SITE CATHOLIQUE FRANÇAIS       drapeau FR

bannière

 

Accueil
Prières
mes Images
Parole de DIEU
Notre Dame de la Salette
Sommaire
le Dessin
Autres sites
Témoignage - la Mort
Anne Catherine Emmerich
Vous pouvez m'écrire
Plan du site
Toutes les pages de la Parole


AUTRES PAROLES DE DIEU (11)

Quelques paroles essentielles de Notre SEIGNEUR JÉSUS,
DIEU le Fils, le Messie, le Christ...
le seul Chemin, la Vie, la Vérité.




gloire et louange a Dieu seul

tout est de DIEU


Il est possible de se rendre directement aux Paroles plus bas en cliquant mais les textes qui suivent maintenant sont importants.

Nous vivons ici-bas dans le royaume visible et ténébreux des anges déchus, de Satan, du péché sous toutes ses formes faisant suite au péché originel, de la chair faible et non de l'esprit, de la non-paix, du bonheur quasi impossible, de la souffrance, de la perte des âmes qui rejettent la Vérité et la Lumière...

Seuls les Chrétiens possèdent la Vérité et le Salut pour la Vie éternelle d'où l'importance du prosélytisme et de l'enseignement, même parmi les loups comme nous a dit DIEU le Fils, le Verbe, le Sauveur, le Messie.

Nous devons donc mener obligatoirement un dur combat quotidien contre le Malin et ses forces démoniaques, de plus en plus puissantes et agissantes (méditer le Notre Père intime ici).

Ces puissances infernales ont déjà beaucoup affaibli l'Église Catholique, l'égarant dans le modernisme et les mœurs dégénérées du  monde ainsi que dans le "partage et la recherche de ce qui nous serait commun" avec les Religions non chrétiennes.

La tiédeur (découlant de ce qui vient d'être dit ci-dessus), cette horreur pour DIEU après la Passion effroyable librement consentie pour la Nouvelle Alliance, l'hésitation, le doute concernant l'unique Vérité révélée, la déliquescence de l'Église et de son Clergé dans la perte du Sacré et de la beauté respectueuse de la liturgie traditionnelle, ses continuelles compromissions et ses "recherches de la vérité" avec le monde et d'autres religions non chrétiennes, voire même avec des idéologies et des valeurs non chrétiennes, le non-respect du Corps et du Sang dans l'Eucharistie, sont autant d'abominations.....

La coupe des offenses a maintenant débordé, la patience de DIEU est éteinte et ne retient plus le bras de Sa colère.

Le chaos, la grande Tribulation et les fléaux arrivent....


Deux mille ans après la Passion, le CHRIST, DIEU le Fils, est haï, méprisé et volontairement rejeté par une très grande partie de l'Humanité. En plus, Il est très mal respecté par beaucoup de catholiques et de Ministres du Culte. C'est dramatique !

Depuis deux mille ans nous vivons dans l'ère de la Passion, et tous autant que nous sommes ici-bas, nous naissons avec une dette énorme envers DIEU le Père ! Il nous faut, tout au long de notre vie, la "rembourser" par un amour sans faille au Corps et au Sang du SEIGNEUR DIEU Son Fils, le Verbe. Ce sera notre preuve d'amour à DIEU.

Tout être humain sur terre peut donc recevoir le Salut éternel dans la Nouvelle Alliance et dans l'Amour de DIEU. Il doit faire un choix pour cela, le vouloir et le saisir ; la Vérité nous a tracé le Chemin qui mène à la Vie éternelle....

Mais si la Miséricorde de DIEU est toujours accordée aux âmes sincèrement repentantes, soumises et aimantes, le Temps de la Miséricorde et de la Patience divines sur le Monde et les nations, sur la planète, lui, est bien terminé....... Ce n'est plus la planète qu'il nous faut sauver aujourd'hui, mais les âmes !

"Vos pensées ne sont pas Mes pensées, vos chemins ne sont pas Mes chemins !"



Mon DIEU, pardon... pardon...

Dans Tes angoisses et Ta sueur de Sang, j'étais là..... Dans Ton arrestation violente, les coups, les liens, les crachats, les insultes, j'étais là.... Dans les accusations mensongères, le faux jugement, les fouets acérés de l'horrible flagellation, j'étais là.... Dans le bois de la Croix si lourd à porter, les chutes, les hurlements méchants de la foule, j'étais là.... Dans Ta Crucifixion, la chute de la Croix dans son trou au sol, le vinaigre, les quolibets ignobles, les souffrances de Ta Très Sainte Mère et Ton dernier râle, j'étais là ! J'étais là ! ....Oui, j'étais là, avec tous mes péchés, mes faiblesses, mes doutes, mes hésitations, mes chutes et mes trahisons... O mon DIEU chéri, pardon, pardon ! .....et chaque jour de ma vie je Te dis merci !

Changeons notre vie et aimons très fort Jésus-Christ, DIEU le Fils, pour ceux, innombrables, qui le persécutent, l'offensent et le blessent toujours plus, même dans l'Église Catholique. Si vous saviez ce qu'Il a besoin d'Amour Lui aussi et qu'on Lui dise sans cesse :

"JE T'AIME....."

Ô mon âme, réjouis-toi dans le SEIGNEUR, aime-Le, ne Le quitte pas des yeux......




Mais qui est JÉSUS-CHRIST, qui est la Vérité, le Chemin et la Vie ?

St Jean, I, v. 1 à 18 "...Au commencement était le Verbe (*) et le Verbe était tourné vers Dieu et le Verbe était Dieu.

Il était au commencement tourné vers Dieu. Tout fut par Lui, et rien de ce qui fut, ne fut sans Lui. En Lui était la vie et la vie était la lumière des hommes, et la lumière brille dans les ténèbres et les ténèbres (**) ne l'ont point comprise.

Il y eut un homme envoyé de Dieu : son nom était Jean (***). Il vint en témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous croient par lui. Il n'était pas la lumière, mais il devait rendre témoignage à la lumière.

Le Verbe était la vraie lumière, qui, en venant dans le monde, illumine tout homme. Il était dans le monde, et le monde fut par lui, et le monde ne l'a pas reconnu. Il est venu dans son propre bien et les siens ne l'ont pas accueilli. Mais à ceux qui l'ont reçu, à ceux qui croient en son nom, il a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu. Ceux-là ne sont pas nés du sang, ni d'un vouloir de chair, ni d'un vouloir d'homme, mais de Dieu.

Et le Verbe s'est fait chair et il a habité parmi nous et nous avons vu sa gloire, cette gloire que, Fils unique plein de grâce et de vérité, il tient du Père. Jean lui rend témoignage et proclame : "Voici celui dont j'ai dit : après moi vient un homme qui m'a devancé, parce que, avant moi, il était." De sa plénitude en effet, tout, nous avons reçu et grâce sur grâce. Si la loi fut donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus Christ.

Personne n'a jamais vu Dieu ; Dieu Fils unique, qui est dans le sein du Père, nous L'a dévoilé......"

Genèse, I  Le tout début de la Genèse commence ainsi :
Lorsque Dieu commença la création du ciel et de la terre, la terre était déserte et vide et la ténèbre à la surface de l'abîme ; le souffle de DIEU planait à la surface des eaux, et Dieu dit : "Que la lumière soit !" Et la lumière fut.....
Il est donc vraisemblable de penser que le Fils unique de DIEU, le VERBE, le SEIGNEUR fut engendré à ce moment pour la Création universelle, puisque le Symbole de Nicée-Constantinople (beaucoup plus respectueux que le simple Symbole des Apôtres) nous enseigne :
Je crois en un seul DIEU, le Père tout-Puissant, créateur du ciel et de la terre, de l'univers visible et invisible .
Je crois en un seul SEIGNEUR, Jésus-Christ, le Fils unique de DIEU, né du Père avant tous les siècles ;
Il est DIEU né de DIEU, lumière née de la lumière, vrai DIEU né du vrai DIEU, engendré et non pas créé, consubstantiel au Père et par Lui tout a été créé.....

Actes, 4, v. 12 "...Il n'y a aucun salut ailleurs qu'en Lui (Jésus) car aucun autre nom sous le ciel n'est offert aux hommes, qui soit nécessaire à notre salut."

Philippiens, 2, v. 8 à 10 ...il s'est abaissé, devenant obéissant jusqu'à la mort, à la mort sur une croix. C'est pourquoi DIEU l'a souverainement exalté et lui a conféré le Nom qui est au-dessus de tout nom (SEIGNEUR), afin qu'au Nom de JÉSUS tout genou fléchisse dans les Cieux, sur la Terre et aux Enfers....
Il est à noter que, s'il nous faut plier les genoux devant le Saint Nom de JESUS, la grande majorité de la minorité humaine qui communie régulièrement à la messe au Corps et au Sang dans le renouvellement du Saint Sacrifice (et non pas d'un simple repas avec du pain !), ose, horreur sans nom, le faire debout....! ...sous la direction de Prêtres et Evêques égarés !

(*) le Verbe est le CHRIST JÉSUS. Donc JESUS est la Parole de DIEU....
(**)
les ténèbres dans ce texte sont les hommes d'il y a deux mille ans, et, toujours actuellement, tous les non-Chrétiens et même les Chrétiens tièdes et de peu de Foi qui sont une horreur à DIEU.
(***) Le grand St Jean le Baptiste.
Certains, dans l'Église Catholique même, mais égarés et perdus (et ils sont très nombreux pour de nombreuses raisons...), nous "enseignent" que le CHRIST est le "médiateur entre DIEU et les hommes" ! Il ne peut pas être "entre DIEU et nous" puisqu'il est DIEU au sein de DIEU, DIEU le Fils ! Ces personnes qui n'ont pas la vraie Foi, pourraient la faire perdre aux autres....

"...Je suis le Chemin et la Vérité et la Vie. Personne ne va au Père si ce n'est par moi. Si vous me connaissiez vous connaîtriez aussi mon Père. Dès à présent vous le connaissez et vous l'avez vu..... Je suis avec vous depuis si longtemps, et cependant, Philippe, tu ne m'as pas reconnu ! Celui qui m'a vu a vu le Père. Pourquoi dis-tu : "Montre-nous le Père ?" St Jean, 14, v. 6 à 9

"...Qui n'est pas avec moi est contre moi et qui ne rassemble pas avec moi, disperse" St Matthieu, 12, v. 30

Et n'oublions pas Saint Paul dans son Epître aux Colossiens, I, v. 13 à 16 ....Il (le Père) nous a arrachés au pouvoir des ténèbres et nous a transférés dans le royaume du Fils de son amour, et en lui nous sommes délivrés, nos péchés sont pardonnés. Il est l'image du Dieu invisible, Premier-né avant toute créature, car en lui tout a été créé dans les cieux et sur la terre, les êtres visibles comme les invisibles, Trônes et Souverainetés, Autorités et Pouvoirs. Tout est créé par lui et pour lui....

Le Christ, évidemment, est beaucoup plus que la simple "image de DIEU" tel que nous le sommes, nous les créatures humaines, puisqu'Il est notre Créateur ! Il est le Créateur des créatures et Il était là avant que le monde fut....
Mais du fait de Son Incarnation dans notre chair pour Se rapprocher de nous et partager notre condition, nous devons nous efforcer d'être à Son Image d'Homme, tous frères en Son Amour dans Sa Passion pour nous, prendre notre croix sous Son joug et Le suivre.
Nul ne va au Père sans Lui et nous n'aurions alors jamais accès à DIEU dans Sa Plénitude. Et comme Il est aussi Esprit, Il est Plénitude de DIEU.

 
Il est DIEU qui se montre enfin dans Son Fils engendré et non pas créé, consubstantiel de Lui-même et non pas de "même nature". Il s'agit du Verbe qui était là avant que le monde fût et qui a tout créé ! (le CREDO)

En ce qui concerne la famille du CHRIST Jésus, il est véridique que notre SEIGNEUR était le seul enfant de la Vierge Marie et qu'il ne faisait pas partie d'une fratrie.
Si St Matthieu nous parle des frères et sœurs de Jésus, (13, v. 55 et 56), il faut savoir que le mot "cousin" n'existe pas dans les langues sémitiques et que les mots frères et sœurs sont employés couramment pour tous les proches parmi toute la famille. Et St Jean nous explique dans 19, v. 25, que la Vierge Marie, avait une sœur, Marie, femme de Clopas qui elle-même était mère.

DIEU le Fils, le Verbe, la Lumière et la Vie de tout homme, a pris chair de la Vierge Marie de façon tout à fait divine, surnaturelle et non pas bassement sexuelle.
Sa Nature Divine ne pouvait être rabaissée à ce point d'animalité, Sa Déité ne le permettait pas, bien évidemment ! Il ne pouvait s'incarner que divinement et par une Vierge consacrée et réservée par le Père depuis avant sa naissance ici-bas.

Alors, ne nous laissons pas égarer par les démolisseurs de l'Église Catholique.

image Passion

On comprend donc pourquoi le Christ nous a enseigné qu'Il est la Vie, la Vérité et le seul et unique Chemin. Point de salut en dehors de DIEU le Fils....

Voici maintenant quelques paroles du SEIGNEUR, très simples à comprendre pour nous tous, à la portée d'un enfant du catéchisme. Elles sont primordiales, même si certaines sont difficilement admises par beaucoup de Chrétiens tièdes, à la Foi vacillante ou même carrément disparue, et elles nous donne la compréhension du sens même de notre vie ici-bas. Elles mènent au Salut et doivent être méditées toute notre vie. Nos Prêtres sont là pour nous les rappeler constamment dans leur totalité et les méditer en vérité avec nous. Et n'oublions pas que si le SEIGNEUR s'est revêtu de notre humanité pour notre salut dans le Sang, Il ne s'est pas incarné comme nous, de la manière humaine, c'est-à-dire animale, que l'on nous vante tant de nos jours dans l'Église (lire la page pureté-chasteté), mais divinement dans la Pureté du Saint-Esprit et par l'Immaculée Conception de l'écrin réservé qui L'a porté...... Homme pour la Passion dans notre monde, Il est toujours resté DIEU..... Il ne s'est incarné que pour la Passion et à coté de la Crèche de Noël, nous devons déjà y placer le crucifix.

Et que personne ne pense ou dise, comme c'est la grande mode actuellement dans l'Église catholique quand quelque chose dérange, que les Paroles de cette page sont "sorties de leur contexte" ; elles sont Vérité, dans toute leur simplicité, telles qu'elles nous ont été données !

St Marc, 8, v. 38 "Car si quelqu'un a honte de moi et de mes paroles au milieu de cette génération adultère et pécheresse, le Fils de l'homme aussi aura honte de lui, quand il viendra dans la gloire de son Père avec les saints anges."

Le SEIGNEUR, DIEU au sein de DIEU, est la Nouvelle Alliance qui est l'accomplissement de l'Ancienne Alliance ; elle est la dernière et ultime Alliance de DIEU avec les hommes jusqu'au jour où DIEU le Fils reviendra et cette fois en Juge.... Commenceront alors pour beaucoup les pleurs et les grincements de dents.

A propos de la Parole de DIEU, écoutons ce qu'enseignait le St Curé d'Ars, le modèle des Prêtres, Saint Jean-Marie Vianney : "....Il est tout à fait impossible d'aimer Dieu et de lui plaire sans être nourri de la parole divine. Ce n'est pas peu de chose que la parole de Dieu ! "Allez et enseignez..." ; celui qui écoute la parole de Dieu avec un vrai désir d'en bénéficier est plus agréable à Dieu que celui qui le reçoit dans la sainte Communion. Je crois qu'une personne qui n'entend pas la parole de Dieu comme il faut, ne se sauvera pas. Notre Seigneur qui est la Vérité même, ne fait pas moins de cas de sa parole que de son corps....." La Parole Divine est bien notre principale nourriture et très nombreux seront ceux qui ne se sauveront pas.....




QUELQUES PAROLES IMPORTANTES DE NOTRE SEIGNEUR


En ce qui concerne les textes des Evangiles qui suivent sur cette page, il est dramatique de constater que certains, se disant Théologiens ou Exégètes catholiques, les dénaturent, les ridiculisent ou les méprisent sans vergogne, faisant perdre la Foi à beaucoup.
 
Lire le livre de
Mme Marie-Christine CERUTI-CENDRIER, Professeur titulaire en Théologie,
"Les Evangiles sont des reportages, n'en déplaise à certains"
, éditions Pierre TEQUI, 1997.
Ce livre explique parfaitement et démontre les manipulations employées, les ruses et mensonges utilisés pour fausser les Evangiles, changer les époques, effacer les personnages et témoins des faits,  dénaturant totalement la Vérité et l'enseignement du Sauveur. C'est démoniaque !


Méditons et entendons bien les paroles de Vérité de Notre SEIGNEUR car Il nous a dit : 

St Jean, 8, v. 43 et 44 " ....Pourquoi ne comprenez-vous pas mon langage ? Parce que vous n'êtes pas capable d'écouter ma parole. Votre père, c'est le diable, et vous avez la volonté de réaliser les désirs de votre père. Dès le commencement il s'est attaché à faire mourir l'homme ; il ne s'est pas tenu dans la vérité parce qu'il n'y a pas en lui de vérité. Lorsqu'il profère le mensonge, il puise dans son propre bien parce qu'il est menteur et père du mensonge...." 

Jésus à Sainte Thérèse de Jésus d'Avila "....Tout le mal qui arrive en ce monde vient de ce qu'on ne connaît pas clairement les vérités de l'Ecriture dont cependant le moindre point ne manquera pas de s'accomplir."

Il est à noter que très peu, voir aucune des Paroles du SEIGNEUR qui suivent ci-après, ne sont commentées dans les homélies actuelles ou les enseignements. Elles sont souvent systématiquement et délibérement omises, et, lorsqu'elles sont "malgré tout" citées, quasiment jamais commentées. Il faut laisser les pauvres catholiques béats dans leur naïve tiédeur ! Bien sûr beaucoup auront à en répondre au Tribunal de DIEU et de premiers seront derniers...


"...Moi et le Père nous sommes UN." St Jean, 10, v. 30
Le Père et le Fils ne font qu' UN. Cela ne veut pas dire comme on nous l'enseigne souvent faussement aujourd'hui, que le Père et le Fils sont semblables, d'une même nature et très proches l'un de l'autre, qu'ils seraient en quelque sorte, par amour et affinités, "comme étant UN", un peu comme un couple humain très lié ! Que l'on cesse donc de nous parler souvent de DIEU comme étant uniquement le Père, et du Fils comme étant en quelque sorte au-dessous, une espèce de Prêtre, voire de Grand-Prêtre ou de Prophète. Jésus-Christ, DIEU le Fils, est DIEU au sein de DIEU, Verbe du Père et Il était là avant que le Monde ne soit créé...... Il est consubstantiel au Père, engendré et non pas créé. Il n'est donc pas "de même nature" que le Père et Il était là avant que le monde fut.  Et Il est l'ami fidèle de ceux qui l'aiment plus que tout, c'est merveilleux, n'est-ce pas ?


"...Je suis avec vous depuis si longtemps, et cependant, Philippe, tu ne m'as pas reconnu ! Celui qui m'a vu a vu le Père. Pourquoi dis-tu : "Montre-nous le Père ?" St Jean, 14, v 9
....Jésus est véritablement DIEU dans Sa Nouvelle Alliance avec nous.
Nous ne devons donc surtout pas placer sur le même plan les trois religions dites "Monothéistes". Seule, l'Église du Christ, mène au Salut de DIEU...... Seuls les Chrétiens peuvent être sauvés.... D'où la Mission principale et essentielle de l'Église selon le désir du SEIGNEUR : évangéliser, baptiser, former des disciples, ouvrir le chemin du Salut au cœur des hommes....

DIEU nous explique Sa Plénitude dans la Très Sainte Trinité dans son "Dialogue" avec Ste Catherine de Sienne, Dr de l'Église, ainsi :
"Tu vois donc bien que la Vérité (*) ne vous a pas trompés quand elle a dit : "Qui m'aimera sera une même chose avec moi" ; puisque, en suivant sa doctrine par sentiment d'amour, vous êtes unis à lui, et par cette union avec lui, vous êtes pareillement unis à moi, car nous ne faisons qu'un ; par le fait, je me manifeste moi-même à vous, puisque nous sommes une seule et même chose. C'est donc la Vérité même qu'a annoncée ma Vérité quand elle a dit : je me manifesterai à vous. En se manifestant, c'est moi qu'elle manifeste, et en me manifestant c'est elle qu'elle manifeste. Mais pourquoi mon Fils n'a-t-il point dit : je manifesterai le père ? Pour trois raisons particulières. La première, parce qu'il a voulu montrer que je ne suis séparé de lui, ni lui de moi. C'est pourquoi à saint Philippe qui lui demandait : "Fais-nous voir le Père et cela nous suffira", il répondit : "Qui me voit, voit le Père, et qui voit le Père, me voit." Il l'a pu dire parce qu'il est une même chose avec moi ; mais ce qu'il a, il le tient de moi et non moi de lui. Aussi dit-il aux Juifs : "Ma doctrine n'est pas de moi, mais de mon Père qui m'a envoyé." Car le Fils procède de moi et non moi de lui. Mais je n'en suis pas moins une même chose avec lui et lui avec moi......

(*) DIEU le Père, dans le "Dialogue", nomme aussi le CHRIST, DIEU le Fils : "Ma Vérité", "Le Verbe", "le Fils", "l'Eau Vive", "le Sang" et aussi "le Pont" puisqu'Il est le seul passage possible pour le salut entre Terre et Ciel ....ce que ne semble pas avoir vraiment compris l'Eglise Catholique actuelle pour qui humanisme, partage, tolérance universelle, voire carrément syncrétisme, l'emportent très largement sur évangélisation, annonce du Royaume, salut des âmes dans le Baptême et obéissance à DIEU dans la Plénitude de Sa Trinité !


...Sur quoi les juifs lui dirent : " Tu n'as même pas cinquante ans et tu as vu Abraham!" Jésus leur répondit : " En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu'Abraham fût, JE SUIS. " St Jean, 8, v. 57


...Jésus leur dit encore : "...Je m'en vais ; vous me chercherez mais vous mourrez dans votre péché. Là où je vais, vous ne pouvez aller...." et aussi : "Vous êtes d'en bas ; moi, je suis d'en haut ; vous êtes de ce monde, moi je ne suis pas ce monde. C'est pourquoi je vous ai dit que vous mourrez dans vos péchés. Si, en effet, vous ne croyez pas que JE SUIS, vous mourrez dans vos péchés. Ils dirent alors : Toi, qui es-tu ?" Jésus leur répondit : "Ce que je ne cesse de vous dire depuis le commencement. En ce qui vous concerne, j'ai beaucoup à dire et à juger...."  St Jean, 8, v. 21 à 26
"JE SUIS"
est le Nom de DIEU, Il s'est nommé ainsi à Moïse et on l'a traduit par "Yahwe" ou "Jéhovah", le Nom de DIEU par excellence. Ce Nom était tellement vénéré qu'il n'était prononcé que très rarement par le Grand Prêtre et a été remplacé couramment par "Adonaï".
Par conséquent tous ceux qui ne croient pas que JESUS, DIEU le Fils au sein de DIEU est "JE SUIS", Créateur de toutes choses dans la Plénitude du Père, mourront donc dans leurs péchés, ce qui veut dire ne seront pas sauvés !
Cela inclut bien sûr les Juifs à qui Il s'adressait déjà et tous les non-Chrétiens, et même semble-t-il, les Chrétiens tièdes, que le SEIGNEUR vomit de Sa bouche (telle l'Église de Laodicée)... Après la Passion, ceux qui Le connaissent et malgré cela restent ou deviennent tièdes, seront vomis par Lui devant le Père !
Dans l'Église Catholique moderne post-Vatican II, bien malade et qui n'évangélise plus, mais dialogue dans une extrême tolérance coupable envers tout ce qui regarde DIEU, on nous enseigne exactement le contraire !
Beaucoup de Clercs à tous niveaux, vont le payer très cher, les malheureux !


"...Tout pouvoir m'a été donné au ciel et sur la terre." St Matthieu, 28, v. 18
Le SEIGNEUR JÉSUS possède depuis toujours tous les pouvoirs de DIEU et c'est Lui qui jugera les hommes et bien sûr, la multitude qui le renie et qui devra bien Le reconnaître à ce moment là, mais trop tard.....
Et personne d'autre n'a jamais eu, sur terre, "tous les pouvoirs de DIEU".


"JE SUIS LE CHEMIN, LA VERITE ET LA VIE. Personne ne va au Père si ce n'est par Moi". St Jean, 14, v. 6
 

....Donc personne ne va à DIEU sans passer par la seule porte accessible, le CHRIST !
Pourtant l'Eglise Catholique elle-même, avec sa généreuse tolérance, voire admiration, pour toutes les philosophies et religions humaines, dans lesquelles elle semble se diluer d'ailleurs, ne semble plus y croire vraiment ! Elle n'est plus, la pauvre, qu'en recherche de partage et de dialogue dans la recherche de la vérité et des ressemblances communes ! Dramatique, horrible....

Et une multitude n'ira pas au Père, c'est-à-dire tous les non-croyants dans la Trinité (Plénitude de DIEU), c'est-à-dire tous les non-chrétiens et même les nombreux chrétiens tièdes (un très grand nombre) qui sont une horreur pour DIEU !
Ils connaîtront peut-être la vie dans l'Univers Invisible mais ne seront jamais près de DIEU et ce sera une souffrance terrible et éternelle (sans parler de l'Enfer dont on nous enseigne qu'il n'existerait pas....)

A rapprocher aussi de :

St Jean, 6, v. 64 et 65 "...Mais il en est parmi vous qui ne croient pas." En fait Jésus savait dès le début quels étaient ceux qui ne croyaient pas et qui était celui qui allait le livrer. Il ajouta : " C'est bien pourquoi je vous ai dit : " Personne ne peut venir à moi si cela ne lui est pas donné par le Père."
Pour venir au Père il nous faut obligatoirement passer par le Fils JESUS, mais, pour cela, c'est le Père Lui-même qui décide et choisit les élus. Difficile à croire dans l'Eglise moderne n'est-ce pas ? Pourtant c'est la vérité puisque c'est le Christ Lui-même, la Vérité, qui nous l'enseigne. C'est donc le Père qu'il nous faut prier pour la conversion des pécheurs et ceux-ci pourront alors être éventuellement conduits au SEIGNEUR.


"Connaissez et sachez bien que le Père est en moi comme je suis dans le Père." St Jean, 10, v. 38 b
Renier JÉSUS, c'est donc renier le Père, c'est-à-dire DIEU.

Depuis la nouvelle Alliance dans la Passion il n'y a donc qu'une unique religion au monde qui mène au Salut, sachant que le Fils et l'Esprit sont dans la Plénitude du Père. Et comment peut-on encore entendre de pauvres gens qui n'ont pas compris le sens de la Trinité demander pourquoi le Père ne faisait rien pendant que le Fils souffrait sa Passion ? Voir la page des images de religion avec le vitrail de la "Trinité Crucifiée"....


" ...Et si c'est par Béelzéboul que moi, je chasse les démons, vos disciples, par qui les chassent-ils ? Ils seront donc eux-mêmes vos juges. Mais si c'est par l'Esprit de Dieu que je chasse les démons, alors le Règne de Dieu vient de vous atteindre........ Qui n'est pas avec moi est contre moi, et qui ne rassemble pas avec moi disperse. Voilà pourquoi, je vous le déclare, tout péché, tout blasphème sera pardonné aux hommes, mais le blasphème contre l'Esprit ne sera pas pardonné. Et si quelqu'un dit une parole contre le Fils de l'homme, cela lui sera pardonné ; mais s'il parle contre l'Esprit Saint, cela ne lui sera pardonné ni en ce monde ni dans le monde à venir. " St Matthieu, 12, v. 27 à 32
Paroles terribles de Notre SEIGNEUR qui sont totalement ignorées ou dévoyées de nos jours. On comprend maintenant l'importance de l'Esprit Divin ! Il est la quintessence même de DIEU, Sa Puissance à l'œuvre..... On comprend aussi l'importance de nos paroles qui nous seront toutes rapportées et jugées après notre mort terrestre.

Donc, très important, à prendre tel quel et jamais prononcé dans l'Église catholique moderne dévoyée et très malade,
qui n'est pas avec le CHRIST, DIEU le Fils, est contre Lui, par conséquent contre DIEU le Père, contre DIEU dans toute Sa Plénitude....

C'est clair, net et précis. Cela concerne donc tous les non-chrétiens, les non-croyants, et chez les chrétiens, tous les tièdes aussi, c'est-à-dire tous ceux qui n'ont pas la Foi, la vraie, viscérale, chevillée au corps autant qu'à l'âme et au CHRIST. Le Seigneur vomit les tièdes !


....Puis il se tourna vers ses disciples et leur dit en particulier : "Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez ! Car je vous le déclare, beaucoup de prophètes, beaucoup de rois ont voulu voir ce que vous voyez et ne l'ont pas vu, entendre ce que vous entendez et ne l'ont pas entendu." St Luc, 10, v. 23 et 24
Actuellement nos très malheureux frères juifs sont donc toujours aveugles et sourds, reniant la Nouvelle Alliance et la Paix du Christ, de DIEU le Fils..... Et cessons enfin de placer à égalité les religions dites monothéistes ! Prions beaucoup pour nos frères non-chrétiens....


"...Le Père aime le Fils et il a tout remis en sa main. Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui n'obéit pas au Fils ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui... ". St Jean, 3, v. 36
Suite à la Passion du SEIGNEUR et à son sacrifice effroyable pour nos péchés, la colère du Père s'exerce sur celui qui a rejeté le Fils. Ce n'est que Justice, et c'est très simple à comprendre, même pour les enfants du catéchisme à qui c'est certainement inculqué.... Et que l'on cesse de nous rabâcher faussement que la colère de DIEU est une hérésie...


.....Arrivés au lieu dit "le Crâne", ils l'y crucifièrent ainsi que les deux malfaiteurs, l'un à droite et l'autre à gauche. Jésus disait : "Père pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu'ils font." St Luc, 23, v. 33 et 34
C'était vrai à ce moment là pour les soldats romains qui ne connaissaient pas JÉSUS, mais plus de nos jours après la Résurrection et l'annonce de l'Évangile sur toute la Terre !
Après des siècles de Chrétienté et d'évangélisation, le SEIGNEUR ne dira plus cela, car tous, ils offensent DIEU et luttent contre Lui en toute connaissance de cause.
Ils savent....! La colère du Père est maintenant extrême.....


"...Je suis la vraie vigne et mon Père est le vigneron. Tout sarment qui, en moi, ne porte pas de fruit, il l'enlève, et tout sarment qui porte du fruit, il l'émonde, afin qu'il en porte davantage encore. " St Jean, 15, v. 1 et 2
L'émondage est l'ensemble des épreuves que le Seigneur nous envoie pour notre amélioration et notre élévation. Notons qu'un "sarment en CHRIST" est un chrétien "en CHRIST" ou quelqu'un qui croit l'être.... Donc un mauvais chrétien, un tiède, un irrespectueux est ôte par le Père et détaché du Christ !

v. 6 " ....Si quelqu'un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors comme le sarment, il se dessèche, puis on les ramasse, on les jette au feu et ils brûlent... " sans commentaire !



"...Ils l'interrogèrent : "Qui est cet homme qui t'a dit : "Prends ton grabat et marche" ? Mais celui qui avait été guéri ne savait pas qui c'était, car Jésus s'était éloigné de la foule qui se trouvait en ce lieu. Plus tard Jésus le retrouve dans le Temple et lui dit : "Te voilà guéri : ne pèche plus de peur qu'il ne t'arrive pire encore !" St Jean, 5, v. 12 à 14
Certains Prêtres pourtant semblent prendre à la légère le péché de leurs paroissiens, les invitant de temps en temps à "remettre l'ardoise à zéro" par une confession parce que le péché, ici-bas, semble plus ou moins normal dans la chair. Alors péchons sans cesse, DIEU est amour et miséricorde, lent à la colère, etc, etc... ! Pourtant les Paroles du SEIGNEUR ici sont impératives et devrait plutôt, malgré la joie d'être pardonné, nous faire froid dans le dos en sortant de confession !

"....Si je n'étais pas venu, si je ne leur avais pas adressé la parole, ils n'auraient pas de péché ; mais à présent leur péché est sans excuse. Celui qui me hait, hait aussi mon Père. Si je n'avais pas fait au milieu d'eux ces œuvres que nul autre n'a faites, ils n'auraient pas de péché ; mais à présent qu'ils les ont vues, ils continuent à nous haïr et Moi et mon Père......" St Jean, 15, v. 22 à 24
Tous ceux qui rejettent le Christ, le Messie, Jésus, rejettent donc DIEU le Père....

Nier la Déité de Jésus, dans Ses paroles et Ses œuvres par l'Esprit est donc le péché contre l'Esprit Saint qui n'est et ne sera jamais pardonné, ni en ce monde ni en l'autre !
Que l'Église cesse donc de "comparer" les religions dites "monothéistes" en leur donnant quasiment la même vérité ! Et si nos racines sont judéo-chrétiennes, le salut éternel, lui, est uniquement Chrétien dans la Nouvelle Alliance. Prions avec amour et compassion pour tous les malheureux non-chrétiens......
St Matthieu, 11, v. 11 à 15


"....En vérité, je vous le déclare, parmi ceux qui sont nés d'une femme, il ne s'en est pas levé de plus grand que Jean le Baptiste ; et cependant le plus petit dans le Royaume des cieux est plus grand que lui. Depuis les jours de Jean le Baptiste jusqu'à présent, le Royaume des cieux est assailli avec violence ; ce sont des violents qui l'arrachent. Tous les prophètes en effet, ainsi que la Loi, ont prophétisé jusqu'à Jean. C'est lui, si vous voulez bien comprendre, l'Elie qui doit revenir. Celui qui a des oreilles, qu'il entende." St Matthieu, 11, v. 11 à 15
....Au Ciel, tout près de DIEU, il nous faut être plus grand que Saint Jean le Baptiste si nous voulons y parvenir....! Pourtant sans cesse il jeûnait, baptisait, évangélisait et annonçait le "Christ du seul Salut" aux peuples et autres religions, moralisait et vilipendait tous, même les rois, et ce, jusqu'au martyre.... L'exact opposé de l'évangélisation catholique silencieuse malsaine et de la tiédeur actuelles et honteuses. On comprend pourquoi Notre SEIGNEUR nous a annoncé que peu seraient sauvés..... Heureusement, nous a-t-Il dit, " il y a beaucoup de demeures dans la Maison de mon Père", oui, mais elles sont de plus en plus éloignées selon les mérites de "ceux qui seront sauvés"..... Alors nous avons tous beaucoup de chemin à parcourir !
Notons que l'Ancien Testament, c'est-à-dire l'Ancienne Alliance, s'accomplit exactement jusqu'à St Jean-Baptiste, c'est précis. A ce moment est annoncée la Nouvelle Alliance qui prend réellement vie dans le Sang de la Passion.


"...J'ai manifesté ton nom aux hommes que tu as tirés du monde pour me les donner. Ils étaient à toi, tu mes les as donnés et ils ont observé ta parole ......Je prie pour eux ; je ne prie pas pour le monde, mais pour ceux que tu m'as donnés... " St Jean, 17, v. 6 à 9
...JÉSUS ne s'intéresse pas au monde, au contraire, mais à ceux qui, sortis du monde, l'aiment plus que tout et lui obéissent. Ici Il parle des Apôtres et Disciples que le Père a conduits à Lui, c'est-à-dire d'un petit nombre. Bien sûr Notre Seigneur parle aussi de ceux qui, dans les siècles futurs Lui seront donnés par le Père.


"...Je vous le dis à vous mes amis ; Ne craignez pas ceux qui tuent le corps, et qui, après cela, ne peuvent rien faire de plus. Je vais vous montrer qui vous devez craindre : craignez celui qui, après avoir tué, a le pouvoir de jeter dans la géhenne. Oui je vous le déclare, c'est celui-là que vous devez craindre." St Luc, 12, v. 4 et 5
Et de faux catholiques nous enseignent sans cesse en France que craindre DIEU est une ineptie, que DIEU donne la Vie et ne peut pas la reprendre ......!  Et le modernisme de l'Église les a tellement égarés qu'ils refusent toujours de le croire même lorsque l'on leur indique le texte ! Lire la page Témoignage-Mort.
A relier à St Matthieu, 10, v. 28 à 30 " Ne craignez pas ceux qui tuent le corps, mais ne peuvent tuer l'âme ; craignez bien plutôt celui qui peut faire périr âme et corps dans la géhenne. Est-ce que l'on ne vend pas deux moineaux pour un sous ? Pourtant pas un d'entre eux ne tombe à terre indépendamment de votre Père. Quant à vous, même vos cheveux sont tous comptés" Rien ne meure et ne tombe à terre sans la volonté du Père et même chacun de nos cheveux ! La maladie et la mort sont donc tributaires de la volonté divine, même si, depuis quelques décennies, l'on nous ment et nous enseigne constamment le contraire......


"Quel est le premier de tous les commandements ? " Jésus répondit : "Le premier c'est : "écoute Israël, le Seigneur notre Dieu est l'unique Seigneur ; tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée et de toute ta force. Voici le second : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n'y a pas d'autre commandement plus grand que ceux-là." St Marc, 12, v. 28 à 31
...Le premier des Commandements c'est d'aimer DIEU plus que tout et tous
et, en France, il n'est jamais enseigné ! Aimer son prochain, même si c'est notre devoir et un bonheur, n'est apparu qu'en second et il ne s'applique que par rapport à nous-même, pas à DIEU...... DIEU passe toujours avant et est toujours au-dessus (lire le texte qui suit).


"Si quelqu'un vient à moi sans me préférer à son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, ses sœurs et même à sa propre vie, il ne peut être mon disciple. Celui qui ne porte pas sa croix et ne marche pas à ma suite ne peut pas être mon disciple." St Luc, 14, v. 25 à 27

"Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n'est pas digne de moi ; celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n'est pas digne de moi. Qui ne prend pas sa croix et ne me suit pas, n'est pas digne de moi. " St Matthieu, 10, v. 37 et 38
.....Alors il semble rester bien peu de Disciples sur terre actuellement ! C'est la suite et la confirmation du Premier Commandement de l'Ancienne Alliance, DIEU entend être aimé avant et plus que tous et tout..... Evidemment cette parole du CHRIST ne veut pas dire qu'il ne faut pas aimer très fort nos proches, mais, lorsque se présente une situation particulière avec un choix, il nous faut toujours choisir DIEU avant. DIEU toujours premier servi !


"Pensez-vous que ce soit la paix que je sois venu mettre sur la terre ? Non, je vous le dis, mais plutôt la division. Car désormais, s'il y a cinq personnes dans une maison, elles seront divisées : trois contre deux et deux contre trois. On se divisera père contre fils et fils contre père, mère contre fille et fille contre mère, belle-mère contre belle-fille et belle-fille contre belle-mère. " St Luc, 12, v. 51 à 53
Le SEIGNEUR nous fait connaître qu'être à Lui peut être aussi, jusque dans notre famille, une croix à porter. Jésus place la Paix dans le cœur de ses "amis", de ceux qui L'aiment, et non dans le monde de Satan ! Ici-bas, hors le Cœur Sacré et l'Amour de Jésus, pas de paix possible en nous ! Quant à la paix entre nations à notre époque d'apostasie générale elle est tout simplement impossible ......!


"N'allez pas croire que je suis venu apporter la paix sur la terre ; je ne suis pas venu apporter la paix, mais bien le glaive. Oui, je suis venu séparer l'homme de son père, la fille de sa mère, la belle-fille de sa belle-mère : on aura pour ennemi les gens de sa maison.  St Matthieu, 10, v. 34 et 35


"Allez par le monde entier, proclamez l'Évangile à toutes les créatures. Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé, celui qui ne croira pas sera condamné..... St Marc, 16, v. 15
C'est la Mission de l'Église, et de son Clergé et bien sûr de tout chrétien. C'est le contraire de l'évangélisation silencieuse à la mode, de la tiédeur et de la compromission avec les Religions non-chrétiennes, une abomination pour DIEU.....
Pourtant l'Église actuelle nous enseigne que tout le monde (chrétiens ou non, bons et mauvais, etc...) sera de toute façon heureux au Ciel après la mort ! On va tous au Ciel comme on prendrait le métro ! Certains "missionnaires dits catholiques" osent même affirmer à des fidèles de religions non-chrétiennes que "de toute façon on se retrouvera tous heureux là-haut" ! Le reniement au CHRIST, le refus d'évangéliser et de sauver, l'horreur !


" ...Dieu en effet à tant aimé le monde qu'il a donné son Fils, son unique, pour que tout homme qui croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle." St Jean, 3, v. 16
Croire au Fils Jésus-Christ, le Messie, c'est croire en DIEU dans Sa Plénitude - c'est-à-dire en Sa Trinité - et c'est, toute notre vie, L'aimer très fort, chercher à Lui plaire, Le servir et continuellement compatir aux souffrances effroyables de Sa très douloureuse Passion. Tous ceux qui ne croiront pas en JÉSUS, le Christ, le Messie, DIEU au sein de DIEU, sont définitivement perdus et ne seront pas sauvés ; on voit l'importance de la conversion du plus grand nombre possible d'âmes.
Malheureusement l'Egtlise Catholique moderniste semble presque renier le CHRIST maintenant dans son pervers partage avec les autres religions non chrétiennes, presque une soumission ! Il n'y a qu'à se souvenir de certains missionnaires qui enseignent à d'autres peuples non Chrétiens (tout en pratiquant la charité laïque bien sûr), que toutes les religions mènent à DIEU et qu'on se retrouvera de toute façon tous là-haut ! et aussi de cette quasi apostasie en revoyant ceci.


" ...Le Père ne juge personne, il a remis tout jugement au Fils, afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. Celui qui n'honore pas le Fils, n'honore pas non plus le Père qui l'a envoyé. En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole et croit en Celui qui m'a envoyé, a la vie éternelle ; il ne vient pas en jugement, mais il est passé de la mort à la vie." St Jean, 5, v. 22 à 24
C'est donc bien le SEIGNEUR JESUS Lui-même qui sera notre Juge ! Nous passerons en jugement ou pas, selon notre amour et notre Foi en Lui.
Effectivement, qui ne croit pas en Lui n'aura donc pas la Vie.
Les religions non-chrétiennes dite "monothéistes" ne conduisent donc pas à DIEU mais au rejet de DIEU dans sa Nouvelle et dernière Alliance avec les hommes et donc au bannissement du Paradis, à l'Enfer.


"Tout pouvoir m'a été donné au ciel et sur la terre. Allez donc : de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, leur apprenant à garder tout ce que je vous ai prescrit. Et moi, je suis avec vous (les Disciples, ceux qui l'aiment plus que tout) tous les jours jusqu'à la fin des temps." St Matthieu, 28, v. 18 à 20
Comme ci-dessus en ce qui concerne l'absence d'évangélisation actuelle... De plus, évitons de nommer le CHRIST, de "Prophète" "Prêtre" ou même "Grand Prêtre" (dans ce dernier cas, et pour beaucoup, simplement à la manière d'un haut Dignitaire de l'Église, d'un Pape), pour Le rabaisser ou L'humilier, car aucune de ces (.....de Ses) créatures humaines n'a jamais possédé "tout pouvoir au ciel et sur la terre"....! D'ailleurs il nous est dit aussi que le Grand Prêtre doit offrir des dons et des sacrifices pour les péchés du monde mais aussi pour les siens propres et pour ses propres faiblesses.... Le CHRIST-ROI, même très rabaissé dans la lourdeur et la déchéance de notre chair, ne peut expier ce qui serait ses propres faiblesses qui conduisent au péché, ne serait-ce même qu'une seule fois, puisqu'Il est DIEU dans Sa Divinité, Sa Puissance, Sa Pureté et qu'Il est depuis toujours pur, parfait et sans péché......


"....Qui vous accueille (les disciples du Christ !) m'accueille moi-même, et qui m'accueille, accueille Celui qui m'a envoyé. Qui accueille un prophète en sa qualité de prophète recevra une récompense de prophète, et qui accueille un juste en sa qualité de juste recevra une récompense de juste. Quiconque donnera à boire, ne serait-ce qu'un verre d'eau fraîche, à l'un de ces petits en sa qualité de disciple, en vérité, je vous le déclare, il ne perdra pas sa récompense." St Matthieu, 10, v. 40 à 42

Quand Il nous parle d'accueil et donc de charité, JÉSUS nous demande d'accueillir principalement Ses amis les disciples, ceux qui L'aiment plus que tout .....Bien sûr on peut accueillir aussi ceux qui ne l'aiment pas, c'est-à-dire la multitude aujourd'hui, mais pour les conduire à Lui, ou au moins tout tenter, pas pour les laisser, c'est-à-dire les encourager, dans leur apostasie, leur rébellion et la perte de leur âme, comme on le fait systématiquement dans l'Église en France !


"...Entrez par la porte étroite. Large est la porte et spacieux le chemin qui mène à la perdition, et nombreux ceux qui s'y engagent ; combien étroite est la porte et resserré le chemin qui mène à la vie, et peu nombreux ceux qui le trouvent. " St Matthieu, 7, v. 13 et 14
.....Alors, tout le monde est déjà sauvé comme on nous le prêche continuellement ? Eh bien , non et même dans l'Eglise dite catholique dans laquelle pullulent les tièdes et les irrespectueux !
Seulement les amoureux, les passionnés de DIEU dans sa Plénitude
(Trinité), ceux qui se purifieront au feu du CHRIST, qui laveront leur vêtement dans le Sang de l'Agneau, qui n'auront point péché contre l'Esprit. Mais pour éviter cela aux tièdes et aux mous ou aux rebelles qui ne viendront pas éventuellement la rejoindre, l'Église des dernières décennies a cru bon formater elle-même le chemin à grands coups de son bulldozer fou et l'élargir en l'alignant sur les mœurs actuelles du monde dégénéré et perdu et en se perdant elle-même, au nom de la toute-puissante "sainte tolérance humaniste universelle", ennemie du seul salut par le Sang de la Passion, et en acceptant quasiment tout dans les maisons de DIEU.....
Mais l'Église moderniste, en défrichant et arasant notre parcours qui aurait pu nous mener à DIEU, a perdu et quasiment détruit ce chemin étroit et éprouvant pour nos âmes qui doit pourtant absolument être emprunté pour se purifier au feu et pouvoir s'élever de notre vivant ici-bas, après il est trop tard.
....C'est l'unique chemin qui conduise au salut, par et dans le Christ et Sa Passion, il n'y en a pas d'autre ! Alors quant à trouver en plus la porte étroite sans le chemin qui y mène !
Ils seront en effet peu nombreux ceux qui le trouveront et c'est un grand malheur, une source de tristesse continuelle....


"...Le Royaume des cieux est encore comparable à un filet qu'on jette en mer et qui ramène toutes sortes de poissons. Quand il est plein, on le tire sur le rivage, puis on s'assied, on ramasse dans des paniers ce qui est bon et l'on rejette ce qui ne vaut rien. Ainsi en sera-t-il à la fin du monde ; les Anges surviendront et sépareront les mauvais d'avec les justes et ils les jetteront dans la fournaise de feu ; là seront les pleurs et les grincements de dents.... Avez-vous compris tout cela ?" St Matthieu, 13, v. 47 à 50
Quand l'Église doit annoncer le Royaume, comme ordonné par le SEIGNEUR, si elle doit bien sûr annoncer l'Amour de DIEU pour ceux qui l'aiment, c'est aussi cet avertissement terrible qu'elle doit enseigner ! Mais ces mises en garde du SEIGNEUR ne sont plus "comprises" et donc plus enseignées dans les homélies modernes banales voire égarées en France de nos jours. Apparemment l'Église catholique moderne n'a donc pas compris....


"...Certes la multitude est appelée, mais peu sont élus......" St Matthieu, 22, v. 14
Pourtant, comme déjà dit plusieurs fois ci-dessus, l'Église nouvelle et moderne nous "enseigne" que tout le monde est déjà sauvé ! ....les bons, les mauvais, les soumis et les impies, les Chrétiens et les autres qui sont rebelles à DIEU le Fils, les Chrétiens soumis et extrêmement respectueux du SEIGNEUR aussi bien que les Catholiques légers, tièdes, voire souvent carrément égarés et soumis au monde moderne, ceux que le SEIGNEUR ne supporte pas ..... A tel point que l'on se demande même s'il est encore utile d'être bon Catholique et disciple du SEIGNEUR ! On devrait entendre cela souvent dans les homélies à la Messe !


"...Et quel avantage l'homme aura-t-il à gagner le monde entier, s'il le paie de son âme ? Ou bien que donnera l'homme qui ait la valeur de son âme ?......" St Matthieu, 16, v. 26
C'est bien l'âme qui est importante et non la chair du corps... C'est notre âme qu'il nous faut sauver absolument.


"Je vous le dis : si quelqu'un répudie sa femme (ou divorce actuellement, car cette parole est valable pour tous les siècles), sauf en cas d'union illégale, et en épouse une autre, il est adultère. " Les disciples lui dirent : " si telle est la condition de l'homme envers sa femme, il n'y a pas intérêt à se marier. " Il leur répondit : " Tous ne comprennent pas ce langage, mais seulement ceux à qui c'est donné. En effet il y a des eunuques qui sont nés ainsi du sein maternel ; il y a des eunuques qui ont été rendus tels par les hommes et il y en a qui se sont rendus eux-mêmes eunuques à cause du royaume des cieux. Comprenne qui peut comprendre ! "St Matthieu, 19, v 9 à 12
C'est l'extinction volontaire et le rejet total de la sexualité et des actes sexuels, une abstinence absolue, avec l'aide du SEIGNEUR évidemment, presque le désintérêt pour le mariage et ce n'est pas une offense faite à DIEU, malgré le " Croissez et multipliez-vous " puisque c'est Jésus qui nous l'enseigne ! C'est  l'ABSTINENCE TOTALE ....
Bien sûr il faut qu'il y ait des couples mariés et qu'ils aient des enfants, mais ensuite l'enseignement du Christ s'applique à eux aussi. Malheureusement à notre époque où le vagabondage sexuel dès le plus jeune âge est encouragé et enseigné, où le préservatif a remplacé l'Évangile et où l'innocence des âmes est irrémédiablement détruite le plus tôt possible, c'est-à-dire très, très jeune, plus personne ne comprend les paroles de notre SEIGNEUR, et même dans l'Église Catholique bien souvent.
Notons au passage que l'Église ne peut donc pas marier les divorcés et que le divorce est impossible pour DIEU. (seulement la séparation.... ce qui prouve bien que le mariage est vraiment un sacrement !).
l'Église ne peut même pas bénir simplement une union de divorcés, DIEU ne pouvant se renier et bénir des adultères !


...Ils arrivèrent à Jérusalem. Entrant dans le temple, Jésus se mit à chasser ceux qui vendaient et achetaient dans le temple ; il renversa les tables des changeurs et les sièges des marchands de colombes et il ne laissait personne traverser le temple en portant quoi que ce soit. Et il les enseignait et leur disait : "N'est-il pas écrit : ma maison sera appelée maison de prière pour toutes les nations ? Mais vous, vous en avez fait une caverne de bandits." St Marc, 11, v. 15 à 17
Alors que pense notre Jésus chéri maintenant du désordre de nos églises et cathédrales en France, même pendant la liturgie..... les gens y pénètrent avec poussettes, landaus, sacs à dos, gâteaux et jouets pour calmer les petits enfants pendant la Messe, et sont en plus, très souvent mal vêtus, c'est-à-dire (très) irrespectueusement vêtus, etc.... etc.... ? Lire la page l'église, la maison de DIEU.


"...Ecoutez une autre parabole : "Il y avait un propriétaire qui planta une vigne, l'entoura d'une clôture, y creusa un pressoir et bâtit une tour ; puis il la donna en fermage à des vignerons...... Mais les vignerons saisirent ces serviteurs ; l'un, ils le rouèrent de coups ; un autre, ils le tuèrent ; un autre ils le lapidèrent...... Finalement il leur envoya son fils..... Mais les vignerons voyant le fils, se dirent entre eux : "c'est l'héritier. Venez ! Tuons-le et emparons-nous de l'héritage." Ils se saisirent de lui, le jetèrent hors de la vigne et le tuèrent...... Jésus leur dit : "N'avez-vous jamais lu dans les Ecritures : La pierre qu'ont rejetée les bâtisseurs, c'est elle qui est devenue la pierre angulaire ; c'est là l'œuvre du Seigneur : Quelle merveille à nos yeux. Aussi je vous le déclare : le Royaume de Dieu vous sera enlevé, et il sera donné à un peuple qui en produira les fruits. Celui qui tombera sur cette pierre sera brisé et celui sur qui elle tombera, elle l'écrasera."
En entendant ses paraboles, les grands prêtres et les Pharisiens comprirent que c'était d'eux qu'il parlait. Ils cherchaient à l'arrêter, mais ils eurent peur des foules....
St Matthieu, 21, v. 33 à 46
Leur peur des foules n'a pas duré. Ils ont tué DIEU le Fils dans Sa terrible Passion et en toute connaissance de cause, ayant très bien compris les paraboles qui leur étaient adressées.

Le Royaume de DIEU a été donc enlevé au peuple Juif comme annoncé et donné au peuple des Chrétiens, qui essaie, de plus en plus difficilement, de lui faire porter des fruits.
Le peuple Juif, toujours rebelle à la Nouvelle Alliance et au salut, est donc, depuis, écrasé par la pierre angulaire rejetée, par DIEU le Fils. Il n'est plus, depuis deux mille ans, le Peuple Elu ! Pourtant on nous enseigne toujours le contraire et rien n'est fait pour le sauver !


....A l'Ange de l'Église qui est à Laodicée, écris : Ainsi parle l'Amen, le Témoin fidèle et véritable, le Principe de la création de Dieu : Je sais tes œuvres : tu n'es ni froid ni bouillant. Que n'es-tu froid ou bouillant ! Mais parce que tu es tiède et non froid ou bouillant, je vais te vomir de ma bouche. Apocalypse, 3, v. 14 à 16
Cette parole du SEIGNEUR s'applique de tous temps pour nous tous !
Un catholique tiède est une horreur aux yeux de DIEU, c'est une vomissure !
Quant à un Prêtre tiède (qui n'a pas une grande, pure et forte Foi, qui ne recherche pas le salut des âmes à sa charge à tout prix, etc.... ), c'est tout simplement l'abomination pour DIEU !
Rappelons-nous Mère Yvonne-Aimée de Jésus (1901-1951), la plus grande Mystique du XXe siècle, sinon de tous les siècles, qui, entre autre, sauvait des âmes défuntes de Prêtres et qui, une fois, (constaté par un Prêtre) a été brûlée à la main par l'âme d'un prêtre qui avait été autorisée à venir la voir et qui brûlait dans son lieu de torture.... Et que l'on cesse de nous enseigner niaisement sans cesse (ce que l'on ne faisait pas dans le passé), qu'il ne faut pas craindre DIEU... En ces temps actuels de colère divine, beaucoup vont tomber de haut, même dans le Clergé de notre pauvre Église Catholique, quel grand malheur....


...Prenant la parole, Jésus leur dit : "Génération incrédule, jusqu'à quand serai-je auprès de vous ? Jusqu'à quand aurai-je à vous supporter ? St Marc, 9, v. 19
....Il leur répondit : "Génération mauvaise et adultère qui réclame un signe ! En fait de signe, il ne lui en sera pas donné d'autre que le signe du prophète Jonas...." St Matthieu, 12, v. 39


Alors de nos jours, que dirait Notre SEIGNEUR ! Comment considère-t-Il notre génération actuelle ? !


  "Car si quelqu'un a honte de moi et de mes paroles ..//.. le Fils de l'homme aussi aura honte de lui, quand il viendra dans la gloire de son Père avec les saints anges." St Marc, 8, v. 38
Quand on voit des "Prêtres" habillés en civil c'est-à-dire déguisés en non-prêtres, tous ces catholiques qui ont honte du Crucifix et ne le porte jamais au cou, etc... il serait peut-être temps de s'interroger ? Et bénis soient tous nos frères et sœurs chrétiens persécutés par les Musulmans et qui eux, n'ont pas honte de leur Foi !


...A ce moment survinrent des gens qui lui rapportèrent l'affaire des Galiléens, dont Pilate avait mêlé le sang à celui de leurs sacrifices. Il leur répondit : " Pensez-vous que ces Galiléens étaient de plus grands pécheurs que tous les autres Galiléens pour avoir subi un tel sort ? Non je vous le dis, mais si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de même. Et ces dix-huit personnes sur lesquelles est tombée la tour à Siloé, et qu'elles a tuées, pensez-vous qu'elles étaient plus coupables que tous les autres habitants de Jérusalem ? Non, je vous le dis, mais si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de la même manière." St Luc, 13, v. 1 à 5
Les 18 personnes n'étaient pas "plus coupables" que les autres, donc "aussi coupables" mais pas "innocentes" ; ce serait une espèce d'exemple pour la conversion des autres. D'où l'extrême importance des conversions pour sauver le plus grand nombre possible d'âmes, mais faudrait-il encore pour cela que nos Prêtres clament partout que seuls les Chrétiens détiennent la Vérité ! Or ils ne parlent que "partage" et "dialogue pour rechercher ensemble la vérité" ....comme si la Vérité était à rechercher !


"...Supposez qu'un arbre soit bon, son fruit sera bon ; supposez-le malade, son fruit sera malade : c'est au fruit qu'on reconnaît l'arbre. Engeance de vipères, comment pourriez-vous dire de bonnes choses, alors que vous êtes mauvais ? Car ce que dit la bouche, c'est ce qui déborde du cœur..... Or je vous le dis : les hommes rendront compte au jour du jugement de toute parole sans portée qu'ils auront proférée. Car c'est d'après tes paroles que tu seras justifié, et c'est d'après tes paroles que tu seras condamné." St Matthieu, 12, v. 33 à 37


"...Je suis le pain vivant qui descend du ciel. Celui qui mangera de ce pain vivra pour l'éternité. Et le pain que je donnerai, c'est ma chair donnée pour que le monde ait la vie.... En vérité, en vérité je vous le dis, si vous ne mangez pas la chair du Fils de l'homme et si vous ne buvez pas son sang, vous n'aurez pas en vous la vie. Celui qui mange ma chair et boit mon sang à la vie éternelle et moi, je le ressusciterai au dernier jour. Car ma chair est vraie nourriture et mon sang vraie boisson. Celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi et moi en lui. Et comme le Père qui est vivant m'a envoyé et que je vis par le Père, ainsi celui me mangera vivra par moi..." St Jean, 6, v. 51 à 57
Ceci n'est plus valable aujourd'hui pour tous, lire l'Eucharistie.....
Que l'Église actuelle dévoyée cesse de manquer de respect au "pain" que l'on partage joyeusement entre amis ! Le "pain" c'est la Chair et le Sang donnés dans le Sacrifice suprême....
Et comment ont-ils été donnés ? en chantant joyeusement ? convivialement entre amis ? NON ! L'Hostie, c'est le Corps et le Sang de DIEU dans les souffrances effroyables de la Passion !
Le "pain" c'est une montagne de larmes, de souffrances effroyables !
Allez donc chanter joyeusement au SEIGNEUR, partager dans la joie le "pain", alors que vous êtes en réalité debout au pied de la Croix toute sanglante, au milieu des quolibets et des insultes, bousculant au passage la Très Sainte Mère de DIEU, à genoux, quasiment agonisante Elle aussi.... Horreur..... ...et colère extrême du Père et immense tristesse du Fils !


  ...Or le pauvre (Lazare) mourut et fut emporté par les anges au coté d'Abraham ; le riche aussi mourut et fut enterré. Au séjour des morts, comme il était à la torture, il leva les yeux et vit de loin Abraham avec Lazare à ses cotés. Alors il s'écria : " Abraham, mon père, aie pitié de moi et envoie Lazare tremper le bout de son doigt dans l'eau pour me rafraîchir la langue car je souffre le supplice dans ces flammes." Abraham lui dit : " mon enfant, souviens-toi que tu as reçu ton bonheur durant ta vie, comme Lazare le malheur ; et maintenant il trouve ici la consolation et toi la souffrance. De plus, entre vous et nous, il a été disposé un grand abîme pour ceux qui voudraient passer d'ici vers vous ne le puissent pas et que, de là non plus, on ne traverse pas vers nous. St Luc, 16, v. 22 à 26
C'est Notre SEIGNEUR qui reviendra juger les vivants et les morts, et qui juge déjà lors du premier jugement sitôt notre mort, qui explique qu'on peut être envoyé dans les flammes des tourments où personne ne peut venir nous aider... Et cela ne concerne pas seulement les riches dans leur richesse et les pauvres dans leur pauvreté ! ...mais tout ceux qui méprisent et veulent ignorer le CHRIST, donc le combattent. Mais beaucoup de Prêtres modernes ayant perdu la Foi nous enseignent le contraire et dénaturent les Paroles mêmes du Christ... Et personne ne pourra les aider non plus quand ils seront envoyés à coté du riche de cette parabole. Cette parabole explique tout simplement la Vérité.


...Et comme il en fut aux jours de Noé, ainsi en sera-t-il aux jours du Fils de l'homme : on mangeait, on buvait, on prenait femme, on prenait mari, jusqu'au jour ou Noé entra dans l'arche : alors le déluge vint et les fit tous périr. Ou aussi comme il en fut aux jours de Loth : on mangeait, on buvait, on achetait, on vendait, on plantait, on bâtissait : mais le jour ou Loth sortit de Sodome, Dieu fit tomber du ciel une pluie de feu et de soufre et les fit tous périr. Il en ira de la même manière le jour ou le Fils de l'homme se révélera. St Luc, 17, v. 26 à 30
Jésus nous annonce que Son retour sera une catastrophe pour le monde et c'est ce qui va se produire bientôt.... Mais les justes doivent relever la tête dans l'espérance du salut et du bonheur dans l'éternité.


Alors il se mit à invectiver contre les villes où avaient eu lieu la plupart de ses miracles, parce qu'elles ne s'étaient pas converties. " Malheureuse es-tu, Chorazin ! Malheureuse es-tu, Bethsaïda ! Car si les miracles qui ont eu lieu chez vous avaient eu lieu à Tyr et à Sidon, il y a longtemps que, sous le sac et la cendre, elles se seraient converties. Oui, je vous le déclare, au jour du Jugement, Tyr et Sidon seront traitées avec moins de rigueur que vous. Et toi, Capharnaüm, seras-tu élevée jusqu'au ciel ? Tu descendras jusqu'au séjour des morts ! Car si les miracles qui ont eu lieu chez toi avaient eu lieu à Sodome, elle subsisterait encore aujourd'hui. Aussi bien, je vous le déclare, au jour du Jugement, le pays de Sodome sera traité avec moins de rigueur que toi." St Matthieu, 11, v. 20 à 24

....Alors comment seront traitées les nations qui, en toute connaissance de cause, ont renié DIEU et jusqu'à leurs racines chrétiennes ? Eh bien elles seront traitées plus sévèrement que Sodome et Gomorrhe et elles verront, elles aussi, au moins le feu et le soufre ! Et ce ne sera que Justice.


...Il y aura des signes dans le soleil, la lune et les étoiles et sur la terre les nations seront dans l'angoisse, épouvantées par le fracas de la mer et son agitation, tandis que les hommes défailliront de frayeur dans la crainte des malheurs arrivant sur le monde ; car les puissances des cieux seront ébranlées. Alors ils verront le Fils de l'homme entouré d'une nuée dans la plénitude de la puissance et de la gloire St Luc, 16, v. 25 à 27
.....Alors le retour du SEIGNEUR, sera-t-il un jour de bonheur et de paix ou d'épouvante ? Que nous enseigne-t-on de nos jours ?


...A la résurrection, quand ils ressusciteront, duquel d'entre eux sera-t-elle la femme, puisque les sept l'ont eue pour femme ? Jésus leur dit : "N'est-ce point parce que vous ne connaissez ni les Ecritures ni la puissance de DIEU que vous êtes dans l'erreur ? En effet, quand on ressuscite d'entre les morts, on ne prend ni femme ni mari, mais on est comme des anges dans les cieux. Quant au fait que les morts doivent ressusciter, n'avez-vous pas lu dans le livre de Moïse, au récit du buisson ardent, comment DIEU lui a dit : "Je suis le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob ?" Il n'est pas le Dieu des morts, mais des vivants. Vous êtes complètement dans l'erreur." St Marc, 12, v. 23 à 27 Paroles très importantes de Notre SEIGNEUR !

1) Dès notre mort terrestre, immédiatement après notre dernier souffle ici-bas, nous ne sommes pas mort mais toujours bien vivants.

2) Etant toujours bien vivants, nous le sommes avec toutes nos facultés intellectuelles, mais comme le corps de chair devenu inutile est resté et livré à la pourriture et que nous en sommes enfin débarrassé, nous sommes "comme des anges dans les cieux", sous forme d'esprits, l'esprit contenant l'âme. De plus, il n'y a plus de famille humaine terrestre, ni femmes ni maris ni enfants et encore moins de sexualité. Le SEIGNEUR n'en dit pas plus sur notre position qui suit le Jugement personnel jusqu'au Jugement dernier, mais nous ne sommes plus "en famille" comme sur terre, c'est la vérité. Nous sommes alors dans l'Univers invisible, le monde de l'esprit et chacun dans "sa sphère", celle que sa conduite lui a réservée.

Dès le Jugement personnel qui suit de peu la mort, nous sommes donc placés dans un état et un lieu en rapport avec nos mérites et notre élévation vers DIEU durant notre incarnation. Rien à voir avec notre situation d'ici-bas ! Alors il peut y avoir de grandes joies, mais aussi et surtout pour beaucoup, des "pleurs et des grincements de dents"...... C'est seulement après le Jugement dernier, à la Fin des Temps, que sera prononcée ou non par DIEU, la seconde mort, la mort définitive et irrémédiable. Cette seconde mort est terrible, car les âmes condamnées connaîtrons le bonheur inouï et la divine Félicité céleste réservés aux bienheureux et aux saints et dont elles seront privées définitivement, ce sera affreux pour elles......


En ce qui concerne le retour du Christ que tous nous attendons et qui se fera en tant que  Juge voyons ce que nous en dit DIEU le Père dans Son "Dialogue" avec Ste Catherine de Sienne, Docteur de l'Église :
"Il ne reviendra plus en présence visible, sinon au jour du jugement, quand il viendra avec ma majesté et en puissance divine, pour juger le monde, rendre le bien aux bons, récompenser de leurs fatigues l'âme et le corps et rendre le mal de la peine éternelle à ceux qui auront vécu ici-bas dans l'iniquité...... Sache donc qu'au dernier jour du jugement, lorsque le Verbe, mon Fils, viendra dans la majesté divine, pour accuser le monde avec puissance divine, il n'apparaîtra pas en pauvre misérable, comme lorsqu'il naquit du sein de la Vierge dans l'étable, parmi des animaux, ou lorsqu'il mourut entre deux larrons. Alors je tins cachée ma puissance qui était en lui, et le laissai endurer comme homme, peines et tourments ; non que ma nature divine fût séparée de la nature humaine, mais je le laissais souffrir en homme, pour satisfaire à vos fautes. Ce n'est pas ainsi qu'on le verra à ce dernier instant. Il viendra pour faire le procès du monde, avec puissance, de sa propre personne. Il rendra à chacun ce qui lui est dû ; et il n'y aura aucune créature qui ne soit remplie de crainte. Aux misérables damnés, sa vue seule causera un tel tourment, une si grande épouvante, que la langue ne saurait l'exprimer. Aux justes il inspirera une crainte respectueuse mêlée de joie. Non qu'il ait à changer de visage puisqu'il est immuable...... mais aux yeux du damné il apparaîtra terrible, parce que celui-ci le verra avec ce regard d'épouvante et de trouble qu'il porte au-dedans de lui-même..... Aussi les damnés verront-ils mon fils dans les ténèbres, dans la confusion, dans la haine. Ce défaut de vision sera leur fait, non celui de ma divine majesté avec laquelle il apparaîtra pour juger le monde.....".
et aussi ".....Ce n'est donc pas dans la crainte mais dans l'allégresse que ceux-là (les élus) attendent le jugement divin. A eux, le visage de mon Fils ne paraîtra pas terrible ni plein de haine, parce qu'il ont fini dans la charité, pleins d'amour pour moi, et de bienveillance pour le prochain. Tu vois donc bien que lorsqu'il viendra avec ma majesté pour juger le monde, son visage ne subira aucun changement ; ceux-là seuls qui seront jugés seront différents par rapport à lui. Aux damnés il apparaîtra plein de haine et de justice ; les élus le verront tout rempli d'amour et de miséricorde."


Et n'oublions pas non plus de St Jean, 21, v.25 ...Jésus a fait encore bien d'autres choses : si on les écrivait une à une, le monde entier ne pourrait, je pense, contenir les livres qu'on écrirait.......

Et que les malfaisants, même dans l'Église, cessent de troubler les faibles et les tièdes en "enseignant" que les Evangiles ont été écrits un ou deux siècles (ou plus!) après la Passion, voire enjolivés ou même inventés de toutes pièces.
St Jean, 21
, v. 24
"C'est ce disciple (le disciple bien-aimé de Jésus) qui témoigne de ces choses et qui les a écrites, et nous savons que son témoignage est conforme à la vérité."
19, v. 35 "Celui qui a vu a rendu témoignage, et son témoignage est conforme à la vérité, et d'ailleurs celui-là sait qu'il dit ce qui est vrai afin que vous aussi vous croyiez."
II Pierre, 1, v.16 à 18 "En effet, ce n'est pas en nous mettant à la traîne de fables sophistiquées que nous vous avons fait connaître la venue puissante de notre Seigneur Jésus Christ, mais pour l'avoir vu de nos yeux dans tout son éclat. Car il reçut de Dieu le Père honneur et gloire, quand la voix venue de la splendeur magnifique de Dieu lui dit : "Celui-ci est mon Fils bien-aimé, celui qu'il m'a plu de choisir." Et cette voix, nous-mêmes nous l'avons entendue venant du ciel quand nous étions avec lui sur la montagne sainte"
Et sachons bien qu'aucun des Evangiles ne cite la destruction du Temple de Jérusalem en l'an 70 sinon en prophétie, et cet évènement a été capital pour les juifs, un véritable anéantissement.
Ils ont donc été écrits par les témoins directs des faits ou ceux qui les ont fréquentés et avant l'an 70 !
Lire le livre de
Mme Marie-Christine CERUTI-CENDRIER, professeur titulaire en Théologie, " Les Evangiles sont des reportages ", éditions Pierre TEQUI, 1997 et lire la page l'Eglise.

Actes des Apôtres, 3, v. 22 à 24 ....Moïse d'abord a dit : "Le Seigneur Dieu suscitera pour vous, d'entre vos frères, un prophète tel que moi ; vous l'écouterez en tout ce qu'il vous dira. Et toute personne qui n'écoutera pas ce prophète sera donc retranchée du peuple." Et tous les prophètes depuis Samuel et ses successeurs ont, à leur tour, parlé pour annoncer les jours que nous vivons.
Le CHRIST était donc déjà annoncé depuis longtemps au peuple que DIEU S'était choisi à cette époque
; tous ceux qui n'écouteront pas ce "prophète" seront retranchés de la communauté (JÉSUS, prophète pour Moïse, mais en réalité DIEU au sein de DIEU !)
. Par conséquent, les Apôtres Pierre et Jean, témoins directs du CHRIST, nous enseignent que le Peuple de DIEU, depuis la Passion, est constitué par l'ensemble de l'Église du CHRIST. Les juifs refusant la Nouvelle Alliance se sont donc exclus de la communauté du Peuple de DIEU, et cela en toute connaissance de cause..... C'est dramatique.....


Et gardons bien à l'esprit que ce que la multitude nomme "fatalité" a un Nom : DIEU !

Tout ce qui nous arrive ici-bas est voulu ou permis par DIEU....

Ô, mon DIEU, je Te supplie, par le Sang de Ton Fils chéri Notre SEIGNEUR, de guider ma barque pour atteindre l'autre rive, car elle est prise dans les flots tumultueux du monde et les tourbillons malsains de la vie profane, dans les vapeurs délétères des ténèbres......

Quelques paroles de cette page se trouvent sur un petit diaporama




Loué soit Jésus-Christ
Verbe et Rédempteur, Alpha et Oméga
Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie
personne ne va au Père sinon par Moi

Tout est dit ! C'est très simple, clair et précis !
Et l'unique Vérité en JESUS-CHRIST n'est pas intolérance !!!
Elle est Vérité, Amour et Charité pour le salut des âmes du plus grand nombre !

Si la MISÉRICORDE de DIEU est toujours accordée aux âmes sincèrement repentantes, soumises, respectueuses et aimantes, puisque DIEU est Amour, Pardon, Miséricorde mais aussi Justice, le temps de cette Miséricorde et de la Patience divines sur la planète Terre et les nations, lui, est bien terminé......

N'oublions pas non plus que, même si le pardon des péchés nous a été accordé, la justification des péchés, surtout des plus graves, elle, reste toujours à assumer du fait de la réparation due à l'Amour de DIEU dans Sa Justice parfaite, Amour assumé et glorifié jusqu'au  Sang dans la terrible Passion de la Nouvelle Alliance, Amour offensé et surtout blessé par nos fautes.

Le SEIGNEUR demande instamment de prier pour les âmes de tous ceux qui meurent chaque jour et vont mourir dans toutes les catastrophes,  fléaux et grands fléaux qui vont frapper maintenant de plus en plus la planète et les nations....

Ce n'est plus la planète qu'il nous faut sauver maintenant,
mais les âmes !

Nous sommes entrés maintenant dans la troisième période :

1:  CRÉATION

2:  PASSION de DIEU le Fils et Nouvelle et dernière Alliance avec les Hommes

3:  PUNITION de l'Humanité de plus en plus rebelle et ingrate

En 2007, le SEIGNEUR nous dit :
 "Si vous saviez comme les péchés de l'Église sont grands..."

"Je ne Me donne plus  .....ou si peu "

"Combien ne Me reçoivent pas ou croient Me recevoir...."

C'est malheureusement très facile à comprendre en effet, une grande victoire du malin et des forces du Mal, Vatican 2 et ses suites sataniques, ayant fait se retourner les Autels réservés au Culte Divin, les transformant au passage en simples tables ou en pseudo-autels très ordinaires, voire carrément laids, et se débarrassant de "ce qui gênait", le Saint des Saints, le Tabernacle, l'Ecrin recelant DIEU en Son Corps et Son Sang.

Il n'y avait pas de lieu plus Sacré, c'est démoniaque !

DIEU, dans Son Tabernacle, a été chassé de "l'autel" utilisé par le célébrant, pour laisser place à cette nouvelle liturgie dévoyée, à l'envers, et de plus, en langues vernaculaires pour encore mieux séparer les Catholiques les uns des autres et briser cette pauvre Eglise ...

Comment DIEU pourrait-Il encore Se trouver dans les Tabernacles ? !

Comment pourrait-Il donc encore Se donner ? !

C'est une effroyable abomination, un cataclysme dans l'Eglise....


Il nous précise aussi, en ce qui concerne les Messes catholiques traditionnelles et modernes :
"J'ai formé l'Eglise tout au long des siècles pour arriver à cette Messe et ils l'ont foulée aux pieds, ils la déshonorent..."

Il faut donc en conclure que le Seigneur ne Se trouve plus que dans les Tabernacles trônant sur les Autels utilisés pour le Saint Sacrifice de la Messe Traditionnelle. Il peut alors encore Se donner.


En fin 2007, le PÈRE, très en colère, nous dit :
"La Terre où le Sang de Mon Fils n'est même pas respecté est maintenant MAUDITE !"


L'HUMANITÉ NE MÉRITE DONC PLUS SA PLANÈTE, MAUDITE PAR SON CRÉATEUR...

Et la malédiction de DIEU peut être effroyable ! Il a tout créé, Il peut tout détruire, y compris Ses créatures...
Les outrages à la Passion de DIEU le Fils ont rendu la colère de DIEU le Père implacable.
Oui, Il est lent à la colère, mais maintenant elle est bien là, n'en déplaise à beaucoup...!
La Terre ne va donc plus procéder des mêmes lois naturelles et surnaturelles qu'auparavant.
Sa situation est nouvelle et terrible !
La folie du monde, les aberrations de toutes sortes, la violence, le Mal, les persécutions, les fléaux vont croître jusqu'aux "nouveaux Cieux et nouvelle Terre".
Ensuite la vie sera beaucoup plus surnaturelle, simple et merveilleuse dans le total respect de l'Amour du DIEU unique, Trinitaire dans Sa Plénitude.
Le Mal, sous toutes ses formes, aura disparu.
Mais qui sera sauvé ? Combien seront sauvés ?


Il nous faut donc prier maintenant quotidiennement sans relâche pour la conversion de tous ceux qui rejettent et méprisent la Passion du CHRIST, le Verbe Créateur, la Lumière, le Chemin et la Vie, dans Son Amour pour nous. Prions pour tous les pécheurs et tous les non-chrétiens, particulièrement les musulmans....

En juin 2008, le SEIGNEUR nous dit :
"Les grands fléaux sont maintenant à la porte et ils vont entrer..."


En avril 2009 :
"Venez à Moi les bénis de Mon Père..."


En décembre 2010 :
"Quand les fléaux vont commencer, il faudra beaucoup, beaucoup prier..."

à rapprocher de St Marc, 13, v. 18 et 19 : "Priez pour que cela n'arrive pas en hiver. Car ces jours-là seront des jours de détresse comme il n'y en a pas eu de pareille depuis le commencement du monde que DIEU a créé jusque maintenant, et comme il n'y en aura plus."

Actuellement la Très Sainte Vierge est immensément triste devant l'égarement et la perte de beaucoup d'âmes,
et, en novembre 2008, Elle nous disait déjà :

"Si vous saviez combien d'âmes sont précipitées chaque jour en Enfer..."

Avec Elle, on ne peut donc tous qu'être des catholiques très tristes et compatissants car beaucoup d'âmes sont perdues, déjà jugées et condamnées.
Cela ne sert donc à rien de gémir pour le juste châtiment de notre planète maintenant maudite qui va être durement frappée, il nous faut prier et nous humilier, c'est tout...

Le 30 octobre 2009,  je me trouvais dans une Abbaye Bénédictine de France. A 7 h 00 je suis descendu dans la Crypte assister aux dix messes basses simultanées dans les dix chapelles latérales.
Devant la solennité, la sainteté et la beauté de la Liturgie traditionnelle, la grande ferveur et l'humilité des Officiants, l'amour et l'immense respect de l'Eucharistie, face au Tabernacle qui est le Saint des Saints, l'émotion a été telle que j'en ai pleuré. Alors le SEIGNEUR, très nettement, m'a dit :

"Tu vois, c'est à cause d'eux que j'ai retardé, mais maintenant le péché de la Terre est trop grand....."


Le 10 décembre 2011, alors que je visitais un grand parc d'attractions français :

"Je vais faire cesser tout cela.... Ils M'offensent et ils s'amusent !"

Sachons que DIEU ne reviendra pas sur Son Décret de la punition du Monde...


En fin avril 2013, DIEU nous dit :
"Tenez-vous prêts"

Les fléaux très justement mérités de la Grande Tribulation étant très proches, il faut tous nous y préparer dès maintenant, spirituellement, moralement et physiquement....
Tous ceux qui ironisent sur la "Crainte" de DIEU ou n'y croient pas, vont trembler devant le TOUT-PUISSANT.


Toujours en 2013, DIEU nous dit :
"Le démon donne maintenant toute sa puissance...
Résistez... Résistez..."


En fin mars 2015, DIEU nous dit :
"Le nombre des martyrs est atteint"

Ceci concerne évidemment l'Apocalypse de Saint Jean et les Sceaux. Le nombre de Martyrs Chrétiens de ces dernières années est en effet absolument effroyable, satanique et semble ne jamais finir.

Apocalypse, Cinquième Sceau...Quand il ouvrit le cinquième sceau, je vis sous l'autel les âmes de ceux qui avaient été immolés à cause de la parole de Dieu et du témoignage qu'ils avaient portés. Ils criaient d'une voix forte : "Jusques à quand, Maître saint et véritable, tarderas-tu à faire justice et à venger notre sang sur les habitants de la terre ?" Alors il leur fut donné à chacun une robe blanche et il leur fut dit de patienter encore un peu, jusqu'à ce que fût au complet le nombre de leurs compagnons de service et de leurs frères qui doivent être mis à mort comme eux.
La Communauté Céleste elle-même demande la punition du monde !

En 2015, nous sommes donc arrivés à l'aube du Sixième Sceau de l'Apocalypse de St Jean.
Les évènements vont s'aggraver très rapidement.

Apocalypse, Sixième Sceau ...Et je vis : quand il ouvrit le sixième sceau, il se fit un violent tremblement de terre. Le soleil devint noir comme une étoffe de crin et la lune entière comme du sang. Les étoiles du ciel tombèrent sur la terre, comme des fruits verts d'un figuier battu par la tempête. Le ciel se retira comme un livre qu'on roule, toutes les montagnes et les îles furent ébranlées, les rois de la terre, les grands, les chefs d'armée, les riches et les puissants, tous, esclaves et hommes libres, se cachèrent dans les cavernes et les rochers des montagnes. Ils disaient aux montagnes et aux rochers : " tombez sur nous et cachez-nous, loin de la face de celui qui siège sur le trône et loin de la colère de l'Agneau ! Car il est venu le grand jour de leur colère, et qui peut subsister ? " Lire aussi les Evangiles - St Luc, 21, v. 25 à 27- St Marc, 13, v. 14 à 27 - et Sagesse, 5, v. 15 à 23

En début juin 2015, la Très Sainte Vierge nous dit :
"Je ne peux plus retenir le bras de Mon Fils et la colère du Père va éclater..."


Le 24 août 2015, DIEU nous dit :
"Je vais reprendre une grande partie de l'Humanité qui ne mérite plus sa planète, cette planète que J'ai formée de Mes mains et que Je lui ai attribuée..."


Le 28 septembre 2015, la Très Sainte Vierge nous dit :
"Maintenant tout va aller très vite..."


Le 18 novembre 2015, la Très Sainte Vierge nous dit:
"La terre va changer..."


En décembre 2015, le SEIGNEUR nous dit :
"Tout ne peut être effacé que par la souffrance et Je suis le modèle même..."

Le 12 avril 2017, DIEU nous dit :
"Je vais agir violemment..."


Le 13 mai 2017, DIEU nous dit :
"La Tribulation est commencée..."

Et la Très Sainte Vierge nous précise que tout va s'accroître rapidement...
Il n'y a plus d'autre avertissement pour cette humanité rebelle et perdue...

Que l'Honneur, le Respect et l'Amour dûs à DIEU, dans toute Sa plénitude, par les nations et les hommes, Lui soient rendus maintenant, ....de gré ou de force. La monstruosité des offenses faites au Tout-Puissant est si grande que le temps en est venu...

PSAUME 9

Les nations ont sombré dans la fosse qu'elles avaient creusée,
leur pied s'est pris au filet qu'elles avaient caché...
Debout,SEIGNEUR ! Que l'homme ne triomphe pas !
Que les nations soient jugées devant Ta Face !
SEIGNEUR, répands sur elles la terreur, et que les nations se reconnaissent mortelles.

Il est encore maintenant plus indispensable et urgent de prier chaque jour pour les âmes de toutes les personnes qui vont mourir dans les fléaux qui frappent et vont frapper notre planète maudite par le TOUT-PUISSANT et repentons-nous sincèrement et humblement pour le salut de notre âme.....

La Passion et le Sang du Fils ont éteint la grande colère de DIEU sur l'humanité il y a deux mille ans, mais, malgré ce Sacrifice Divin, les hommes, depuis, continuent leurs offenses et, depuis le XXe siècle, de plus en plus ouvertement et avec des moyens de plus en plus puissants, rapides et planétaires. Actuellement, avec les progrès techniques accroissant abominablement la dégénérescence spirituelle de l'Homme et la puissance du démon, devant les guerres que les nations mènent contre Lui, la colère du TOUT-PUISSANT est de nouveau à son comble.

Le Christ ne reviendra pas cette fois pour assumer un nouveau Sacrifice pour notre salut.

S'il y a nouveau sacrifice pour Lui, c'est, par obéissance au Père et comme cela nous a été annoncé, revenir en JUGE pour juger le monde et séparer les brebis des boucs, l'ivraie du bon grain, pour le bonheur ou le malheur, la récompense ou la punition des âmes (seule l'âme est importante et c'est elle qui ira au Paradis ou en Enfer).
Oui, nous allons payer nos fautes et boire la coupe jusqu'à la lie. Mais les âmes des amoureux de DIEU, de ceux qui L'aiment sincèrement et plus que tout dans la Plénitude de Sa Trinité, seront sauvées..... Ces élus peuvent redresser la tête et ne pas craindre...

Et n'oublions pas que la Miséricorde infinie de DIEU nous est toujours offerte ; il n'y a qu'à tendre la main du cœur et de l'âme pour la saisir par le Christ Jésus dans Sa Passion d'Amour de la Nouvelle Alliance, encore faut-il le faire....

Maudit es-tu, Satan, pour avoir tenté et entraîné tant d'hommes à leur perte !

Maudit es-tu, Satan, car tu es déjà vaincu et condamné par Notre SEIGNEUR, le CRUCIFIE !

Maudit es-tu, Satan, car ton royaume va disparaître !

Malheur à vous, forces des Ténèbres, malheur à vous, hordes de démons,

car votre heure est arrivée ! C'est l'étang de feu et de soufre qui vous attend !

Le texte très important de ce cadre est répété sur plusieurs pages du site afin que des lecteurs occasionnels ne visitant qu'une ou certaines autres pages, puissent en avoir connaissance également.

Rappel : Ce site catholique français a été créé sous la conduite impérative du SEIGNEUR à laquelle je n'ai pu me dérober, mis en place en avril 2002 et enrichi occasionnellement, toujours selon Sa volonté. Le site n'est pas conçu pour plaire et flatter comme c'est la coutume, ni pour faire peur ; il n'est pas un site du désespoir ni de la discorde mais une mise en garde en vue du salut, pour la gloire et l'amour de DIEU, selon Sa Parole..... Ce n'est pas une étude poussée mais une simple réflexion, une méditation, et surtout une ultime et suppliante mise en garde de DIEU afin de sauver le plus grand nombre d'âmes. Rien dans ce site ne doit vous éloigner de DIEU, mais vous en rapprocher, pendant qu'il en est encore temps, oui !

haut de page