SITE CATHOLIQUE FRANÇAIS       drapeau FR

bannière

 

Accueil
Prières
mes Images
Parole de DIEU
Notre Dame de la Salette
Sommaire
le Dessin
Autres sites
Témoignage - la Mort
Anne Catherine Emmerich
Plan du site
Toutes les pages de la Parole


AUTRES PAROLES DE DIEU (10)

barre décorative


L'église, la "Maison de DIEU"


Gloire et louange à Dieu seul

Tout est de Dieu, pour Dieu


Ô mon DIEU, que Ta volonté soit faite et non celle des hommes.....

Chez la plupart des catholiques et des membres du Clergé modernes, l'irrespect des lieux réservés à DIEU règne en maître et la  "Maison de DIEU" est devenue "leur maison" pouvant être utilisée éventuellement à certains moment pour la Messe....

En période de paix, elle est obligatoirement associée au calme, au recueillement, à la prière et à la méditation, au respect et à la propreté.
C'est la Maison de DIEU, pas la nôtre.
En dehors des offices religieux elle est un lieu de silence total dans le recueillement.
La Maison de DIEU n'est pas la salle paroissiale, ni même le presbytère, encore moins un lieu convivial de rencontre et de discussion entre amis, pas plus une kermesse ni la maison de la culture ou la maison du peuple, pas plus qu'un musée ni une salle de concert pour son acoustique (même pour les non-croyants et les ennemis de DIEU !) et encore moins un centre d'hébergement..... Et on y entre en silence avec respect en se prosternant.....

Psaume 5 .....Tu n'es pas un Dieu ami du mal ; le méchant n'est pas reçu chez toi, l'insolent ne se présente pas devant tes yeux. Tu détestes tous les malfaisants, tu fais périr les menteurs, l'homme fourbe et sanguinaire, le Seigneur l'exècre..... Mais moi, grâce à ta fidélité, j'entre dans ta maison avec crainte et je me prosterne......

St Luc, 2, v. 41 à 50a .....Ses parents allaient chaque année à Jérusalem pour la fête de la Pâque. Quand il eut douze ans, comme ils y étaient montés suivant la coutume de la fête, et qu'à la fin des jours de fête ils s'en retournaient, le jeune Jésus resta à Jérusalem...... Ne l'ayant pas trouvé, ils retournèrent à Jérusalem en le cherchant. C'est au bout de trois jours qu'il le retrouvèrent dans le temple, assis au milieu des maîtres, à les écouter et les interroger.... En le voyant ils furent frappés d'étonnement et sa mère lui dit : "Mon enfant, pourquoi as-tu agi de la sorte avec nous ? Vois, ton père et moi nous te cherchons tout angoissés". Il leur dit : " Pourquoi donc me cherchiez-vous? Ne saviez-vous pas qu'il me faut être chez mon Père ? "

Depuis Vatican II la plupart du très peu de personnes qui vont encore plus ou moins à la messe ne comprennent pas vraiment que l'église est "chez le Père", on ne le leur a pas appris et ils ne comprennent pas qu'elle est un lieu consacré. Pour les autres, l'église n'est plus guère qu'un musée de vieilleries qui se visite à l'occasion, les jours de mauvais temps, quand les cinémas sont pleins.

La première maison de DIEU sur terre c'est le cœur de l'homme quand il lui est totalement soumis, qu'il est pur et détaché du Monde. Et si nul lieu ne peut contenir DIEU et lui servir d'habitat.... voir Actes, 7, v. 48 à 50 ... Et pourtant le Très-Haut n'habite pas des demeures construites par la main des hommes. Comme dit le prophète : Le ciel est mon trône et la terre un escabeau sous mes pieds. Quelle maison allez-vous me bâtir , dit le Seigneur et quel sera le lieu de mon repos ? N'est-ce pas ma main qui a créé toutes ces choses ? .... n'oublions pas 2 Samuel, 7, v. 13 ...c'est lui qui bâtira une maison pour mon Nom....

Depuis les hommes ont donc bâti des "maisons", les plus belles possible, pour DIEU où nous pouvons venir uniquement nous recueillir et L'honorer dans Sa présence, puisque, selon nos mérites, notre amour et notre respect, Il "peut ou ne pas" venir y habiter :
Jérémie
, 7, v. 2 à 6
"...Tiens-toi à la porte de la maison du SEIGNEUR pour y clamer cette parole : Ecoutez la parole du SEIGNEUR, vous tous Judéens qui entrez par ces portes pour vous prosterner devant le SEIGNEUR. (on entre dans les maisons de DIEU en s'y prosternant !) Ainsi parle le SEIGNEUR le Tout-Puissant, le Dieu d'Israël : Améliorez votre conduite, votre manière d'agir, "pour que je puisse habiter avec vous en ce lieu"....."

La Maison de DIEU est donc bien un lieu saint (quand Il y habite et n'en a pas été chassé par l'irrespect !), ce qui n'empêche pas certains de penser que, " DIEU étant présent partout ", la maison de DIEU n'a aucune importance, voire même, est inutile ! Alors, vraisemblablement DIEU ne demeure plus actuellement dans beaucoup de Ses "maisons" où nous ne méritons plus qu'Il y habite..... C'est une vérité.

C'est une douleur affreuse que d'annoncer tout ceci, mais l'irrespect, les sacrilèges de la liturgie moderne décadente et la tiédeur effroyables ont chassé DIEU de nos églises actuellement.....  Il n'y vient plus dans la plupart..... Nous ne méritons plus qu'Il y soit présent..... Et que dire de l'Eucharistie....!

Quoi qu'il en soit, la Maison de DIEU pourtant, quelle soit chapelle ou cathédrale, ne peut qu'être propre, respectée, sanctifiée. L'église est uniquement et entièrement réservée à DIEU, c'est un lieu sacré de vénération, de prières, de recueillement, de calme, de méditation, de paix, de sainteté, avec son autel " le saint des saints ". Je le redis, ce n'est pas une salle de spectacle ! Aussi quelle tristesse de voir ce que l'on en fait et de l'état de "propreté" actuellement ! Sans parler de la Révolution Française de 1789 où en plus des immondes dégradations, les églises et cathédrales furent transformées en dépotoirs ou autres abjectes destinations (1), elles sont maintenant devenues des lieux de promenade (même pendant les offices !).
On y pénètre bien ou mal vêtu, même pour la Messe et la sainte Eucharistie, alors qu'il y a quelques décennies, un pauvre ouvrier agricole s'y rendait dans son seul habit du dimanche réservé pour la circonstance ; maintenant on voit fleurir à la messe les vestes en nylon multicolores avec des dessins ou des inscriptions profanes (j'ai vu une fois dans une réunion de prières un blouson "les enfoirés" !) Il est courant aussi de voir des irrespectueux les mains dans les poches, comme s'ils attendaient l'autobus. La plupart des enfants sont vêtus vulgairement comme s'ils allaient jouer au centre aéré... Quelquefois ce sont de tous petits enfants qui jouent et courent dans les allées, grimpent et descendent des chaises, ou au contraire s'allongent par terre et rampent ou alors jouent avec les poussettes qui encombrent les allées ......même pendant la Consécration et l'Elévation, sous le regard "émerveillé" de leurs parents "très bons catholiques pratiquants" qui leur amènent pour cela, petites voitures, poupées, biscuits et gâteaux ainsi que livres de coloriage avec trousses de crayons de couleur dont les bruits de fermeture à glissière manœuvrée à plaisir ponctuent la liturgie.....
La Sainte Messe devient parfois une kermesse, un lieu de pique-nique, une maternelle et un centre aéré ! (2) De même presque plus personne ne s'agenouille et se signe, non seulement en entrant dans l'église, mais même devant le Christ en Croix qui est devenu un simple motif de décor ; la plupart du temps presque tous les "fidèles" ne le regardent même plus, et le Prêtre, montant à l'Autel sans même un regard pour Lui, Lui tourne le dos pendant toute la Messe ! Quand on pense que le Saint Curé d'Ars disait qu'une génuflexion mal faite est une offense faite à DIEU ! S'il revenait maintenant, il en mourrait de chagrin et d'horreur.
Quant au Corps et au Sang "reçus" par des gens non agenouillés, non préparés, non à jeun, dans les mains, là, c'est l'abomination, objet de la plus grande colère du Père... Et n'oublions pas que l'Autel, à chaque Messe, est un autre calvaire même s'il est non sanglant !

Autel(1) lire également le psaume 74 .....Dans le sanctuaire, l'ennemi a tout saccagé, tes adversaires ont hurlé là même où tu nous rencontrais ; comme signes ils ont mis leurs enseignes. On les aurait crus dans un taillis, levant la cognée, quand ils ont brisé toutes les sculptures à coups de hache et de masse . Ils ont livré au feu ton sanctuaire, abattu et profané la demeure de ton nom. Leur engeance unanime s'est concertée pour brûler dans le pays tout lieu de rencontre avec Dieu.... (cela ressemble fort au vandalisme, à la destruction et aux saccages et massacres de la vénérée Révolution Française .....c'est-à-dire le début de la lutte de la France contre DIEU (rejet total et absolu de DIEU et glorification de l'homme) et qui se poursuit toujours très activement de nos jours ! Heureusement que le Saint Siège se trouvait en Italie et non plus en Avignon, sinon le "Vatican français" aurait été pillé, brûlé, rasé, le Pape et les religieux massacrés plus ou moins atrocement et il n'en serait resté que des ruines !
En Vendée, en 1793, pendant les grands massacres, le génocide dans la guerre planifiée d'extermination des vendéens, de cette "merveilleuse Révolution", souvenons-nous du génocide des catholiques royalistes vendéens par les "colonnes infernales républicaines" qui tuaient tout ce qui vivait sur leur passage - bétail, hommes, femmes, enfants et bébés - 563 personnes, y compris les enfants, ont été enfermées dans une église, aux Lucs sur Boulogne, puis brûlées avec elle par les révolutionnaires honorés, que dis-je adulés, de nos jours .....bien avant et plus cruel qu'Oradour sur Glane par les nazis car il nous faut penser aussi au "baptême républicain" par lequel les gentils révolutionnaires français, glorifiés dans nos écoles publiques dégénérées, lançaient en l'air les petits enfants les laissant retomber et s'empaler sur les baïonnettes, ou alors les bébés transpercés directement dans le ventre de leur mère. N'oublions pas non plus dans la région d'Angers, les tanneries de peaux humaines et la fabrication de savons avec de la graisse humaine. N'oublions pas non plus les personnes brûlées dans des fours (surtout des femmes et des enfants) que l'on nommaient en riant "le pain républicain" ! (en 1989 le bicentenaire de la Révolution a été fêté triomphalement en France doublant du même coup le "trou de la Sécurité Sociale" !) N'oublions pas évidemment tous nos prêtres massacrés atrocement et les religieuses décapitées au nom de "l'idéal français", de la souveraineté du peuple combattant celle de DIEU, des ténèbres combattant la Lumière..... ! et l'on a donné le nom de monstrueux et démoniaques pervers sanguinaires à des rues, des places et même des établissements scolaires !

Oui, c'était vraiment le "siècle des Ténèbres" une horreur sans nom, une démoniaque abomination, dont nous ne sommes d'ailleurs jamais sortis.

(2) Lorsque l'on reproche cela aux gens, on nous rétorque "naïvement" que le SEIGNEUR nous a dit : "Laissez venir à moi les petits enfants" et que c'est ainsi ! Il n'est point besoin d'avoir fait des études de Théologie pour savoir qu'il s'agit de faire connaître DIEU aux tous petits enfants, de semer la graine qui pourra germer, notamment plus tard, avec le catéchisme. Mais le SEIGNEUR n'a pas demandé que Sa Maison, pendant la Liturgie et le Sacrifice de la Très Sainte Eucharistie, soit transformée en centre aéré et terrain de jeux, en garderie d'enfants ou école maternelle et par conséquent avec le plus profond mépris pour Son Corps et Son Sang ! Ce mépris de DIEU dans Sa Maison est vraiment terrible.

On pénètre donc maintenant dans les églises souvent très irrespectueusement et nous avons tous pu assister à certains mariages, baptêmes ou même communions où l'on peut voir des gens indifférents ou même dégoûtés par l'Église et la Religion Catholique, profondément rebelles à DIEU même, y pénétrer pour la circonstance, discuter travail, s'interpeller, rester toute la messe les mains dans les poches, tout ceci plus ou moins dans un brouhaha continuel, etc.... l'horreur ! ; il paraît que l'on peut même y faire de la musique "violente", donc du bruit démoniaque, comme s'est vanté un malheureux Prêtre sur une radio et faut-il parler de la rave-party avec "musique techno" et danseuses lascives sous les projecteurs entourées d'une foule gesticulante se contorsionnant à leurs pieds dans la cathédrale de Metz le 5 novembre 2004, relayée par les médias évidemment ! On atteint là l'écœurement total ; cette maison de DIEU a été souillée, profanée de façon ignoble et c'est le démon qui dansait devant le Clergé émerveillé. DIEU a été profondément offensé, une fois de plus... Il en a été totalement chassé ce jour-là en supposant qu'Il y était encore présent auparavant, ce qui n'est pas certain du tout ! Satan, lui, était réellement présent, c'est certain.
Mais comment peut-on avoir des idées tordues et démoniaques comme celle-ci, le Veau d'Or dans une cathédrale ? (nous avons été plusieurs à penser immédiatement au Veau d'Or...!). Les marchands du Temple qui ont mis très en colère le SEIGNEUR n'auraient pas eu la honte de faire cela ; leur commerce indigne était à l'extérieur, sur le parvis, et concernait seulement le fonctionnement du Temple pour le service de DIEU...! C'étaient des saints à coté de nous, alors la colère du SEIGNEUR, ce soir-là ! Je ne suis pas meilleur que les autres, bien sûr, mais je suis extrêmement triste pour le SEIGNEUR et je comprends l'extrême colère du Père.

St Marc 11, v. 15 à 17 ...Ils arrivèrent à Jérusalem. Entrant dans le temple, Jésus se mit à chasser ceux qui vendaient et achetaient dans le temple ; il renversa les tables des changeurs et les sièges des marchands de colombes et il ne laissait personne traverser le temple en portant quoi que ce soit. (3) Et il les enseignait et leur disait : "N'est-il pas écrit : Ma maison sera appelée maison de prière pour toutes les nations ? Mais vous, vous en avez fait une caverne de bandits !"
Et voici ce qu'a crié Jésus ce soir-là, à Metz, même si vous ne l'avez pas entendu : "Il est écrit : Ma maison sera une maison de prière mais vous, vous en avez fait une caverne du Démon, engeance de malheur !" Voila ce qu'Il a certainement crié là-haut, près du PÈRE où il règne en Juge maintenant ....!

L'Église catholique est bien malade et offense DIEU constamment avec une effroyable sérénité, fière d'elle ; elle ne semble que difficilement pouvoir être le corps du Christ maintenant, tout au moins en France...... Et l'on comprend pourquoi notre SEIGNEUR nous a dit que peu seront sauvés et qu'Il dira à beaucoup qui se croient catholiques, comme aux Vierges insouciantes de l'Évangile (alors que maintenant il ne s'agit pas d'insouciance ....mais de blasphèmes et de mépris !) : "......Je ne vous connais pas !"

(3) ".....et il ne laissait personne traverser le temple en portant quoi que ce soit." Nous sommes bien loin aujourd'hui de cette volonté de Jésus ! Maintenant, comme nous allons le voir maintenant, tout est permis dans une église ou une cathédrale en France. C'est un lieu de passage, on y pénètre avec sac à dos, bagages, jouets pour les enfants et ce qui va avec, les paquets de gâteaux ; citons aussi les poussettes tout au long des allées ...Je dois rappeler également les excréments, urine, détritus, rave-party et tout le matériel, sacs de couchage, postes de télévision et matchs de football et toutes les paroles, cris et blasphèmes qui accompagnent tout cela, ....la liste est horrible et infinie, une abomination montée jusqu'au Ciel ! Alors DIEU, béat d'admiration pour Ses chers enfants ou en colère ?

A l'église Saint Bernard de Paris, pendant les évènements d'août 1996 (familles démunies, la plupart non-chrétiennes ou même anti-chrétiennes, ayant pris possession de l'église avec la bénédiction du Clergé), l'Autel et sa Croix furent souillés d'excréments par les couches sales des bébés, sans parler de l'état général "abominable" de cette maison de DIEU transformée en véritable taudis. Une personne sur les lieux, pourtant profondément athée, m'a dit en avoir été "écœurée...... à vomir !" Serait-ce l'abomination dans les lieux saints ? Quelque soit le grand malheur de ces pauvres gens que les Chrétiens doivent aider et à qui ils doivent porter la Parole et le Crucifix, rien ne peut justifier une telle offense et des dizaines d'autres lieux auraient pu être choisis très facilement ! (en novembre 2003, en région parisienne, les très nombreux altermondialistes venus de partout ont été hébergés sans aucune difficulté et même avec joie dans des bâtiments administratifs, les écoles et les bâtiments privés ou publics ...!) En mai 2002, en ce qui concerne la basilique de la Nativité à Bethléem, pendant des attaques et une occupation guerrière, un journaliste du journal télévisé nous apprend que l'autel a été profané, sans autre précision, mais l'on pouvait effectivement apercevoir très rapidement divers détritus sur l'autel. Malgré les grandes douleurs qui frappent cette région maintenant abandonnée de DIEU, les Lieux Saints devraient être respectés ....Et DIEU a abandonné cette région d'apostasie et de sang qui a pourtant été de lait et de miel..... Quelle tristesse....

Ces églises une fois profanées ne peuvent plus être utilisée ainsi pour le service de DIEU, c'est impossible car ce serait alors d'une grande indignité et de nouveau un mépris  encore plus grand envers DIEU... Elle doivent être profondément purifiées mais est-ce fait au moins ? Lire 1 Maccabées, 4, v. 41 à 46 ...Judas donna l'ordre de combattre ceux qui étaient dans la Citadelle, jusqu'à ce qu'il eût purifié le Sanctuaire, puis il choisit des prêtres sans souillure et zélés pour la Loi, qui purifièrent le Sanctuaire et reléguèrent en un lieu impur les pierres de souillure. On se demanda ce qu'on devait faire de l'autel des holocaustes, qui avait été profané, et on eut la bonne idée de le démolir, de peur qu'il ne devienne pour eux un objet de honte, puisque les païens l'avaient souillé. Ils le démolirent et déposèrent les pierres sur la montagne de la Demeure, en un lieu convenable, en attendant la venue d'un prophète qui se prononcerait à leur sujet.

L'Autel est le lieu où DIEU s'incarne dans les Espèces ou plutôt maintenant, devrait s'incarner, dans l'Eucharistie à chaque célébration de la sainte Messe, c'est sa Table pour chaque Cène. Il ne peut être profané ainsi et réutilisé ensuite ! L'Autel n'est pas un plan de travail de cuisine ni une table à langer pas plus qu'une poubelle !
L'Autel pour le Saint Sacrifice de la Messe, autre Calvaire, doit être construit dans la beauté de l'Art Sacré, placé dans l'axe de la nef et comporter tout ce qui est nécessaire au Sacrifice (Tabernacle, etc...) et être surmonté d'un grand Crucifix ou faire face à un grand Crucifix vers lequel le Prêtre est tourné pour la sainte Liturgie.
Aussi quelle surprise effrayante, lorsqu'on aperçoit pour la première fois le "maître-autel" ? de la Cathédrale Notre-Dame de Paris !!! C'est à faire peur ! De suite, on le pense créé pour le culte des Baals ! Mais pour les messes à l'envers et les "eucharisties" dégénérées, c'est certainement compatible. Quelle horreur, quelle honte !

Et bien sûr la Maison de DIEU n'étant bâtie que pour la Gloire de DIEU, Sa Louange et le Sacrifice de la Sainte Messe, l'Eucharistie, les Hosties, ne peuvent être gardées que dans le Tabernacle trônant sur l'Autel principal et nulle part ailleurs ! Tout autre emplacement, en période de paix, est une grande offense faite au Sang....

Celui qui se trouve dans le Tabernacle par Son Amour et pour Se donner de Corps et de Sang pendant le Très Saint Sacrifice de la sainte Liturgie (quand tout est respecté), ne peut trôner qu'à la plus glorieuse et seule place réservée pour Lui dans Sa Maison, c'est-à-dire sur l'Autel principal utilisé et nulle part ailleurs !
Se débarrasser du Tabernacle, l'éloigner pour ne pas "gêner" la nouvelle messe ordinaire à l'envers, n'est pas une irrévérence, une erreur ou une ineptie, non, c'est une monstruosité diabolique !

De même nos églises "modernes" ne sont même plus installées pour que les agenouillements soient possibles ! Tous les prie-Dieu et rebords d'agenouillement ont été soigneusement retirés pour être certain que personne ne puisse se recueillir et respecter le Corps et le Sang ainsi que DIEU le demande et le mérite ! Et la Table de Communion n'est plus utilisée ou est inexistante ! Le démon est très puissant actuellement dans notre pauvre Église, qui, s'il ne restait un noyaux respectant la tradition mûrement élaborée au fil des siècles, serait déjà morte à DIEU.... DIEU merci, elle ne peut mourir.

En juin 2002, de nouveau, des personnes, des "sans-papiers" pour la plupart toujours non-chrétiens, sont carrément "invitées" par l'Église et hébergées à l'église du "Sacré Cœur" de Ste Geneviève des Bois, près de Paris, au nom de la "dignité de l'homme" (surtout pas celle de DIEU !), où ils sont hébergés et regardent les matchs de football de la coupe du monde sur un téléviseur, au pied de la statue de la Sainte VIERGE, ce qui a fait ironiser devant toute la France un présentateur du journal télévisé, qui a dit que la Sainte Vierge pouvait suivre les matchs en direct... ! J'ajoute que peut-être le SEIGNEUR aussi, ensanglanté et agonisant atrocement sur sa Croix et malgré Sa couronne d'épines qui le faisait terriblement souffrir et l'empêchait de placer sa tête pour avoir moins mal, et l'eau de l'œdème des poumons qui l'empêchait de respirer et l'obligeait à pousser sur les clous de ses pieds, aura-t-il pu tout de même suivre le déroulement du match aussi ?
Quand je dis que les marchands du Temple étaient des saints à coté de nous... ! L'offense à DIEU, la honte ! Je n'ose imaginer le silence religieux et le recueillement dans la prière au moment d'un but....L'horreur indescriptible !Les "dieux du stade" et l'idolâtrie de la télévision glorifiés dans la maison de DIEU ! Une espèce de liturgie effroyable à la gloire du démon. Le TRÈS-HAUT chassé ignoblement de Sa maison.....
C'est cela l'évangélisation ? C'est cela semer la Parole de DIEU pour le Salut du plus grand nombre pour qu'Il moissonne ? Et, je me répète encore, même les marchands du Temple qui ont mis très en colère le SEIGNEUR n'auraient pas eu la honte de faire cela dans la cour du temple, jamais il ne se seraient livré à de tels agissements, et en plus, à l'intérieur, près du Saint des Saints ! Imaginez alors la colère de notre SEIGNEUR à ce moment ! Il aurait de nouveau pris un fouet, aurait renversé téléviseur et autres objets et aurait chassé tout le monde en criant Sa grande colère et Son extrême indignation.....! Et la dignité de DIEU ? .....Le Christ (donc la Trinité qui est la Plénitude de DIEU) et la Ste Vierge humiliés ainsi devant toute une nation avec la bénédiction et à la demande du Clergé ; mais comment est-il possible d'offenser DIEU à ce point là ? Cela semble bien d'origine démoniaque, pourtant on y "baptise" peut-être malgré tout encore en faisant prononcer, on se demande bien pourquoi ? "Je renonce à Satan et à ses œuvres". Mais pendant ces évènements c'est le démon qui exultait dans cette église ! Alors, le SEIGNEUR, en colère ou béat d'admiration devant les "progrès" en deux mille ans, depuis la Passion, de Son Église, de Son Corps Mystique ? On comprend, on demanderait même, la punition du Monde pour que tout cela cesse enfin et que DIEU soit enfin adoré et respecté....

Je précise que dans mes commentaires, qui peuvent sembler durs, je ne juge pas bien sûr, DIEU les a déjà tous jugés, je ne méprise pas, mais je souffre énormément de toutes ces horreurs à cause de mon amour pour Jésus. C'est le SEIGNEUR Lui-même qui m'impose ce travail d'avertissement auquel je ne puis me dérober (même si j'ai déjà essayé....).

Notre Seigneur Jésus a vu tout cela la nuit de Son arrestation dans Sa douloureuse et terrible Sueur de Sang et la Bienheureuse Anne Catherine Emmerich nous l'explique ainsi :
..... Il me fut dit que ces ennemis du Sauveur étaient ceux qui maltraitaient de différentes manières Jésus-Christ, présent réellement dans la Saint-Sacrement. Je reconnus parmi eux toutes les espèces de profanateurs de la divine Eucharistie. Je vis avec horreur tous ces outrages depuis la négligence, l'irrévérence, l'omission, jusqu'au mépris, à l'abus et au sacrilège le plus affreux ; depuis la déviation vers les idoles du monde, les ténèbres et la fausse science, le fanatisme, la haine , la persécution.
Je vis parmi ces hommes des aveugles qui ne voulaient pas voir la vérité , des paralytiques, des sourds, des muets qui ne voulaient jamais combattre avec le glaive de la parole , des enfants égarés à la suite des parents et des maîtres mondains et oublieux de Dieu, nourris de convoitises terrestres, enivres d'une vaine sagesse et dégoûtés des choses divines. Je vis avec épouvante que beaucoup de prêtres, quelques uns même se regardant comme pleins de foi et de piété, maltraitaient aussi Jésus dans le très saint Sacrement ; ils oubliaient et négligeaient le palais, le trône, le siège du Dieu vivant : à savoir l'église, l'autel, le tabernacle le calice, l'ostensoir, les vases, les ornements, en un mot tout ce qui sert à l'usage et à la parure de sa maison. Tout était abandonné, tout dépérissait dans la poussière et dans la saleté, et le culte divin était, sinon profané intérieurement, au moins déshonoré à l'extérieur
.... Je vis les faibles scandalisés, le sacrement profané, l'église abandonnée, les prêtres méprisés ; l'impureté et la négligence s'étendaient jusque sur les âmes des fidèles ; ils laissaient dans la saleté le tabernacle de leur cœur lorsque Jésus devait y descendre .... Je vis des serviteurs du démon employant la sainte Eucharistie aux mystères d'un effroyable culte infernal ..... A la fin je vis tous ceux qui s'étaient séparés de l'Église plongés dans l'incrédulité, la superstition, l'hérésie, la fausse philosophie mondaine, excités par le serpent qui s'agitait au milieu d'eux. Je vis le sang couler en larges gouttes sur le pâle visage du Sauveur ; ses cheveux étaient collés ensemble et dressés sur sa tête, sa barbe sanglante et en désordre comme si on eût voulu l'arracher .....

Quand les Autels et Sa Maison sont profanés, la colère du Très-Haut ne peut être qu'extrême et affermir son bras puissant sur le Monde ; méditer plus bas la citation du Prophète Malachie. Les mauvais exemples sont nombreux.... De même, dans certaines églises, il n'y a plus que la Croix nue, le Christ n'est même plus dessus, ou alors non-crucifié ! (dans une église de Seine Saint Denis, en France, la Croix est une espèce de grande gouttière, avec de grosses excroissances informes à chaque extrémité qui seraient m'a-t-on dit les quatre Evangélistes, et dans laquelle le Christ est allongé, les bras le long du corps ! Dans une autre de cette région j'ai pu voir pendant un mois à l'occasion d'une petite exposition photographique sur des enfants que l'on aidait en Asie, une belle photographie avantageuse d'une statue de Krishna exposée à 3 mètres de la statue poussiéreuse et sale du Christ !) La honte et la colère de DIEU sont maintenant sur toutes ces paroisses et seront sur celles qui l'offenseront.
Ézéchiel, 22, v. 23, 24a et 26 ...Il y eut une parole du SEIGNEUR pour moi : " Fils d'homme, dis à Jérusalem... Ses prêtres ont violé ma loi, profané mes choses saintes ; ils n'ont pas séparé le sacré du profane ; ils n'ont pas fait connaître la différence entre le pur et l'impur ; ils ont fermé les yeux sur mes sabbats et j'ai été profané au milieu d'eux... "

On comprend le terrible courroux du Père. Déjà, on ne peut qu'aspirer à la Jérusalem céleste, plus du tout à la terrestre où d'ailleurs les représentants de diverses Eglises chrétiennes en viennent même parfois physiquement aux mains, pour "surveiller" les Lieux Saints et où haine et sang colorent affreusement cette région que DIEU a maintenant abandonnée....

Il faut préciser le fait que DIEU n'est plus présent dans Sa Maison quand elle a été profanée et qu'Il en a été chassé comme expliqué ci-dessus et de nombreux lieux de culte ont été profanés et souillés..... DIEU n'est plus présent dans beaucoup de "Ses Maisons", même si le Christ nous a dit "Quand plusieurs seront réunis en mon Nom, je serai présent au milieu d'eux" On ne chasse pas DIEU ignoblement et impunément de chez lui ! Je ne sais même pas s'Il pourrait y revenir, peut-être par des Messes d'humiliation et de repentance, des cérémonies de purification, par de nombreuses neuvaines, pénitences et humiliations du Prêtre et de toute la Paroisse ?

Rappelons-nous la 14ème apparition de LOURDES : .....le mercredi 3 mars 1858.... D'après le commissaire de Police, 4000 personnes attendent ce matin-là la voyante qui arriva vers 6h45. Bernadette pria longuement. Mais elle se relève, les yeux pleins de larmes et s'écrie : "Elle ne m'est pas apparue..." Plus tard dans la matinée elle entend un appel intérieur de la Dame. Elle retourne à la Grotte et cette fois elle voit la Dame qui lui dit :
"Vous ne m'avez pas vue ce matin parce qu'il y avait des personnes venues ici pour voir la contenance que vous auriez en ma présence, et qui n'en étaient pas dignes, car, ayant passé la nuit à la Grotte, elles l'ont déshonorée."
Et que penser de toutes ces personnes irrespectueuses, incroyantes qui viennent à l'église uniquement lors de concerts (autorisés par l'Église....) parce que le lieu possède une bonne acoustique ! Quelle horreur.... Alors de nos jours DIEU n'est quasiment plus présent dans ses Maisons presque toutes déshonorées, même lors des liturgies pendant lesquelles "Il ne se donne plus, ou si peu...." c'est une dramatique vérité et tout le monde s'en fiche éperdument !

Philippiens, 2, v. 8 à 11 ....il s'est abaissé devenant obéissant jusqu'à la mort, à la mort sur une croix. C'est pourquoi Dieu l'a souverainement élevé et lui a conféré le Nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu'au nom de Jésus tout genou fléchisse, dans les cieux, sur la terre et sous la terre, et que toute langue confesse que le Seigneur c'est Jésus Christ, à la gloire de Dieu le Père ......Par conséquent tel doit être le comportement de l'Humanité entière et bien sûr notre comportement de catholiques lorsque nous pénétrons dans une église, lieu où le Saint Nom du CHRIST JÉSUS et du PÈRE sont prononcés, et devraient être loués et adorés. Mais en France tout cela est terminé depuis longtemps ! S'agenouiller ? Quelle bêtise ! Les "catholiques" ne le font même pas pour recevoir le Corps et le Sang du Sauveur !
C'est pour cela, entre autre, que DIEU nous dit maintenant "Je ne me donne plus ou si peu !" La situation est très, très grave....

1 Corinthiens, 2, v. 3 à 13 ....Je veux pourtant que vous sachiez ceci : le chef de tout homme, c'est le Christ ; le chef de la femme, c'est l'homme, le chef du Christ, c'est Dieu. Tout homme qui prie ou prophétise la tête couverte fait affront à son chef. Mais toute femme qui prie ou prophétise tête nue fait affront à son chef, car c'est exactement comme si elle était rasée. Si la femme ne porte pas de voile, qu'elle se fasse tondre ! Mais si c'est une honte pour une femme d'être tondue ou rasée, qu'elle porte un voile ! L'homme, lui, ne doit pas se voiler la tête : il est l'image et la gloire de Dieu ; mais la femme est la gloire de l'homme. Si la femme ne doit pas prier sans être voilée pour ne pas faire affront seulement à l'homme, alors l'affront à DIEU si elle ne le fait pas ! Effectivement, il y a quelques décennies, aucune femme ne pénétrait dans une église sans un voile sur les cheveux et l'on ne voyait jamais de chevelure féminine à la Messe..... De même aucun homme croyant ne peut prier DIEU la tête couverte par quoi que ce soit !

St Jean, 2, v. 13 à 17 .....La Pâque des Juifs était proche et Jésus monta à Jérusalem. Il trouva dans le temple les marchands de bœufs, de brebis et de colombes ainsi que les changeurs qui s'y étaient installés. Alors, s'étant fait un fouet avec des cordes, il les chassa tous du temple, et les brebis et les bœufs ; il dispersa la monnaie des changeurs, renversa leurs tables ; et il dit aux marchands de colombes : " Otez tout cela d'ici et ne faites pas de la maison de mon Père une maison de trafic. " Ses disciples se souvinrent qu'il est écrit : " l'amour de ta maison fera mon tourment".

St Matthieu, 15, v. 7 à 9 "...Hypocrites ! Esaïe a bien prophétisé à votre sujet, quand il dit : Ce peuple m'honore des lèvres, mais son cœur est loin de moi. C'est en vain qu'ils me rendent un culte, car les doctrines qu'ils enseignent ne sont que préceptes d'hommes." C'est actuellement le cas à cause de l'irrespect dans Sa maison et de la liturgie moderne dévoyée, notamment en ce qui concerne l'Eucharistie. De nos jours, c'est très souvent en vain que nous rendons un culte à DIEU dans Ses maisons où Il n'est plus !

21, v. 1 ...Et Jésus leur dit : " Il est écrit : ma maison est une maison de prière....."Malheureusement en France ce n'est plus le cas depuis longtemps, ce n'est qu'un lieu de rencontre, de partage, de fête et de concerts publics..... DIEU n'est plus dans ces bâtisses vides du divin sens du Sacré !

Jérémie, 7, v. 1 à 3 .....La Parole qui s'adressa à Jérémie de la part du SEIGNEUR : "Tiens-toi à la porte de la Maison du SEIGNEUR pour y clamer cette parole : Ecoutez la parole du SEIGNEUR, vous tous Judéens qui entrez par ces portes pour vous prosterner devant le SEIGNEUR. Ainsi parle le SEIGNEUR le Tout-Puissant, de Dieu d'Israël : Améliorez votre conduite, votre manière d'agir, pour que je puisse habiter avec vous en ce lieu. " (on entre donc dans la maison du Seigneur en disciple et pour s'y prosterner si l'on veut que DIEU y demeure....)

Malachie, 1, v. 6 et 7 " ....Un fils honore son père, un serviteur son maître. Or, si je suis Père, où est l'honneur qui me revient ? Et si je suis Maître, où est le respect qui m'est dû ? vous déclare le Tout-Puissant, à vous les prêtres qui méprisez mon nom. Et vous dites : " en quoi avons-nous méprisé ton nom ? " En apportant sur mon autel un aliment impur. Et vous dites : " en quoi t'avons-nous rendu impur ? ". En affirmant : " la table du Seigneur est sans importance ! " Cette parole , très ancienne, concernait les offrandes sur l'autel, les animaux choisis n'étant pas les plus purs.... alors des détritus et des excréments ! ou la télévision et le football ou des danseuses lascives dans la rave-party d'une foule gesticulante ! L'horreur ! Alors, le SEIGNEUR, en colère ou béat d'admiration devant nos "progrès" en deux mille ans ? Sa colère va maintenant frapper le Monde, à hauteur de nos offenses, c'est-à-dire jusqu'à sa destruction...

Psaume 5 .....Tu n'es pas un Dieu ami du mal ; le méchant n'est pas reçu chez toi, l'insolent ne se présente pas devant tes yeux. Tu détestes tous les malfaisants, tu fais périr les menteurs, l'homme fourbe et sanguinaire, le Seigneur l'exècre..... Mais moi, grâce à ta fidélité, j'entre dans ta maison avec crainte et je me prosterne...... c'est terminé de nos jours en France, on entre "chez DIEU" comme dans un hall de gare !

Psaume 100 .... Reconnaissez que le Seigneur est Dieu. Il nous a faits et nous sommes à lui, son peuple et le troupeau de son pâturage. Entrez par ses portes en rendant grâce, dans ses parvis en le louant ; célébrez-le, bénissez son nom.....

Il me faut également citer une parole de DIEU en ce qui concerne le rite de la liturgie moderne égarée et la position des officiants et des fidèles dans Sa Maison. DIEU demande, donc ordonne, que tous soient tournés vers le Christ en Croix. Il a dit exactement : "Que tous soient tournés vers ma Gloire". Effectivement le Christ en Croix a glorifié le Père et a été glorifié par le Père. De plus, par exemple, pendant la messe, lors de la prière eucharistique, et pendant la consécration, presque tous les fidèles, lorsque le prêtre s'adresse au Tout-Puissant Lui présentant le Sacrifice de Son Fils, mais tourné vers eux, pensent qu'il s'adresse à eux ! Cette prière eucharistique est uniquement adressée au Père, au TRÈS-HAUT, à qui on rappelle les Paroles émouvantes de son Fils. Pensons à : "A Toi, DIEU, le Père Tout-Puissant", "en Te rendant grâce", etc... Même si cette prière nous rappelle la Cène du Jeudi Saint et nous y fait participer, l'Officiant s'adresse au Père, uniquement au Père ; il ne peut donc pas être tourné vers les fidèles, le dos au Christ en Croix ! Horreur et damnation !


Visitez impérativement s'il vous plaît la page de ce lien où un Prêtre Catholique explique très bien les différences entre la Liturgie Catholique et la liturgie moderne sacrilège et non pas simplement de "mauvais goût" comme certains pensent. Vous pouvez également télécharger directement le texte de cette page en format Word ici  Lire également cet article de Paul Claudel


Car le Prêtre (...ou l'Evêque) moderne a pris la place de DIEU dans la nouvelle liturgie sacrilège, il n'est plus serviteur du TOUT-PUISSANT dans le Saint Sacrifice non-sanglant renouvelé de Son Fils, agenouillé souvent et humble devant le Tabernacle surmonté du Crucifié, mais, tourné vers le peuple, ordonnateur, animateur d'une sorte de "cérémonie-réunion amicale-spectacle", qu'il préside et ne célèbre plus, dans laquelle il trône au milieu des "participants"... 
La Messe face au Peuple, après avoir déplacé ou retourné les Autels (çà veut tout dire ! seul le Démon pouvait vouloir cela !) et quant encore ils n'ont pas été remplacés par une vulgaire table, et après s'être débarrassé des Tabernacles remisés n'importe où, devient offrande au peuple et non plus à DIEU le Père par le Fils.
Le Prêtre anime son spectacle face au peuple, le dos tourné irreligieusement au Christ en Croix au centre de l'abside. Ces messes sacrilèges ne peuvent que plaire au Démon qui les a initiées et ont chassé DIEU de nos églises.
Les fidèles ne sont plus orientés vers DIEU mais vers le Prêtre, qui, lui, officie par rapport à eux et non à DIEU. C'est réellement la messe à l'envers.
Les Prêtres progressistes veulent plaire maintenant aux fidèles tièdes et égarés par le monde et le Démon, répondre à leur attente, exciter leur attention de spectateurs, et il n'est plus nécessaire d'honorer DIEU dans le Mystère de Sa Passion.
Quant à recevoir le Corps et le Sang debout et dans les mains et non pas agenouillé très humblement et plein de compassion, à jeun et bien préparé, l'offense est à son comble... La gangrène a gagné toute l'Eglise maintenant et son corps en est très profondément vicié.



C'est un grand malheur, dont très peu de catholiques ressentent l'extrême gravité, que toutes ces offenses continuelles relatées tout au long de cette page et tout ceci porte un nom, même plusieurs : Blasphèmes, Apostasie, Reniement au Christ et à la Parole, Mépris de la Passion, Rejet de la Foi, Refus de l'évangélisation, Perte des âmes... l'Église catholique y contribue donc, et pas qu'un peu ! Bref, l'horreur et le courroux de DIEU... la colère de DIEU va peser sur nous maintenant de plus en plus fortement et se terminer par la destruction de notre Monde.... DIEU a besoin d'Apôtres et de Disciples, pas de Judas Iscariote, ni de mous, de tièdes, de mondains, de pseudo-catholiques ; après la Passion tous les tièdes sont une offense et une horreur à DIEU ! Lui n'a pas été mou et tiède pour nous ! Mais notre Clergé en France ne le sait pas puisqu'il s'est élevé avec une incompréhensible virulence et horreur contre le film de Mel Gibson "la Passion du CHRIST" !

Depuis deux mille ans nous vivons dans l'ère de la Passion, et tous autant que nous sommes ici-bas, nous naissons avec une dette énorme envers DIEU le Père ! Il nous faut, tout au long de notre vie, la "rembourser" par un amour sans faille au Corps et au Sang du SEIGNEUR Son Fils, le Verbe. Ce sera notre preuve d'amour à DIEU.

Et je rappelle un passage de la page Sommaire

Deux mille ans après la Passion, une grande partie de l'Humanité est devenue une abomination aux yeux de DIEU et le Monde un cloaque d'impureté, un désert spirituel, une montagne d'indifférence, d'ingratitude et d'irrespect à DIEU dans Sa Plénitude, dans Sa Passion et Son Sang. Les vapeurs délétères de l'ingratitude de l'homme et de l'irrespect envers DIEU et la puanteur de la Terre se sont élevées jusqu'à son trône. La colère de DIEU est si forte que le TRÈS-HAUT va maintenant précipiter les évènements qui doivent arriver selon sa Justice.... Notre Monde est maintenant condamné, il sera détruit.... Commençons à porter le deuil de toutes les personnes qui vont disparaître dans toutes ces catastrophes que nous avons appelées par nos dérèglements et qui vont nous frapper maintenant....


Loué soit Jésus-Christ
Verbe et Rédempteur, Alpha et Oméga
Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie
personne ne va au Père sinon par Moi

Tout est dit ! C'est très simple, clair et précis !
Et l'unique Vérité en JESUS-CHRIST n'est pas intolérance !!!
Elle est Vérité, Amour et Charité pour le salut des âmes du plus grand nombre !

Si la MISÉRICORDE de DIEU est toujours accordée aux âmes sincèrement repentantes, soumises, respectueuses et aimantes, puisque DIEU est Amour, Pardon, Miséricorde mais aussi Justice, le temps de cette Miséricorde et de la Patience divines sur la planète Terre et les nations, lui, est bien terminé......

N'oublions pas non plus que, même si le pardon des péchés nous a été accordé, la justification des péchés, surtout des plus graves, elle, reste toujours à assumer du fait de la réparation due à l'Amour de DIEU dans Sa Justice parfaite, Amour assumé et glorifié jusqu'au  Sang dans la terrible Passion de la Nouvelle Alliance, Amour offensé et surtout blessé par nos fautes.

Le SEIGNEUR demande instamment de prier pour les âmes de tous ceux qui meurent chaque jour et vont mourir dans toutes les catastrophes,  fléaux et grands fléaux qui vont frapper maintenant de plus en plus la planète et les nations....

Ce n'est plus la planète qu'il nous faut sauver maintenant,
mais les âmes !

Nous sommes entrés maintenant dans la troisième période :

1:  CRÉATION

2:  PASSION de DIEU le Fils et Nouvelle et dernière Alliance avec les Hommes

3:  PUNITION de l'Humanité de plus en plus rebelle et ingrate

En 2007, le SEIGNEUR nous dit :
 "Si vous saviez comme les péchés de l'Église sont grands..."

"Je ne Me donne plus  .....ou si peu "

"Combien ne Me reçoivent pas ou croient Me recevoir...."

C'est malheureusement très facile à comprendre en effet, une grande victoire du malin et des forces du Mal, Vatican 2 et ses suites sataniques, ayant fait se retourner les Autels réservés au Culte Divin, les transformant au passage en simples tables ou en pseudo-autels très ordinaires, voire carrément laids, et se débarrassant de "ce qui gênait", le Saint des Saints, le Tabernacle, l'Ecrin recelant DIEU en Son Corps et Son Sang.

Il n'y avait pas de lieu plus Sacré, c'est démoniaque !

DIEU, dans Son Tabernacle, a été chassé de "l'autel" utilisé par le célébrant, pour laisser place à cette nouvelle liturgie dévoyée, à l'envers, et de plus, en langues vernaculaires pour encore mieux séparer les Catholiques les uns des autres et briser cette pauvre Eglise ...

Comment DIEU pourrait-Il encore Se trouver dans les Tabernacles ? !

Comment pourrait-Il donc encore Se donner ? !

C'est une effroyable abomination, un cataclysme dans l'Eglise....


Il nous précise aussi, en ce qui concerne les Messes catholiques traditionnelles et modernes :
"J'ai formé l'Eglise tout au long des siècles pour arriver à cette Messe et ils l'ont foulée aux pieds, ils la déshonorent..."

Il faut donc en conclure que le Seigneur ne Se trouve plus que dans les Tabernacles trônant sur les Autels utilisés pour le Saint Sacrifice de la Messe Traditionnelle. Il peut alors encore Se donner.


En fin 2007, le PÈRE, très en colère, nous dit :
"La Terre où le Sang de Mon Fils n'est même pas respecté est maintenant MAUDITE !"


L'HUMANITÉ NE MÉRITE DONC PLUS SA PLANÈTE, MAUDITE PAR SON CRÉATEUR...

Et la malédiction de DIEU peut être effroyable ! Il a tout créé, Il peut tout détruire, y compris Ses créatures...
Les outrages à la Passion de DIEU le Fils ont rendu la colère de DIEU le Père implacable.
Oui, Il est lent à la colère, mais maintenant elle est bien là, n'en déplaise à beaucoup...!
La Terre ne va donc plus procéder des mêmes lois naturelles et surnaturelles qu'auparavant.
Sa situation est nouvelle et terrible !
La folie du monde, les aberrations de toutes sortes, la violence, le Mal, les persécutions, les fléaux vont croître jusqu'aux "nouveaux Cieux et nouvelle Terre".
Ensuite la vie sera beaucoup plus surnaturelle, simple et merveilleuse dans le total respect de l'Amour du DIEU unique, Trinitaire dans Sa Plénitude.
Le Mal, sous toutes ses formes, aura disparu.
Mais qui sera sauvé ? Combien seront sauvés ?


Il nous faut donc prier maintenant quotidiennement sans relâche pour la conversion de tous ceux qui rejettent et méprisent la Passion du CHRIST, le Verbe Créateur, la Lumière, le Chemin et la Vie, dans Son Amour pour nous. Prions pour tous les pécheurs et tous les non-chrétiens, particulièrement les musulmans....

En juin 2008, le SEIGNEUR nous dit :
"Les grands fléaux sont maintenant à la porte et ils vont entrer..."


En avril 2009 :
"Venez à Moi les bénis de Mon Père..."


En décembre 2010 :
"Quand les fléaux vont commencer, il faudra beaucoup, beaucoup prier..."

à rapprocher de St Marc, 13, v. 18 et 19 : "Priez pour que cela n'arrive pas en hiver. Car ces jours-là seront des jours de détresse comme il n'y en a pas eu de pareille depuis le commencement du monde que DIEU a créé jusque maintenant, et comme il n'y en aura plus."

Actuellement la Très Sainte Vierge est immensément triste devant l'égarement et la perte de beaucoup d'âmes,
et, en novembre 2008, Elle nous disait déjà :

"Si vous saviez combien d'âmes sont précipitées chaque jour en Enfer..."

Avec Elle, on ne peut donc tous qu'être des catholiques très tristes et compatissants car beaucoup d'âmes sont perdues, déjà jugées et condamnées.
Cela ne sert donc à rien de gémir pour le juste châtiment de notre planète maintenant maudite qui va être durement frappée, il nous faut prier et nous humilier, c'est tout...

Le 30 octobre 2009,  je me trouvais dans une Abbaye Bénédictine de France. A 7 h 00 je suis descendu dans la Crypte assister aux dix messes basses simultanées dans les dix chapelles latérales.
Devant la solennité, la sainteté et la beauté de la Liturgie traditionnelle, la grande ferveur et l'humilité des Officiants, l'amour et l'immense respect de l'Eucharistie, face au Tabernacle qui est le Saint des Saints, l'émotion a été telle que j'en ai pleuré. Alors le SEIGNEUR, très nettement, m'a dit :

"Tu vois, c'est à cause d'eux que j'ai retardé, mais maintenant le péché de la Terre est trop grand....."


Le 10 décembre 2011, alors que je visitais un grand parc d'attractions français :

"Je vais faire cesser tout cela.... Ils M'offensent et ils s'amusent !"

Sachons que DIEU ne reviendra pas sur Son Décret de la punition du Monde...


En fin avril 2013, DIEU nous dit :
"Tenez-vous prêts"

Les fléaux très justement mérités de la Grande Tribulation étant très proches, il faut tous nous y préparer dès maintenant, spirituellement, moralement et physiquement....
Tous ceux qui ironisent sur la "Crainte" de DIEU ou n'y croient pas, vont trembler devant le TOUT-PUISSANT.


Toujours en 2013, DIEU nous dit :
"Le démon donne maintenant toute sa puissance...
Résistez... Résistez..."


En fin mars 2015, DIEU nous dit :
"Le nombre des martyrs est atteint"

Ceci concerne évidemment l'Apocalypse de Saint Jean et les Sceaux. Le nombre de Martyrs Chrétiens de ces dernières années est en effet absolument effroyable, satanique et semble ne jamais finir.

Apocalypse, Cinquième Sceau...Quand il ouvrit le cinquième sceau, je vis sous l'autel les âmes de ceux qui avaient été immolés à cause de la parole de Dieu et du témoignage qu'ils avaient portés. Ils criaient d'une voix forte : "Jusques à quand, Maître saint et véritable, tarderas-tu à faire justice et à venger notre sang sur les habitants de la terre ?" Alors il leur fut donné à chacun une robe blanche et il leur fut dit de patienter encore un peu, jusqu'à ce que fût au complet le nombre de leurs compagnons de service et de leurs frères qui doivent être mis à mort comme eux.
La Communauté Céleste elle-même demande la punition du monde !

En 2015, nous sommes donc arrivés à l'aube du Sixième Sceau de l'Apocalypse de St Jean.
Les évènements vont s'aggraver très rapidement.

Apocalypse, Sixième Sceau ...Et je vis : quand il ouvrit le sixième sceau, il se fit un violent tremblement de terre. Le soleil devint noir comme une étoffe de crin et la lune entière comme du sang. Les étoiles du ciel tombèrent sur la terre, comme des fruits verts d'un figuier battu par la tempête. Le ciel se retira comme un livre qu'on roule, toutes les montagnes et les îles furent ébranlées, les rois de la terre, les grands, les chefs d'armée, les riches et les puissants, tous, esclaves et hommes libres, se cachèrent dans les cavernes et les rochers des montagnes. Ils disaient aux montagnes et aux rochers : " tombez sur nous et cachez-nous, loin de la face de celui qui siège sur le trône et loin de la colère de l'Agneau ! Car il est venu le grand jour de leur colère, et qui peut subsister ? " Lire aussi les Evangiles - St Luc, 21, v. 25 à 27- St Marc, 13, v. 14 à 27 - et Sagesse, 5, v. 15 à 23

En début juin 2015, la Très Sainte Vierge nous dit :
"Je ne peux plus retenir le bras de Mon Fils et la colère du Père va éclater..."


Le 24 août 2015, DIEU nous dit :
"Je vais reprendre une grande partie de l'Humanité qui ne mérite plus sa planète, cette planète que J'ai formée de Mes mains et que Je lui ai attribuée..."


Le 28 septembre 2015, la Très Sainte Vierge nous dit :
"Maintenant tout va aller très vite..."


Le 18 novembre 2015, la Très Sainte Vierge nous dit:
"La terre va changer..."


En décembre 2015, le SEIGNEUR nous dit :
"Tout ne peut être effacé que par la souffrance et Je suis le modèle même..."

Le 12 avril 2017, DIEU nous dit :
"Je vais agir violemment..."


Le 13 mai 2017, DIEU nous dit :
"La Tribulation est commencée..."

Et la Très Sainte Vierge nous précise que tout va s'accroître rapidement...
Il n'y a plus d'autre avertissement pour cette humanité rebelle et perdue...

Le 23 mai 2017, DIEU nous dit :
"Ma colère peut agir de bien des manières et les gens vont être désorientés..."


Que l'Honneur, le Respect et l'Amour dûs à DIEU, dans toute Sa plénitude, par les nations et les hommes, Lui soient rendus maintenant, ....de gré ou de force. La monstruosité des offenses faites au Tout-Puissant est si grande que le temps en est venu...


PSAUME 9

Les nations ont sombré dans la fosse qu'elles avaient creusée,
leur pied s'est pris au filet qu'elles avaient caché...
Debout,SEIGNEUR ! Que l'homme ne triomphe pas !
Que les nations soient jugées devant Ta Face !
SEIGNEUR, répands sur elles la terreur, et que les nations se reconnaissent mortelles.

Il est encore maintenant plus indispensable et urgent de prier chaque jour pour les âmes de toutes les personnes qui vont mourir dans les fléaux qui frappent et vont frapper notre planète maudite par le TOUT-PUISSANT et repentons-nous sincèrement et humblement pour le salut de notre âme.....

La Passion et le Sang du Fils ont éteint la grande colère de DIEU sur l'humanité il y a deux mille ans, mais, malgré ce Sacrifice Divin, les hommes, depuis, continuent leurs offenses et, depuis le XXe siècle, de plus en plus ouvertement et avec des moyens de plus en plus puissants, rapides et planétaires. Actuellement, avec les progrès techniques accroissant abominablement la dégénérescence spirituelle de l'Homme et la puissance du démon, devant les guerres que les nations mènent contre Lui, la colère du TOUT-PUISSANT est de nouveau à son comble.

Le Christ ne reviendra pas cette fois pour assumer un nouveau Sacrifice pour notre salut.

S'il y a nouveau sacrifice pour Lui, c'est, par obéissance au Père et comme cela nous a été annoncé, revenir en JUGE pour juger le monde et séparer les brebis des boucs, l'ivraie du bon grain, pour le bonheur ou le malheur, la récompense ou la punition des âmes (seule l'âme est importante et c'est elle qui ira au Paradis ou en Enfer).
Oui, nous allons payer nos fautes et boire la coupe jusqu'à la lie. Mais les âmes des amoureux de DIEU, de ceux qui L'aiment sincèrement et plus que tout dans la Plénitude de Sa Trinité, seront sauvées..... Ces élus peuvent redresser la tête et ne pas craindre...

Et n'oublions pas que la Miséricorde infinie de DIEU nous est toujours offerte ; il n'y a qu'à tendre la main du cœur et de l'âme pour la saisir par le Christ Jésus dans Sa Passion d'Amour de la Nouvelle Alliance, encore faut-il le faire....

Maudit es-tu, Satan, pour avoir tenté et entraîné tant d'hommes à leur perte !

Maudit es-tu, Satan, car tu es déjà vaincu et condamné par Notre SEIGNEUR, le CRUCIFIE !

Maudit es-tu, Satan, car ton royaume va disparaître !

Malheur à vous, forces des Ténèbres, malheur à vous, hordes de démons,

car votre heure est arrivée ! C'est l'étang de feu et de soufre qui vous attend !

Le texte très important de ce cadre est répété sur plusieurs pages du site afin que des lecteurs occasionnels ne visitant qu'une ou certaines autres pages, puissent en avoir connaissance également.

Rappel : Ce site catholique français a été créé sous la conduite impérative du SEIGNEUR à laquelle je n'ai pu me dérober, mis en place en avril 2002 et enrichi occasionnellement, toujours selon Sa volonté. Le site n'est pas conçu pour plaire et flatter comme c'est la coutume, ni pour faire peur ; il n'est pas un site du désespoir ni de la discorde mais une mise en garde en vue du salut, pour la gloire et l'amour de DIEU, selon Sa Parole..... Ce n'est pas une étude poussée mais une simple réflexion, une méditation, et surtout une ultime et suppliante mise en garde de DIEU afin de sauver le plus grand nombre d'âmes. Rien dans ce site ne doit vous éloigner de DIEU, mais vous en rapprocher, pendant qu'il en est encore temps, oui !


Lire aussi la page l'Eglise

haut de page