SITE CATHOLIQUE FRANÇAIS       drapeau FR

bannière

 

Accueil
Prières
mes Images
Parole de DIEU
Notre Dame de la Salette
Sommaire
le Dessin
Autres sites
Témoignage - la Mort
Anne Catherine Emmerich
Plan du site

Toutes les pages de la Parole


LA SAGESSE
suivie de SOPHONIE



La Sagesse est l'un des sept dons du SAINT - ESPRIT

La Sagesse, C'est le livre des commandements de Dieu, c'est la Loi qui existe pour toujours ; tous ceux qui s'attachent à elle iront à la vie , mais ceux qui l'abandonnent mourront ....... BARUCH, IV, v. 1.

Extraits des textes de la SAGESSE

Nature de la Sagesse

Chapitre 7 , v. 22 à 30 .....Il y a en elle un esprit intelligent, saint, unique, multiple, subtil, mobile, distinct, sans tache, clair, inaltérable, aimant le bien, diligent, indépendant, bienfaisant, ami de l'homme, ferme, assuré, tranquille, qui peut tout, surveille tout et pénètre tous les esprits, les intelligents, les purs, les plus subtils. Aussi la Sagesse est-elle plus mobile qu'aucun mouvement, à cause de sa pureté, elle passe et pénètre à travers tout. Elle est un effluve de la puissance de Dieu, une pure irradiation de la gloire du Tout-Puissant; c'est pourquoi nulle souillure ne se glisse en elle. Elle est un reflet de la lumière éternelle, un miroir sans tache de l'activité de Dieu et une image de sa bonté. Comme elle est unique, elle peut tout ; demeurant en elle-même , elle renouvelle l'univers et, au long des âges, elle passe dans les âmes saintes pour former des amis de Dieu et des prophètes. Car seuls sont aimés de Dieu ceux qui partagent l'intimité de la Sagesse. Elle est plus radieuse que le soleil et surpasse toute constellation. Comparée à la lumière, sa supériorité éclate: la nuit succède à la lumière, mais le mal ne prévaut pas sur la Sagesse.

Siracide, 1, v. 11 à 20 ....La crainte du Seigneur est gloire et fierté, joie et couronne d'allégresse. La crainte du Seigneur réjouit le cœur, donne joie, gaîté et longue vie. Pour qui craint le Seigneur, tout ira bien à la fin, au jour de sa mort il sera béni. Le commencement de la sagesse, c'est la crainte du Seigneur, pour les fidèles, elle a été créée avec eux dans le sein maternel. Parmi les hommes elle a fait son nid, fondation d'éternité, avec leur descendance elle restera fidèlement. La plénitude de la sagesse, c'est la crainte du Seigneur, elle enivre les hommes des ses fruits. Leur maison tout entière, elle la remplit de ce qu'ils désirent et leurs greniers de ses produits. La couronne de la sagesse, c'est la crainte du Seigneur qui fait fleurir la paix et la bonne santé. Elle fait pleuvoir la science et la connaissance intelligente, elle exalte la gloire de ceux qui la possèdent. La racine de la sagesse, c'est la crainte du Seigneur, et ses rameaux sont une longue vie.


Quelques textes tirés du livre de la Sagesse

Chapitre 3 , v. 10 à 12 ....Les impies, au contraire, recevront le châtiment que méritent leurs pensées, pour avoir méprisé le juste et abandonné le Seigneur. Car ceux qui dédaignent la Sagesse et sa discipline de vie sont des misérables; vide est leur espérance, inutiles leurs efforts et leurs travaux ne servent à rien; leurs femmes sont insensées leurs enfants méchants , leur descendance maudite.

Chapitre 5, v. 15 à 23 "...Mais les justes vivent pour toujours, leur salaire dépend du Seigneur et le Très-Haut prend soin d'eux. Aussi recevront-ils la royauté splendide et le diadème magnifique de la main du Seigneur. Car de sa droite il va les protéger et de son bras les couvrir. Il prendra comme armure son zèle vengeur et il armera la création pour châtier ses ennemis. Comme cuirasse il revêtira la justice, comme casque il mettra le jugement sans appel. Il prendra sa sainteté invincible pour bouclier, en guise d'épée il affutera sa colère inflexible et l'univers viendra combattre avec lui contre les insensés. Tels des traits bien ajustés, les éclairs partiront et, depuis les nuages, comme d'un arc fortement tendu, jailliront vers le but. Une baliste lancera des grêlons pleins de fureur, les eaux de la mer se déchaîneront contre eux et les fleuves les submergeront sans pitié. Un souffle de puissance se lèvera contre eux et comme un ouragan les dispersera. L'iniquité aura fait de la terre entière un désert (spirituel, comme de nos jours), la malfaisance aura renversé le trône des puissants...." (...il armera la création.... l'univers viendra combattre avec lui.... à comparer avec St Marc, XIII ... le soleil s'obscurcira, la lune ne brillera plus, les étoiles se mettront à tomber du ciel et les puissances qui sont dans les cieux seront ébranlées ...Paroles du Christ qui confirment bien la relation entre les Ecrits anciens et les Evangiles ).

Chapitre 6, v. 1 à 11 ...Or donc, rois, écoutez et comprenez, laissez-vous instruire, vous dont la juridiction s'étend à toute la terre. Prêtez l'oreille, vous qui dominez sur les foules et qui êtes si fiers de la multitude de vos nations : vous avez reçu du Seigneur votre pouvoir, du Très-Haut, votre souveraineté, et c'est lui qui examinera vos actes et scrutera vos desseins, si vous, les ministres de sa royauté, n'avez pas jugé selon le droit, ni respecté la loi, ni agi selon la volonté de Dieu. De façon terrible et soudaine il surgira devant vous, car un jugement rigoureux s'exerce contre les grands. Le petit, lui, est excusable et digne de pitié, mais les puissants seront examinés avec vigueur. Le souverain de tous ne reculera devant personne et ne tiendra pas compte de la grandeur : il a créé le petit comme le grand et sa providence est la même pour tous. Mais aux forts une dure enquête est réservée. C'est donc à vous, Ô princes, que vont mes paroles, afin que vous appreniez la Sagesse et ne trébuchiez pas. Ceux qui auront observé saintement les saintes lois seront reconnus saints et ceux qui en auront été instruits trouveront une défense. Alors soyez avides de mes paroles, désirez-les ardemment et vous serez éduqués.

Chapitre 11, v. 4 à 10 ...Ils souffrirent de la soif et ils t'invoquèrent ; alors un rocher abrupt leur donna de l'eau, une pierre dure étancha leur soif...Tu leur a donné à eux, contre tout espoir, une eau abondante, après leur avoir montré par la soif subie alors comment tu avais puni leurs adversaires. En effet, par cette épreuve, bien que corrigés avec miséricorde, ils surent quels tourments subissaient les impies jugés avec colère. Les tiens, tu les as mis à l'épreuve en père qui avertit, mais à ceux-là, tu as demandé des comptes en roi sévère qui condamne.

Chapitre 14, v. 9 à 11 ...Car Dieu déteste également l'impie et son impiété, et l'œuvre sera châtiée avec l'ouvrier. Oui, l'intervention divine s'étendra aux idoles des nations, car elles sont devenues une abomination dans la création de Dieu, un scandale pour les âmes des hommes, un piège sous les pas des insensés... et maintenant les idoles envahissent la terre.....

Chapitre 16, v. 13 et 14 a ...Tu as pouvoir sur la vie et la mort, tu fais descendre aux portes de l'Hadès et en fais remonter ; l'homme, lui, peut tuer par méchanceté.... donc, quand DIEU fait mourir ce n'est pas par méchanceté, mais par Justice....

barre décorative

Extraits des textes du Prophète SOPHONIE

Chapitre 1, v. 2 et 3 "...Je vais tout extirper de la surface de la terre - oracle du SEIGNEUR. J'extirperai hommes et bêtes, oiseaux du ciel et poissons de la mer, j'extirperai ce qui fait trébucher les méchants, je supprimerai les hommes de la surface de la terre - oracle du SEIGNEUR"
v. 14 à 18
...Il est proche le grand jour du SEIGNEUR, il est proche, il vient en grande hâte. On criera amèrement au jour du SEIGNEUR, le brave lui-même appellera au secours.
Jour de fureur que ce jour, jour de détresse et d'angoisse, jour de désastre et de désolation, jour de ténèbres et d'obscurité
, jour de nuée et de sombres nuages, jour de sonneries de cor et de cris de guerre contre les villes fortes et contre les hautes tours d'angle. Je jetterai les hommes dans la détresse et ils marcheront comme des aveugles, car ils ont péché contre le SEIGNEUR. Leur sang sera répandu comme de la poussière, et leurs tripes comme des ordures. Ni leur argent ni leur or ne pourra les délivrer : au jour de la fureur du SEIGNEUR, au feu de sa jalousie, toute la terre sera dévorée ; car il va faire l'extermination - et ce sera terrible - de tous les habitants de la terre.

Nous n'avons jamais été aussi proche de ce jour car il vient, il arrive à grands pas !

Chapitre 2, v. 1 à 3 ...Entassez-vous, tassez-vous, Ô nation sans honte, avant que survienne le décret et que le jour se soit enfui comme la bale, avant que vienne sur vous l'ardeur de la colère du SEIGNEUR, avant que vienne sur vous le jour de la colère du SEIGNEUR. Recherchez le SEIGNEUR, vous tous les humbles de la terre, qui mettez en pratique le droit qu'il a établi ; recherchez la justice, recherchez l'humilité, peut-être serez vous à l'abri au jour de la colère du SEIGNEUR.

Chapitre 3, v. 5 à 8 ...Au milieu de la ville, le SEIGNEUR est juste, il ne commet pas d'iniquité. Chaque matin il prononce son jugement, au point du jour il ne fait pas défaut. Mais l'impie ne connaît pas la honte. J'ai supprimé des nations, leurs tours d'angle ont été démantelées ; j'ai dévasté leurs rues : plus de passants ; leurs villes sont saccagées : plus personne, plus d'habitants. Je m'étais dit : "Au moins tu me respecteras, tu accepteras la leçon ! Sa demeure ne sera pas supprimée. Chaque fois que je suis intervenu, il se sont dépêchés de pervertir toutes leurs actions. Eh bien ! Attendez-moi - oracle du SEIGNEUR.
Attendez le jour où je me lèverai comme témoin à charge ! Ma sentence sera d'extirper les nations, d'entasser les royaumes, de déverser sur eux mon indignation, toute l'ardeur de ma colère, car la terre tout entière sera consumée au feu de ma jalousie."


désert

haut de page