SITE CATHOLIQUE FRANÇAIS       drapeau FR

bannière

 

Accueil
Prières
mes Images
Parole de DIEU
Notre Dame de la Salette
Sommaire
le Dessin
Autres sites
Témoignage - la Mort
Anne Catherine Emmerich
Plan du site

Toutes les pages de la Parole


Evangile de Saint MARC


barre décorative


Chapitre 1, v. 14 à 17 ...Après que Jean eut été livré, Jésus vint en Galilée. Il proclamait l'Évangile de Dieu et disait : "Le temps est accompli et le règne de Dieu s'est approché : convertissez-vous et croyez à l'Évangile." Comme il passait le long de la mer de Galilée, il vit Simon et André, le frère de Simon, en train de jeter le filet dans la mer : c'étaient des pécheurs. Jésus leur dit : "Venez à ma suite et je ferai de vous des pécheurs d'hommes." C'est la mission toujours actuelle du Clergé de l'Église catholique, ramener le plus possible d'hommes à l'Évangile du Christ, hommes qui, sans cela, sont perdus. Il s'agit donc bien d'évangéliser par l'Évangile du Christ pour le salut des âmes dans la vie éternelle. Le SEIGNEUR n'a pas dit qu'il voulait des travailleurs sociaux ou des assistantes sociales (l'État laïque y pourvoit), pas plus que des prêcheurs qui, nourris de toutes les religions et philosophies, voire même idéologies, diluent l'Évangile, lui faisant perdre toute son essence salvatrice..... Pour preuve la sévère mise en garde suivante de Jésus :
St Matthieu, 13, v.47 à 50
" ...Le Royaume des cieux est encore comparable à un filet qu'on jette en mer et qui ramène toutes sortes de poissons. Quand il est plein, on le tire sur le rivage, puis on s'assied, on ramasse dans des paniers ce qui est bon et l'on rejette ce qui ne vaut rien. Ainsi en sera-t-il à la fin du monde ; les Anges surviendront et sépareront les mauvais d'avec les justes et ils les jetteront dans la fournaise de feu ; là seront les pleurs et les grincements de dents.... ".

Chapitre 3, v. 3 à 5 ...Jésus dit à l'homme qui avait la main paralysée : " Lève-toi, Viens au milieu. " Et il leur dit : " Ce qui est permis le jour du sabbat, est-ce de faire le bien ou de faire le mal ? de sauver un être vivant ou de le tuer ? " Mais eux se taisaient.
Promenant sur eux un regard de colère
, navré de l'endurcissement de leur cœur, il dit à cet homme : " Etends la main " Et sa main fut guérie.
DIEU, de nos jours et après la douloureuse Passion, est bien plus en colère face à la multitude des rebelles au cœur endurci qui le rejettent, l'ignorent, le combattent, se gaussent des Evangiles et des souffrances effroyables du Christ pour le salut. Il regarde aussi avec colère son Église et Ses Ministres, qui, dans la liturgie moderne, Le blessent et Le méprisent dans Son Corps et Son Sang. Nous allons maintenant vraiment voir Sa colère en action.
Que l'on cesse donc de nous rabâcher que le SEIGNEUR ne peut pas être en colère !

Chapitre 8, v. 38 ..." Car si quelqu'un a honte de moi et de mes paroles au milieu de cette génération adultère et pécheresse, le Fils de l'homme aussi aura honte de lui, quand il viendra dans la gloire de son Père avec les saints anges. "

Chapitre 11, v. 14 ...S'adressant à lui (le figuier), il dit : "Que jamais plus personne ne mange de tes fruits !" Et ses disciples écoutaient. Voilà comment nous devons recevoir la Parole de DIEU. Le SEIGNEUR nous parle et nous sommes là uniquement pour écouter sa Parole, pas pour l'interpréter, la réinterpréter selon la dégénérescence actuelle des mœurs et l'apostasie régnante, la disséquer, la dévitaliser et même la détruire, alors qu'elle s'adresse à nous comme à "des petits enfants".

v. 15 à 17 ...Ils arrivèrent à Jérusalem. Entrant dans le temple, Jésus se mit à chasser ceux qui vendaient et achetaient dans le temple ; il renversa les tables des changeurs et les sièges des marchands de colombes et il ne laissait personne traverser le temple en portant quoi que ce soit. Et il les enseignait et leur disait : "N'est-il pas écrit : Ma maison sera appelée maison de prière pour toutes les nations ? Mais vous, vous en avez fait une caverne de bandits." Lire la page Maison de DIEU.

Chapitre 12, v. 15 à 17 ...Mais lui, connaissant leur hypocrisie, leur dit : "Pourquoi me tendez-vous un piège ? Apportez-moi une pièce d'argent, que je voie !" Ils en apportèrent une. Jésus leur dit : "Cette effigie et cette inscription, de qui sont-elles ?" Ils lui répondirent : "de César." Jésus leur dit : "Rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu." Et ils restaient à son propos dans un grand étonnement.
Notre SEIGNEUR nous explique que DIEU et son Église future n'a rien à voir avec l'argent et les pièces de monnaie avec leurs effigies trônant sur leur face ! Et pourtant....... cliquez ici !

v. 23 à 27 ...A la résurrection, quand ils ressusciteront, duquel d'entre eux sera-t-elle la femme, puisque les sept l'ont eue pour femme ? Jésus leur dit : "N'est-ce point parce que vous ne connaissez ni les Ecritures ni la puissance de DIEU que vous êtes dans l'erreur ? En effet, quand on ressuscite d'entre les morts, on ne prend ni femme ni mari, mais on est comme des anges dans les cieux. Quant au fait que les morts doivent ressusciter, n'avez-vous pas lu dans le livre de Moïse, au récit du buisson ardent, comment DIEU lui a dit : "Je suis le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob ?" Il n'est pas le Dieu des morts, mais des vivants. Vous êtes complètement dans l'erreur." Paroles très importantes de Notre SEIGNEUR !

1) Dès notre mort terrestre, immédiatement après notre dernier souffle ici-bas, nous ne sommes pas mort mais toujours bien vivants.

2) Etant toujours bien vivants, nous le sommes avec toutes nos facultés intellectuelles, mais comme le corps de chair devenu inutile est resté et livré à la pourriture et que nous en sommes enfin débarrassé, nous sommes "comme des anges dans les cieux", sous forme d'esprits, l'esprit contenant l'âme. De plus, il n'y a plus de famille humaine terrestre, ni femmes ni maris ni enfants et encore moins de sexualité. Le SEIGNEUR n'en dit pas plus sur notre position qui suit le Jugement personnel jusqu'au Jugement dernier, mais nous ne sommes plus "en famille" comme sur terre, c'est la vérité. Nous sommes alors dans l'Univers invisible, le monde de l'esprit et chacun dans "sa sphère", celle que sa conduite lui a réservée.

Dès le Jugement personnel qui suit de peu la mort, nous sommes donc placés dans un état et un lieu en rapport avec nos mérites et notre élévation vers DIEU durant notre incarnation. Rien à voir avec notre situation d'ici-bas ! Alors il peut y avoir de grandes joies, mais aussi et surtout pour beaucoup, des "pleurs et des grincements de dents"...... C'est seulement après le Jugement dernier, à la Fin des Temps, que sera prononcée ou non par DIEU, la seconde mort, la mort définitive et irrémédiable. Cette seconde mort est terrible, car les âmes condamnées connaîtrons le bonheur inouï et la divine Félicité céleste réservés aux bienheureux et aux saints, ce sera affreux pour elles......

v. 28 à 31 ...Un scribe s'avança. Il les avait entendu discuter et voyait que Jésus leur avait bien répondu. Il lui demanda : " Quel est le premier de tous les commandements ? " Jésus répondit : " Le premier c'est : " Ecoute Israël, le Seigneur notre Dieu est l'unique Seigneur ; tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée et de toute ta force. Voici le second : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n'y a pas d'autre commandement plus grand que ceux-là. "
Le second est donc d'aimer son prochain comme soi-même, pas comme DIEU. Alors pourquoi nous enseigner constamment qu'il suffit simplement d'aimer les autres pour gagner le Ciel ? Jamais on nous enseigne que DIEU veut et doit être aimé en premier et de tout notre coeur, de toute notre âme, de toutes nos forces, de tout notre esprit, c'est-à-dire, constamment, en tous lieux, plus que tout ...! C'est simple et à la portée d'un petit enfant....

Chapitre 13, v. 14 à 27 ..."Quand vous verrez l'abominable dévastateur installé là où il ne faut pas - que le lecteur comprenne - alors ceux qui seront en Judée, qu'ils fuient dans les montagnes, celui qui sera sur la terrasse, qu'il ne descende pas, qu'il n'entre pas dans la maison pour en emporter quelque chose , celui qui sera aux champs qu'il ne retourne pas en arrière pour prendre son manteau. Malheureuses celles qui seront enceintes et celles qui allaiteront en ces jours là ! Priez pour que cela n'arrive pas en hiver. Car ces jours là seront des jours de détresse comme il n'y en a pas eu de pareille depuis le commencement du monde que Dieu a créé jusque maintenant et comme il n'y en aura plus. Et si le Seigneur n'avait pas abrégé ces jours, personne n'aurait la vie sauve. Mais à cause des élus qu'il a choisi, il a abrégé ces jours ..... Mais en ces jours là, après cette détresse, le soleil s'obscurcira, la lune ne brillera plus, les étoiles se mettront à tomber du ciel et les puissances qui sont dans les cieux seront ébranlées. Alors on verra le Fils de l'homme venir entouré de nuées, dans la plénitude de la puissance et dans la gloire. Alors il enverra les anges et, des quatre vents, de l'extrémité de la terre à l'extrémité du ciel, il rassemblera ses élus."
Ces paroles du Christ sont à rapprocher de celles d'Amos et de Luc 21. Le Seigneur précise bien qu'il viendra chercher " ses élus ", pas la multitude !

Chapitre 16, v. 15 à 20 ...Et Jésus leur dit : "Allez par le monde entier, proclamez l'Évangile à toutes les créatures. Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé, celui qui ne croira pas sera condamné.....( de nos jours l'évangélisation ne semble plus du tout le but de nos missionnaires qui ne sont souvent que " tolérance " ou " aide humanitaire " ..... et je me permets de continuer les versets....).....Et voici les signes qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon nom ils chasseront les démons, ils parleront des langues nouvelles, ils prendront dans leurs mains des serpents ( St Paul avec la vipère ) et s'ils boivent quelque poison mortel, celà ne leur fera aucun mal ; ils imposeront les mains à des malades et ceux-ci seront guéris. " Donc le Seigneur Jésus, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel et s'assit à la droite de Dieu. Quant à eux, ils partirent prêcher partout : le Seigneur agissait avec eux et confirmait la Parole par les signes qui l'accompagnaient.... ( mystérieuses paroles du CHRIST, sur tous les pouvoirs surnaturels accordés à tous Ses disciples, comme l'exorcisme, la guérison, alors que, par exemple, les Prêtres réellement exorcistes n'existent pratiquement plus en France - lire le livre de François de Muizon - Les derniers exorcistes de l'Episcopat révèlent ! - des éditions Filipacchi -1996- ) Tous ces pouvoirs semblent pratiquement disparus de nos jours et ils sont même ridiculisés, pourquoi ? Vraisemblablement par le manque de Foi ou ou sa tièdeur, celle que DIEU ne supporte pas car elle est le fruit du démon...

haut de page