hommes, depuis, continuent leurs offenses et, depuis le XXe siècle, de plus en plus ouvertement et avec des moyens de plus en plus puissants, rapides et planétaires. Actuellement, avec les progrès techniques accroissant abominablement la dégénérescence spirituelle de l'Homme et la puissance du démon, devant les guerres que les nations mènent contre Lui, la colère du TOUT-PUISSANT est de nouveau à son comble.

Le Christ ne reviendra pas cette fois pour assumer un nouveau Sacrifice pour notre salut.

S'il y a nouveau sacrifice pour Lui, c'est, par obéissance au Père et comme cela nous a été annoncé, revenir en JUGE pour juger le monde et séparer les brebis des boucs, l'ivraie du bon grain, pour le bonheur ou le malheur, la récompense ou la punition des âmes (seule l'âme est importante et c'est elle qui ira au Paradis ou en Enfer).
Oui, nous allons payer nos fautes et boire la coupe jusqu'à la lie. Mais les âmes des amoureux de DIEU, de ceux qui L'aiment sincèrement et plus que tout dans la Plénitude de Sa Trinité, seront sauvées..... Ces élus peuvent redresser la tête et ne pas craindre...

Et n'oublions pas que la Miséricorde infinie de DIEU nous est toujours offerte ; il n'y a qu'à tendre la main du cœur et de l'âme pour la saisir par le Christ Jésus dans Sa Passion d'Amour de la Nouvelle Alliance, encore faut-il le faire....

Maudit es-tu, Satan, pour avoir tenté et entraîné tant d'hommes à leur perte !

Maudit es-tu, Satan, car tu es déjà vaincu et condamné par Notre SEIGNEUR, le CRUCIFIE !

Maudit es-tu, Satan, car ton royaume va disparaître !

Malheur à vous, forces des Ténèbres, malheur à vous, hordes de démons,

car votre heure est arrivée ! C'est l'étang de feu et de soufre qui vous attend !

Le texte très important de ce cadre est répété sur plusieurs pages du site afin que des lecteurs occasionnels ne visitant qu'une ou certaines autres pages, puissent en avoir connaissance également.

Rappel : Ce site catholique français a été créé sous la conduite impérative du SEIGNEUR à laquelle je n'ai pu me dérober, mis en place en avril 2002 et enrichi occasionnellement, toujours selon Sa volonté. Le site n'est pas conçu pour plaire et flatter comme c'est la coutume, ni pour faire peur ; il n'est pas un site du désespoir ni de la discorde mais une mise en garde en vue du salut, pour la gloire et l'amour de DIEU, selon Sa Parole..... Ce n'est pas une étude poussée mais une simple réflexion, une méditation, et surtout une ultime et suppliante mise en garde de DIEU afin de sauver le plus grand nombre d'âmes. Rien dans ce site ne doit vous éloigner de DIEU, mais vous en rapprocher, pendant qu'il en est encore temps, oui !

Lire aussi la page l'église, Maison de DIEU et Chasteté-Pureté (mariage des Prêtres) ainsi que les Paroles essentielles de Notre SEIGNEUR

haut de page